We’re all stories in the end. Just make it a good one, eh ?

5 trucs à éviter de dire lors de l’oral du bac de français  :

(Je suis passée sur l’objet d’étude : LE ROMAN. Un extrait d’Adieu de Balzac.)

1- « Balzac s’est inspiré de « Bouffon » enfin « Buffon ». J’ai jamais su comment ça se prononçait… »

2- « J’ai beaucoup aimé l’excipit de La vie de Maupassant. Cet excipit nous montre que même si la vie est parfois dure, il faut continuer à se battre car le jeu en vaut la chandelle. Il y a toujours une lueur d’espoir. On sait que la vie n’est pas rose mais elle n’est pas non plus…. euh…(J’ai eu beaucoup de mal à trouver la couleur idéale.)… Euh… Noire ! Lorsque la mère de Paul a le bébé de celui ci entre les mains, ça représente la croissance, la naissance, la vie, quoi.  » (Titre du roman : La vie. Bien Cécile. T’as jamais fait mieux…)

3-  » Il me semble que d’Albon considère le domaine des Bons Hommes comme… euh… Un bien immobilier. Il se croit le propriétaire. » (Ne pas parler d’immobilier…)

4- « Le romantique aime l’envahissement végétal, euh… -taux… Non, -tal. »

5- » Là où je me suis arrêtée dans le Rouge et le noir » de Stendhal (Lecture conseillée.) ? Vous savez je suis qu’au début. C’est un trèèès gros livre… Euh… Je crois que je suis au moment où il se passe quelque chose entre Julien Sorel et Mme de Rênal. Enfin, je veux dire qu’il se passe VRAIMENT quelque chose. Et euh… M. de Rênal commence à avoir des doutes sur leur relation ambiguë. « 

Avant de passer à l’oral, il me semblait posséder la langue française. J’étais  capable d’aligner des phrases avec deux ou trois mots et même des verbes.

5 TRUCS à faire pour aborder son oral sans stresser.

1- Mater les beaux garçons du 5ème arrondissement. (Il y en a genre… plein.) Ça relaxe.

2- Vous extasiez sur le magnifique lycée qu’est Henri IV. Et vous dire « Ali Baddou étudiait ICI ! »

3- Venir avec des potes qui ont déjà passé l’oral.

4- Parler avec un garçon de votre classe à qui vous n’avez quasi jamais parlé au cours de l’année. (« Mais t’es sympa en fait..Pourquoi t’es pas comme ça tout le temps ? »)

5- Ne pas révisez lorsque vous attendez votre tour. (J’ai attendu 50 minutes. Et j’ai dû regarder une fiche pendant 2 minutes. C’est tout. Impossible de réviser.)

Lorsque que vous avez fini l’oral, allez au ciné avec vos potes. Parce que là bas, il y a la clim’ mais d’un autre côté elle n’est d’aucune utilité quand Ashton Kutcher s’amuse à se  promener torse nu pendant 1/4 du film ou pire porter des t-shirts moulants qui ne laissent aucune place à l’imagination. C’est un film d’été sympa, pas prise de tête, (on est d’accord, c’est pas un grand film mais je ne pense pas qu’il ait cette prétention…) donc ouais, pourquoi pas un petit Kiss and kill avec votre summer love ?

Regardez moi ces muscles… Et ce « bonjour »… Liquéfaction.

Je suis en vacances. J’ai plein de projets. J’ai pas le temps.

(Désolé pour Chris Pine.)

Salut à tous !

XOXO

6 réflexions sur “We’re all stories in the end. Just make it a good one, eh ?

  1. CookieShow dit :

    Nan mais fort quand même ! Quoique pas mieux que moi. Moi aussi j’ai perdu mon français quand j’ai passé mon oral. J’ai complètement oublié tout ce que j’avais pu apprendre depuis la marternelle au moins de tout ce qui concerne les livres, les courants littéraires ou quoi que ce soit. J’en ai tellement eu marre qu’à un moment j’avais plus envie de parler. Et je n’ai plus parlé. Ça a énervé le prof, j’ai eu 7.
    J’en ai même oublié mon livre dans la salle dis donc !

  2. Anastasia dit :

    Ce film est une grosse blague!
    1/ j’ai voulu péter l’écran avec ma tong.
    2/ j’ai voulu construire un Goulag pour les gens qui ont aimé.
    3/ j’ai voulu me mettre la tête dans les pop-corn pour abréger mes souffrances.

    En ce qui concerne l’oral tout dépend de la personne qu’on a en face de soi.

    « Tu veux une saucisse? _ ça peut pas faire de mal une saucisse! »
    « Ah t’es là? _Toi aussi »
    Tiré du film, si si.

  3. MissChanandlerB. dit :

    CookieShow : Carrément, t’as arrêté de parler ? J’étais assez nerveuse et quand je le suis, je fais une Seth Cohen. C’est à dire que j’arrête pas de parler même si ça veut rien dire. Elle a sûrement cru que j’ai joué avec des consommations illicites avant l’oral.

    Anastasia : Je te trouve très dure. Quand on regarde un film avec Ashton Kutcher (Toy boy, A lot like love) et Katherine Heighl (The ugly truth, 27 robes etc…), on sait où on met les pieds. Si on ne veut pas être déçus, on n’y va pas tout simplement. En allant le voir, je m’attendais à pire mais j’ai été agréablement surprise. J’avais le choix entre Millénium 2 et Kiss and kill. Et quand tu sors de l’oral et que tu es enfin en vacances, tu ne veux pas voir un film glauque à la Millénium.
    Après avoir bossé durant 3 semaines pour le bac fr, rien de mieux qu’un film avec le beau Ashton pour se désintoxiquer du travail.
    Si tu as pris le film au 1er degré, il ne fallait pas. C’est un film à regarder à la légère. Et je ne vois pas pourquoi on devrait s’insurger comme tu le fais. Ce film n’a jamais eu la prétention d’être plus que ce qu’il prétend dans ses bandes annonces. (Alors si tu as vu la bande annonce et que tu as été attiré, ça veut dire que tu étais susceptible d’aimer.) Et c’mon, si tu voulais voir un bon film en cette fête du ciné, tu serais allé voir Dog Pound ou Millénium 2.

    (Si tu me sens un peu remontée, c’est que je n’aime pas l’analogie du petit 2. Tu ne m’en voudras pas.)

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s