Poumons clean ou poumons noirs. Qu’est ce qu’on s’en fout !?

Quand j’étais gosse (je devais avoir 8 ou 9 ans), j’avais une prof de théâtre qui fumait ce que je considérais à l’époque comme beaucoup. Mes amies et moi l’embêtaient souvent sur le fait qu’elle fumait trop. Et elle m’avait alors dit qu’elle était sûre que moi aussi je fumerais avant l’âge de 18 ans. Ce que j’ai rapidement rétorqué. Et mes amies également : « Quoi ?! Cécile qui fume ? IMPOSSIBLE ! C’est une intello. Elle est hyper sage, elle fumera jamais de toute se vie ! ! ! «  Et ma prof de théâtre m’a alors dit : « On fait le pari ? » Sûre comme j’étais, j’ai bien sûr topé sa main. « Tu verras, moi, Cécile, je ne fumerai pas avant 18 ans et jamais de toute ma vie ! »

Oups.

Cette année, ma classe est composée de 70% de fumeurs ce qui me change de l’année dernière où seulement une fille fumait et encore… Je n’ai jamais pris une position ou une autre quand il s’agit de la cigarette. Je ne suis pas contre mais je ne suis pas pour non plus dans l’absolu. On sait tous que la cigarette tue et tout le patati patata. Bref, on sait. J’ai appris pas mal de choses au contact des fumeurs de ma classe que je ne savais pas vraiment. Enfin, je le savais mais sans m’en rendre bien compte. Ce que je trouve le plus pathétique chez les fumeurs, c’est vraiment leur dépendance à la cigarette. Si vous les voyiez, ça fait peur. Ils sont toujours là à chercher 5 minutes entre les cours pour fumer une clope à l’extérieur du lycée. Le pire reste une camarade de ma classe qui lui reste en tout pour tout 5€ pour son dîner et qui choisit de dépenser ses 5€ pour de la Camel et de mendier de l’argent à ses camarades pour son dîner.

Entre manger et fumer, pour moi c’est très clair.

Entre manger et le sexe, là, c’est plus flou. Je dois l’admettre. Je réponds comme Joey : « I want girls boys on bread. »

J’avais effectivement un billet de 20€ sur moi mais ça me tue de donner à quelqu’un qui a effectivement les moyens de se payer un dîner modeste mais qui préfère fumer à la place. Je lui ai donc donné ma monnaie qui consistait à quelques centimes. C’est peut être l’une des choses qui me dégoûte chez les fumeurs, leur dépendance. Au début, je sortais avec ma classe à l’extérieur du bahut à la pause clopes sinon, je me sentais un seule dans une salle de classe vide. Oui, j’ai donc respiré  leur fumée qu’ils m’envoyaient en pleine gueule juste pour ne pas être la laissée pour compte. Tout comme Rachel sauf que moi j’ai eu l’intelligence de ne pas fumer avec eux. Que ce soit l’un ou l’autre, ce n’a pas été bénéfique ni pour mes poumons ni pour de meilleures relations sociales.

J’admets que j’ai déjà fumé. Mais pour ma défense, ça se compte sur les doigts de la main droite ou gauche au choix. Je comprends donc le plaisir qu’en tirent les fumeurs. J’ai apprécié la sensation mais je n’ai pas continué car je ne voulais pas tomber dans un cercle vicieux. Si j’ai fumé, c’était uniquement pour savoir ce que ressentaient les fumeurs. Histoire de ne pas mourir sans connaître cette sensation. Et je sais qu’il est idiot de dire que fumer, c’est cool et tout mais j’ai toujours trouvé une certaine esthétique. La première fois que j’ai eu envie de fumer, j’étais en 3ème. J’avais préparé mon coup avec Bro of my life et tout. Et puis… On a assisté à un cours de SVT qui a peut être changé le cours de nos vies. C’était un cours sur les synapses et les conséquences que la cigarette avait sur elle. Je ne me rappelle pas de tout mais je vous jure que ça m’avait traumatisé, beaucoup plus qu’un poumon noir ou autre. Un schéma de synapses m’avait traumatisé de la cigarette.

Conclusion : La cigarette, ça reste très très occasionnelle pour moi. Genre quand je vais à Londres où l’ambiance est propice pour boire et fumer ou dans de supers soirées de la mort qui tuent. Mais vraiment. 70% de ma classe me font vraiment de la peine. Et aussi mon prof de philo qui n’hésite pas à finir son cours 5 minutes plus tôt afin de fumer sa cigarette.

Bon je ne suis pas sans vices non plus. Il m’arrive de boire relativement beaucoup. Déjà à la douce époque de la préadolescence, Bro of my life et moi cherchions de l’alcool dans les placards de ses parents. Et on faisait des jeux débiles de pré-adolescents que je préfère taire. Mais après ces jeux, j’avais dû mal à rentrer chez moi alors que Bro of my life me raccompagnait sur sa petite trottinette sans aucun dérapages. Elle tient bien, c’te fille.

C’est juste la constatation qui m’a un peu peiné cette semaine.

Il y a des choses que j’ai envie de changer. Comme appeler Sale Con, Sale Con. Sincèrement, il ne le mérite pas. Quand j’ai inventé ce surnom, j’étais sûrement super furax contre lui. Je ne sais plus. Mais ce garçon est gentil, intelligent et drôle et il ne mérite pas un surnom aussi moche. S’il y en a un qui devrait l’avoir, c’est BBB ! Quel jerk. J’ai remarqué qu’il me donne l’impression de ne pas être assez bien pour lui. Comme si le fait qu’il me parlait devrait être un honneur pour moi. WTF ?! Je crois même qu’il ne souhaite pas vraiment ma compagnie même s’il se peut qu’il l’apprécie, de peur que je sois un blocage pour les éventuelles blondasses qui voudraient se rapprocher de lui. Quel ingrat. Lorsque ma présence n’est pas désirée, je ne persiste pas. His loss. Parce que tout le monde sait que je suis une super amie. Ok, je ne suis peut être pas assez cool pour être à tes côtés en tant que pote. Ces derniers temps, je me laisse aller vestimentairement parlant. So what ? Bizarrement, cette année, je m’habille de manière très commune. C’est à dire t-shirt, slim, boots et chemise de mon petit ami fictif. Je n’ai pas envie de plaire dans cette classe. L’année dernière, c’était un peu le défilé de mode tous les jours uniquement parce que Ex-Destiné (Ex-Sale Con) était dans ma classe. Et pourtant je peux vous dire que Ex-Destiné s’en foutait de ma façon de m’habiller ou bien encore plus de la sienne (La sienne : T-shirt, gilet, jean) . Et pourtant, j’avais davantage besoin de lui plaire que de plaire à BBB qui est très soigneux dans le choix de ses vêtements, de ses accessoires et  sa coiffure. Weird, non ? Bref, je suis fatiguée de vouloir être son ami à BBB. Quand il voudra de moi, il viendra naturellement.

J’ai une raison pour détester ma nouvelle classe. Ils prennent Doctor Who pour Harry Potter ce qui veut dire qu’ils ne connaissent ni l’un ni l’autre. C’est trop. Harry Potter, ma passion de jeunesse et Doctor Who, ma passion actuelle.

J’ai une raison d’aimer Lambda Boy (Garçon Lambda. J’ai changé de surnom.) , le futur BF de Bro of my life. Lorsqu’il me demandera la main de Bro of my life pour sortir avec elle, je dirais oui. Quoi, c’est pas aux meilleures amies qu’on demande ça ?! Bah on devrait ! J’accepterais parce qu’il connaît Doctor Who ! Vous n’allez pas me croire mais ils sont rares. Et ensuite, il est capable de tenir une très longue conversation sur Secret Story. Et il se contente de rigoler lorsque Bro of my life et moi nous tenons au courant des derniers potins: « Elle ne sort plus avec lui ?! NON ! »;  « Je te jure que dans ma classe d’espagnole, y a un sosie du con de notre collège ! – Et il est gros aussi ? – OUI ! Hihiihiihihihihihi » Mais il est aussi capable de supporter notre conversations insipides : « Moi je préfère mettre du vernis rouge. Ça se voit plus. Comme ça, je peux m’amuser à l’enlever en cours. – Moi, il est transparent mais il se voit assez pour que je puisse aussi l’enlever en cours. –  Ah ouais ? – Ouais. » Une fois retranscrit, je me rends compte à quel point je respecte Lambda Boy pour supporter nos conversations sans nous demander de fermer nos gueules.

Lambda Boy et elle, ça ne risque pas de se concrétiser avant longtemps. Lambda Boy est occupé par ses nombreux exos interminables de  maths bien difficiles et n’a le temps que pour une chanceuse. Une seule qui s’appelle Secret Story.

Comme nous tous, pauvre Terminales.

« J’essaie de finir le plus de devoirs possibles pour pouvoir regarder Secret Story ce soir » est une phrase que j’ai bien trop entendu ces derniers temps.

De toutes façons, en cette période, comme Lambda Boy et Bro of my Life, je n’arriverai pas à gérer une relation amoureuse. C’est ma dernière année au lycée donc je ne veux pas de dramas. Je veux juste profiter de ma bande d’amis non fumeurs, non hideux.

10 réflexions sur “Poumons clean ou poumons noirs. Qu’est ce qu’on s’en fout !?

  1. rebelfashionista dit :

    Je suis fière que tu ne tombes pas dans le cercle vicieux du « Nico-teen love », tu fumes raisonnablement comme moi, càd TRÈS occasionnellement. C’est esthétique, c’est vrai, mais je suis sure que toutes les deux, nous avons assez le sens de l’esthétique pour ne pas avoir besoin de ça.
    Les mecs comme BBB ne valent rien, ils s’attachent plus à la cool attitude, qu’à ta personnalité. Coquille vide quoi. Impatiente de les connaitre puis une fois que c’est fait, ça sonne irrémédiablement creux.

    USELESS guy.

  2. Lyly June dit :

    « J’essaie de finir le plus de devoirs possibles pour pouvoir regarder Secret Story ce soir »
    C’est ÇA la vraie fin du monde !

    (et je lutte un peu depuis 3 mois pour ne pas racheter de clopes, Erasmus ça te fait faire des trucs pas bien)

    et j’ai une question qui n’a rien à voir. Donc l’autre je suis retournée dans mon lycée pour mettre des annonces pour des cours d’anglais, j’étais en jean/converses/tshirt des Beatles et je me suis sentie très seule vestimentairement parlant (limite pouilleuse). C’est vraiment fini les converses au lycée ?! c’est un truc de gens des 80’s ou bien ?

  3. MissChanandlerB. dit :

    rebelfashionista : J’ai très peur de tomber dans ce vice à chaque fois que je fume ma clope occasionnelle. Je me fais violence quelques jours et puis ça passe normalement. Hors de question que je dépende de quoi que ce soit.
    Tu as tout à fait compris ce que je ressentais à l’égard de BBB. A part le physique et encore c’est pas un Apollon, il n’a pas grand chose. Il est accro à son Iphone qu’il bidouille même en classe, il regarde Plus Belle La vie et il a redoublé sa Terminale donc pas futé-futé le garçon comme tu vois. Je n’ai pas envie de me la péter et tout mais je crois que je peux affirmer que je suis trop bien pour lui.

    Lyly June : Le garçon qui m’a dit ça est un garçon tout ce qu’il y a plus d’intelligent et sensé et pourtant c’est son péché mignon. Alors j’imagine même pas le nombre de gens qui regardent ce programme dont moi. Mais oui, c’est la fin du monde comme tu dis.

    T’as pas fait de rechute depuis 3 mois ?! Fort !

    EW ! Des converses ! Euh… Oui. Je considère que c’est out. Je ne porte que mes converses le jour où j’ai EPS. Jean/T-shirt/Converse ? C’est bien trop commun, simple au lycée. On doit tous se définir par rapport à notre façon de nous habiller ce qui est grave mais c’est comme ça. Alors pour sortir du lot, on doit toujours porter la tenue la plus originale. Ton jean, c’était un slim ? Parce que si oui, ça passe déjà un peu mieux. Les converses avec la jupe et les collants , ça doit encore le faire, je pense. Bref, tu peux t’en foutre maintenant. T’es plus au lycée. ^^

  4. Lyly June dit :

    bah c’était un jean droit car ma capacité à rentrer dans mon slim a bien diminué depuis mon retour en France, chez mes parents, qui font 3 repas par jours et qui m’achètent du chocolat.
    MAIS ! mon tshirt c’était un topshop !

    sinon c’est clair que pour rien au monde je ne voudrais retourner au lycée !

  5. Lisa dit :

    En lisant la dernière phrase,j’ai eu mon petit sourire d’après référence de Friends. Et je désespère en me rendant compte que (presque) plus personne n’en fait.

    • MissChanandlerB. dit :

      Lisa : Et moi je suis contente que quelqu’un s’en est rendu compte de cette référence. Damn it, je n’écris pas des trucs anodins comme ça.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s