Ma rentrée 2010 : « Holy awkward. This is weird. »

1er Septembre :

23h30 : Je mets soigneusement l’alarme de mon radio réveil à 6h45. Je me couche l’esprit rassurée. « Mais si l’alarme ne s’enclenche pas pour une raison inconnue ? Dieu, je serais en retard le premier jour. Je serais obligée de courir avec mes nouvelles bottes. Et ciel, tout le monde me remarquera si j’arrive en retard dans la salle. Ça serait le drame de ma vie. ! «  Je décide d’activer la fonction alarme de mon portable. On ne sait jamais.

2 Septembre :

5h30 : Bon, je ne me suis pas réveillée en retard. Il me reste 1h15 avant que mon réveil s’enclenche. Qu’est ce que je fais ?

6h45 : C’est l’heure de se réveiller. Bon, ma tenue est prête et mon sac est déjà fait depuis la veille. Cool.

7h : Je n’ai pas faim. Céréales, lait, bol, jus d’orange, ça fera l’affaire.

7h15 : Séance maquillage. Crayon sous les yeux. On élimine les cacas d’œil. Mascara. Allonge cils ou que sais je ? C’est le truc qu’on voit dans le générique de Grey’s Anatomy. Baume pour lèvres. Fond de teint. Blush. C’est bon je suis prête.

7h30 : Transport. Je lis L’Existentialisme est un humanisme de Jean Paul Sartre. Je me prépare à mes futurs lectures philosophiques pour ne pas être déroutée.

7h45 : J’attends devant chez Bro of my Life. Depuis le collège, c’est notre tradition de se retrouver pour aller au lycée ensemble le jour de la rentrée.

7h55 : Bro of my life arrive.

8h09 : Friend Forever & Always arrive avec un peu de retard. Départ prévu à 8h00. Bon, on lui pardonne mais on marche vite.

8h20 : Le Lycée est noir de Terminales qui cherchent désespérément leurs classes. Beaucoup d’émotions passent : la joie (Yeah ! On est dans la même classe !), la tristesse (« Comment est ce que je vais m’en sortir sans toi? ») et enfin la curiosité. (« Je connais personne mais on verra. »)

8h30 : J’ai trouvé mon nom et prénom. Je suis dans la classe …… Je ne connais personne. « Est qu’il y a beaucoup de mecs dans cette classe ? » fut ma première pensée. I do hate myself.

8h35 : La CPE des Terminales, le nouveau principal qui à l’air moins de droite que le précédent mais je ne peux pas juger à sa gueule, et les quelques profs principaux de Terminales étaient à l’entrée du lycée. Ils ont commencé à appeler les classer une par une. Pas dans l’ordre et pas par filière donc ce fut un peu le bordel. J’ai trouvé ça étrange lorsqu’on appelait une classe et seule une dizaine d’élèves se manifestait. Apparemment, les autres n’auraient pas entendu, occupés à se raconter leurs vacances. Je comprends.

8h45 : Ma classe est appelée. Je suis évidemment séparée de Bro of my life et Friend Forever & Always. Contrairement aux autres, je me dépêche de rejoindre mon prof principal. Fayot un jour, fayot toujours. J’inspecte tout de même mes arrière juste pour avoir un aperçu de ma futur classe.

8h50 : Tout le monde est plus ou moins rassemblé. On commence donc à monter jusqu’au deuxième. Je vous assure que c’est du sport mais en attendant j’en profite pour repérer mon futur Sale con ou Méché Blond qui sait ? Je ne sais pas si j’ai envie de vous dire… Ça va me porter la guigne. Je le sens… Bon d’accord… Je ne suis pas du genre à remarquer un mec et me taire. J’ai effectivement remarqué un garçon susceptible de me plaire.

8h53 : J’entre vers les premiers dans la salle ce qui n’est pas cool quand on connaît personne. Tu as le choix, tous les sièges sont vides. Si tu te mets au premier rang, personne ne va s’assoir à côté de toi. Et au dernier rang, le prof se fait une mauvaise impression de toi… Bon je me mets au deuxième rang, ce qui n’a pas empêché que je me suis retrouvée à côté d’un siège vide mais passons. Les risques de la rentrée, j’ai envie de dire.

9h00 : Les élèves sont rentrés. Le prof ne perd pas son temps. Le carnet de liaison est distribué et le protège plastique qui va avec. Le carnet a changé ! Il est jaune, fantastique…

9h10 : Le prof fait l’appel. J’essaye de retenir certains prénoms mais je ne connais personne ! C’est beaucoup trop dur. A l’heure où j’écris ces mots, je ne connais que 4 noms dans cette classe (dont le mien.) Je suis à l’affut du prénom de La Futur Destiné. Il n’a pas l’air de connaître grand monde. Il est dans ma colonne mais au dernier rang et seul. Et damn it, pourquoi les élèves ne disent plus ce putain de « présent » ?! Ils se contentent de lever la main. Je n’ai même pas pu prendre connaissance de son prénom. Ni de son nom. Ça va de soi. (Pas de FB voyeurisme !)

9h20 : Je remplis soigneusement mon carnet. Je crois que je suis la seule, certains n’ont même pas encore sorti leur trousse. Il faut dire qu’il y a eu pas mal de retardataires. Le prof nous distribue nos emploi du temps qui vont à présent régir nos vies. Ma vie sera plutôt décontractée. Je n’ai pas cours le Samedi, et ceci est une première depuis le lycée ! Et je ne commence que deux jours à 8h, et je ne finis que 2 jours à 17h35. J’essaye de déchiffrer cet emploi du temps. C’est quoi, tous ces numéros avec les langues ? Ça représente les LV1, LV2, LV3 ou le groupes 1, 2, 3 ?

9h35 : On descend chercher notre pile de manuels. Génial. Bon, j’en profite pour analyser Ma Futur Destiné. Il est tout seul. On a déjà un point en commun : on est seuls. Je ne vais pas le décrire mais c’est vrai qu’à part le fait qu’il soit brun et possède une barbe, il n’est pas mon genre. En fait, il l’est assez physiquement, je crois. Mais vestimentairement parlant, j’aime les garçons plus preppy alors qu’il est plus décontracte avec son jean mal en point mais l’effort de la petite écharpe grise, je dois dire. Il est tire plus de  Jess Mariano que Seth Cohen. Je sais pas pourquoi mais il émane une aura de Bad boy. Oui, ça existe !

9h45 : J’essaye d’être toujours plus  ou moins à proximité de lui pour apprendre à mieux le connaître. Oui, j’apprends à connaître les gens en étant à 6 mètre d’eux. Ne me piquer pas ma technique. Copyright Me. Il ne parle vraiment à personne. Je l’observe du coin de l’œil. Je lui parle, je lui parle pas. Je lui parle, je lui parle pas. Bon, je me saoule. A moi-même !

9h55 : Je prends mes bouquins. Oh, c’est lourd. Et je file vite à la salle. Je ne lui ai toujours pas parlé. Je ne vois pas quoi lui dire.

10h00 : On remplit une fiche qui atteste de l’état des manuels. Et le prof nous dit qu’on peut remballer après avoir fini. Quoi déjà ? Il est que 10h !

10h10 : Je trouve que la moitié des bouquins sont dans un état moyen quand je vois que Ma Future Destiné est déjà sur le point de partir. C’est un rapide. Quand je vous disais, un vrai Bad Boy ! Partir d’un cour en premier !

10h12 : Je sors rapidement. Apparemment, il attend devant la salle et  demande quelque chose à un autre de mes camarades. Je n’entends rien. Mais ils n’ont pas l’air de discuter tout en descendant les escaliers. En sortant, je l’aperçois demander quelque chose par rapport à l’emploi du temps. Et je me rends compte que moi aussi je n’avais pas compris le délire des groupes. Mais trop tard, ils sont déjà partis chacun de leur côté. Je ne vois plus Ma Future Destiné mais je vois l’autre. Oh, je m’en fous.

10h20 : Je me rends compte que je dois voir la CPE pour régler un problème de langue.

10h30 : Je suis dans son bureau mais elle n’est pas là. Son assistante m’invite à attendre. Mais qui je vois en train d’attendre ? Ma Future Destiné ! Mais non ! Ça serait trop beau, pensez vous. Je vois le It Boy de ma nouvelle classe. Le mec que j’ai tout de suite remarqué car c’est le Mr Populaire qui connait tout le monde et plus particulièrement les filles.

10h35 : Bon demandons lui, ce truc d’emploi du temps. Je m’approche de lui avec l’emploi du temps. Je prétends ne pas être trop sûre qu’il soit dans ma classe alors que je sais très bien  que c’est It Boy. Il me confirme que nous sommes dans la même classe. Mais attendez ! Attendez ! It Boy se souvient de moi parmi toutes les filles ?! Quelle reconnaissance ! ! ! Il m’explique, ok, c’est ce que je pensais depuis le début. Il n’y a pas de chaise à côté de lui. Je me vois obligée d’attendre loin de lui sans pouvoir continuer la conversation. Dommage.

10h45 : La CPE s’occupe d’abord de lui. Apparemment le It Boy est aussi un Bad Boy. La CPE lui fait la morale, je ne vous dirais pas pourquoi mais on va dire qu’il n’a pas assumé ses responsabilités et que son taux d’absentéisme est trop élevé. Il me dit au revoir au passage. Il est tout de même chou. Il ne démérite pas son rôle de It Boy.Ah oui, je connais son prénom à lui. Et de 1 !

10h55 : Mon problème est réglé.

11h05 : J’attends Bro of my life. Elle arrive enfin et nous échangeons nos impressions sur ce premier jour. Mais l’idée qui revient c’est : « Dieu Merci ! On n’a pas cours Vendredi. On a encore 3 jours et demi pour rien foutre. Je déprime grave tout ce que je veux, c’est rentrer chez moi et regarder une énième rediffusion de Friends sur NR12! »


J’espère que vous avez apprécié cette petite immersion dans une rentrée de Terminales vu par Moi. Donc c’est vrai que c’est toujours particulier.

J’aurais dû poster un peu plus tôt cet article mais ce week end, j’ai donné la priorité à SeriesLive ce qui n’arrive quasi jamais.

Preuves : Mekhi Phifer évincé de Lie to Me

Harvey Keitel, favori pour remplacer Steve Carell dans The Office

Une série par le réalisateur de Paranormal Activity pour ABC.

Bon, je me la pète un peu pour trois malheureux articles de 10 lignes mais rendez vous compte, je n’ai jamais été aussi productive.Eh d’accord, j’avoue que j’adore voir les articles signés de mon nom. Une petite satisfaction. Satisfaction que j’aurai souvent si j’arrive à être journaliste. Croisons les doigts.

Bon sinon, les autres membres de l’équipe et moi même (vous voyez comme j’ai été productive hier !) avons fait notre classement des séries les plus attendues de la rentrée. Enjoy :

TOP 10 des séries les plus attendues par la rédac de SeriesLive

Résolution de la rentrée ? Accorder plus de temps à SeriesLive, à la lecture, à la préparation Sciences Po et du bac et rien pour les mecs. Rien du tout ! Ces connards… (Comité de soutien à Rebelfashionista !)

(On ne dirait pas quand on lit l’article ci dessus. Ouais mais entre ce que j’écris et mes résolutions profondes, y a un monde.)



16 réflexions sur “Ma rentrée 2010 : « Holy awkward. This is weird. »

  1. Lizzie dit :

    Mais vous faites rien d’autre le jour de la rentrée ?! Chez nous, ils ont cours toute la journée dès le 1er jour ! :p
    Bon courage pour ta nouvelle classe, ça ne doit pas être évident de ne connaître personne mais d’un côté, ça permet de se faire de nouvelles connaissances non ?😉
    En tout cas, j’attends la suite de tes aventures avec une certaine impatience ! ^^

    Ça fait drôle de lire ta rentrée maintenant que je suis de l’autre côté du miroir en fait !

    Bon courage pour demain (et moi non plus j’ai pas envie d’y retourner en fait !!)

  2. MissChanandlerB. dit :

    Lizzie : Eh oui, nous sommes en Terminales dans un lycée général parisien bien placé dans les classements et ça ne nous empêche pas d’absolument rien foutre le jour de la rentrée. Mais alors rien. La rentrée n’est qu’une formalité pour avoir nos bouquins et emploi du temps, c’est tout. Comme tu as pu le lire, j’ai eu cours, quoi, 1h20 ! Et encore, c’est pas un cours. Tout en sachant que je n’ai pas eu cours le jour suivant, et que le week end suivait juste derrière. Donc, c’est quoi ce lycée de feignasses ?! Je ne vais pas me plaindre. Tu ne peux pas savoir à quel point c’est déprimant. En fait si, tu peux comprendre. Même mieux comprendre en tant que prof. En fait, élèves et profs, on ressent un peu la même chose à la rentrée.
    C’est cool de connaître de nouvelles personnes mais c’est un peu difficile quand la grande majorité d’entre eux se connaissent déjà.
    Demain ne donne vraiment pas envie. En plus, tu commences à 8h… Je commence à 9h mais je termine à 17h35 donc c’est un peu dur. Mais quand je sais que mardi c’est grève et que j’ai deux heures d’histoire et que les profs d’histoires font quasi toujours la grève, je sais que je serai encore bien tranquille quelques jours.

    CookieShow : Si ça te donne envie de retourner au lycée, ça veut dire la fac, ça doit être vraiment pourri. Parce que ce que j’ai décrit était vraiment une rentrée lambda. Quelqu’un devrait écrire un article sur la rentrée à la fac. C’est si différent du lycée ?Pas de nouvelles têtes ? Et c’est une bonne chose de revoir ces vieilles têtes ?

  3. Noa dit :

    On voit tout de suite celles qui ne perdent pas de temps et font du repérages directement. C’est du beau tout ça ! Mais bon, d’un côté c’est bien, parc’que ça fait des histoires à raconter, et nous on aime tes histoires avec des beaux garçons. En supposant que tu nous les racontes, bien entendu.

    En tout cas, bon courage pour cette nouvelle année. Tu touches au but !

  4. Nes dit :

    Et encore nous on a même pas les bouquins mais on a la photo de classe , résultat tout le monde fait la gueule (sur la photo ) et on aura pas de vrais cours avant jeudi …

  5. CookieShow dit :

    Bah c’est un peu compliqué. Ceux que je connais de l’année dernière sont dans d’autres cours. Et je suis pas sociable aussi. Les têtes nouvelles sont noyés dans la masse. Je suis allé en cours ce matin, je suis arrivée en retard donc à part avoir la tête plongée sur ta feuille pour pas louper une miette des mots du prof, tu fais pas vraiment connaissance. Le lycée c’est plus fun. Et même une rentrée normal moi j’aimais bien.

  6. DelFine dit :

    Ta rentrée est tranquille, je dois bien l’avouer!!
    La rentrée en Fac, c’est un peu différent de celle du Lycée!! Déja tu ne vois pas beaucoup de têtes connues parce que tous tes anciens petits camarades sont éparpillés un peu dans toutes les facs, prépa etc … (et des fois t’es bien content que ce soit le cas!!), donc pour ma part, 400 élèves dans ma promo, et 397 nouvelles têtes!!!On te fait remplir un petit papier (comme si apparement, avoir une mention au bac avait une importance pour eux!En fac franchement on s’en fou), les quelques profs présents te parlent avec des mots inconnus typiquement fac (« y’a-t-il des gens AJAC? » euh… jsais pas moi!), mais avec l’excitation de l’amphi, des nouveaux batiments et la nouvelle ville( pour moi!), ca passe bien!
    Je trouve que t’as bien raison, quitte à ne connaitre personne, autant en profiter pour repérer les beaux graçons!!Et je suis d’accord avec Noa, nous on aime bien tes histoires avec tes garçons, méchés ou non!
    Bonne nouvelle année scolaire!

  7. MissChanandlerB. dit :

    Noa : C’est vrai que j’hésite à vous raconter de peur qu’il passe par là. Idiotie ! Il ne passera jamais par là ! Quitte à se faire de nouveaux amis, autant que ce soient des beaux mecs susceptibles de devenir ton mec. Non ?

    Nes : Jeudi ? WTF ? C’est vrai que nous aussi, les cours sont un peu chamboulés à cause des mouvements sociaux mais j’ai quand même eu mes première heures de philo. Et je vais vous dire que la philo, c’est pas chiant. Cette photo doit être excellente ! En général, nous, on ous prévient pour qu’on puisse se déguiser. C’est un trip de notre lycée.

    Samarian :Ca me fait plaisir car j’ai failli ne pas poster cet article le trouvant mal écrit.

    AbY : Merci ! Ça fait toujours plaisir.

    CookieShow : T’es arrivée en retard ? Ma pire crainte. Et toi, t’es tranquille.

    DelFine : Merci de m’avoir un peu expliqué comment se déroulait une rentrée de fac. Futur Destiné n’a pas de mèche du tout !

    TOUTES : Vous aimez vraiment mes histoires avec les soi disant love of my life ? Bah, vous n’allez pas être déçues. 1er jour de vrai cour, 1er rapprochement avec Futur Destiné (Il s’appelle F……s Devinez. ). Et vous savez quoi ? Ça s’est PRESQUE bien passé. Pour tout savoir, prochain article fin de semaine probablement comme d’hab. Un article par semaine !

  8. rebelfashionista dit :

    Oh t’es trop chou. J’avais arrêté de geeker for a while (j’ai privilégié les sorties à Paris pour clore mes vacances sur une note plus positive), mais j’ai pensé tout de suite à ton blog en me rendant sur wordpress. Et quel honneur, je vois que j’ai mon comité de soutien !! Les mecs restent toujours des connards, juste qu’il faut apprendre à être une connasse aussi😉

    Fais attention, reste sur tes gardes avec eux =) (surtout les Bad Boys)

  9. MissChanandlerB. dit :

    rebelfashionista : Bah oui, je m’inquiétais ! J’avais peur que tu fasses un truc que tu regretterais ! De l’extérieur, ça semble simple mais j’ai appris récemment qu’une rupture ne se vit pas de la même façon de l’intérieur et que c’était beaucoup plus compliqué que ça peut paraître. N’étant encore jamais tombée follement amoureuse d’un garçon, j’espère que j’ai pu un peu t’aider avec mes e-mails.
    J’ai rien à craindre avec BBB, c’est un con. Je raconterai ça plus tard.
    Tu m’as manqué sur ce blog ! Continuer à geeker ! (Avec le retour des séries, t’es bien obligé.)

    XOXO

  10. rebelfashionista dit :

    Oui, tes mails m’ont aidé, même si le travail sur soi n’est pas terminé. D’ailleurs, je crois que tu n’as pas reçu mon dernier, qui expliquait plus ou moins en détail mon « plan ». Ou alors il se peut que tu aies lu. Bref, donne moi ton avis si c’est le cas, sinon je te le renvoi. Surtout que depuis, beaucoup de choses ont bougé.

    Hâte que tu me racontes pour BBB ^^

    XOXO

  11. MissChanandlerB. dit :

    rebelfashionista : NON, je ne l’ai pas reçu ! Je ne sais toujours rien de ton plan machiavélique et ni commet ça s’est fini ! Raconte moi tout ! Je suis trop à la traîne là !
    BBB est un jerk. Point.

    XOXO

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s