Prépa, or not prépa : that’s the question.

Non, le but de l’article n’est pas de massacrer l’œuvre de Shakespeare.

Depuis toujours, je me disais que la prépa, ce n’était pas fait pour moi. Mais, certains évènements ont quelque peu changé la donne. (J’ai des notes respectables pour passer en prépa et pas une absence ni un retard.J’en suis assez fière étant donné que je prends le bus. 20 minutes de trajet + 15 minutes de marche) Je commence à réfléchir sur les universités et les prépas que je vais mettre dans mon dossier mais surtout l’ordre. L’ordre est très important, car si le premier choix est accepté, on est obligé d’y aller vu que c’est notre premier vœu. Autant mettre des prépas pour ne pas avoir de regrets. S’ils me prennent, tant mieux. S’ils ne me prennent pas, tant pis. Mais est ce que je prends le risque de mettre une prépa en premier choix ?! (N’étant pas sûre de mes capacités à tenir en prépa.) Si je mets une université en premier choix, ils vont m’accepter (il n’y a pas de sélection à part les doubles cursus) ce qui va annuler tous mes autres choix dont les prépas. Et je l’aurais mal si j’étais acceptée dans l’une des deux prépas que j’ai choisi. (Il n’y en a que deux à Paris avec la LV2 que je fais mais c’est genre les plus prestigieuses ! Il y en a même une où Ali Baddou a fait ses années lycée. The référence !) Je me pose pas mal de questions, je n’arrive pas à prendre une décision.(Prépa ou université. Université ou prépa.) Je sais que j’ai encore au moins 3 mois et je dois visiter encore pas mal de salons mais que veux tu, je suis une angoissée de la vie !

J’ai donc fait une liste de POUR et CONTRE.

(Si ça, c’est pas un truc d’angoissé de la vie, je ne m’y connais pas.)

Si vous êtes passés par là (et même si vous ne comprenez pas du tout de quoi je parle), tout conseils, avertissements, avis sont fortement appréciés !

On sent que la ligne éditoriale de mon blog a changé. Auparavant, c’était 70%, j’ai un crush/target/sale con, 20% séries et 10% autres et maintenant, si tu regardes un peu les précédents articles depuis la rentrée, c’est tout sauf les mecs. Non parce que j’ai viré lesbienne, mais parce que j’ai l’esprit tant occupé par mon avenir et mes questions existentielles depuis que j’ai commencé la philo que les garçons sont bien la dernière chose qui m’intéresse dans la vie. J’ai appris par exemple que dans une classe, il est plus astucieux de se lier d’amitié à l’intello un peu rejeté qu’au bellâtre qui a redoublé sa Terminale et qui ne fait pas d’efforts alors qu’il a une seconde chance. Là, je peux dire que j’ai tout compris à la vie.

 

18 réflexions sur “Prépa, or not prépa : that’s the question.

  1. Vickam dit :

    Tu fais le milieu –> IUT (Moi c’est techniques de commercialisation).
    Très bien vu par les entreprises et les ESC + Plus de rigueur qu’en fac. En plus, c’est professionnalisant donc c’est de l’apprentissage très « réaliste ».

  2. camille dit :

    J’ai fait une prépa, je suis partie à la fin de la première année parce que je voulais intégrer un IEP et plus étudier l’allemand du moyen âge. Cela dit je suis heureuse d’avoir étudié l’allemand du moyen âge et j’ai rencontré des gens formidables là pas.
    Et on tiens plus qu’on ne le croit en prépa. tu peux changer de prépa entre la premiere et la seconde année, pour aller dans une « meilleure » ou dans une avec « moins de pression ».

    Et sur le plan humain et culturel ça vaut vraiment le coup. Tu ne le regretteras pas…

  3. Samarian dit :

    je ne conseille ni la fac, ni la prépa. Je ne sais pas ce que tu veux faire comme métier plus tard, mais sache que si tu t’engage dans cette voie la ce sera des études longues (très longue).
    Si j’avais eu le choix je pense que je me serais beaucoup plus renseigné sur tout ce qui était IUT, BTS et écoles.
    Bon courage.

  4. Hajar dit :

    Moi aussi j’étais confrontée au même dilemme, ayant un bac scientifique et comme je voulais faire des études d’astronomie par la suite, je voulais absolument faire les prépas, j’avais peur parce que je savais que c’est très dur, d’autant plus que j’avais choisi comme option au lycée au départ sciences maths et que j’avais changé de branche avant la terminale parce que c’était trop dur et j’ai choisi une autre plus facile. Je ne supportais plus de déprimer à 15 ans et de n’avoir aucune vie à côté, ma vie défilais et je la regardais passer en me noyant dans mes exercices de maths… J’avais donc déjà eu un avant gout des prépas et je ne regrette pas d’avoir changé de branche aujourd’hui.

    Si tu veux absolument intégrer une GRANDE école après, devenir une centralienne ou une polytechnicienne… etc alors fais les prépas et assume tout le temps et l’énergie que ça va te demander durant au moins 2 ans, sinon j’ai des amis qui ont fait ESC ou encore Dauphine sans passer par les prépas… mais bon c était pour des masters.

    En tout cas, défini le domaine que tu veux étudier et si ça nécessite vraiment des prépas fais-les et si tu peux faire autrement alors opte pour des études moins stressants, je pense.

    Bon courage en tout cas.

  5. Justine dit :

    Personnellement je suis à la fac, mais j’ai fait un an de BTS avant et… C’était horrible x) J’y suis allée car tous mes profs m’ont dit que j’avais les capacités, que j’étais capable d’abattre beaucoup de boulot… Et en fait je n’ai même pas vraiment réfléchi afin de savoir si je pourrais aimer ou pas ce cursus. Résultat, j’ai perdu une année, alors le seul conseil que je pourrais te donner c’est, quel que soit ton choix, d’être persuadée que les cours t’intéresseront. Car contrairement à ce que l’on croit, à la fac il faut réellement bosser pour s’en sortir, et je pense qu’en prépa il en va de même… Et c’est difficile de bossser quand on est pas intéressé par ce que l’on apprend. Après, de ce que j’en vois de loin de mes potes qui sont passés par des prépas, il y a ceux à qui ça a servi car ils ont intégrés de grandes écoles, et il y a ceux qui, après 2 ans, sont entrés en L3 à la fac.. donc en l’occurrence, la prépa n’a pas servi à grand chose. Bref, je pense que tu devrais essayer de te renseigner sur ce que tu voudrais après la prépa, et si il y a quelque chose que te plairait vraiment, car si c’est pour te retrouver à la fac, autant ne pas gâcher ta vie sociale pendant 2 ans😉

  6. Susie dit :

    J’ai eu exactement le même dilemme en mars dernier…
    Si tu ne veux pas absolument intégrer une grande école, ne va pas en prépa.
    Aller en prépa, c’est rentrer dans le système travailler plus/apprendre plus/gagner plus, etc. Si tu as plutôt une âme autodidacte (= si tu sais bosser un peu par toi même et tu t’intéresses à plein de trucs), la fac te conviendra parfaitement. Je suis en L1 de lettres modernes cette année et la quantité de travail est conséquente (mais pas étouffante), les cours sont extrêmement riches et intéressants, et les cours de méthode et de culture sont très rigoureux (j’ai comparé avec une amie en prépa, c’est la même chose). Et ce n’est pas tellement différent du lycée, effectivement les profs ne donnent plus de devoirs ou de contrôles, mais avec un peu de bon sens, l’habitude de relire ses cours et faire des fiches vient très rapidement. Le choc lycée/fac m’a fait très peur cet été, mais après deux semaines de cours j’étais persuadée de mon bon choix !
    Et j’ai discuté avec mes profs de lycée et de fac, ils m’ont confirmé que la prépa n’est pas une condition sine qua non à l’obtention d’un diplôme et d’un bon job ! Après, si tu es plutôt ambitieuse et tu veux gravir les échelons rapidement, entre en prépa, tisse ton réseau, deviens Ali Baddou-like, etc…🙂

  7. MissChanandlerB. dit :

    Merci à tous pour vos avis. Toujours ouvert à d’autres avis, of course !

    Si je fais le compte, (même si vos avis n’étaient pas complètement tranchés dépendant de mes projets futurs) j’ai :
    Prépa : 1
    IUT : 1
    BTS : 1
    FAC : 2

    En gros, c’est un peu ça. Je ne suis pas du tout attirée par les IUT ou BTS. Ça ne correspond pas à mes projets futurs. Je ne sais pas encore exactement exactement ce que je veux étudier mais j’aimerais beaucoup renforcer mes langues vivantes, me forger une solide culture historique et littéraire, un peu d’éco et de droit.
    La FAC me tente beaucoup car j’aimerais faire LEA mais c’est toujours le problème de l’encadrement, du peu d’heures en cours. Etant très autonome et ayant soif de connaissances, je pense que la FAC ne me posera pas trop de problèmes mais bon… Le fait de travailler très très dur et ne pas avoir vie sociale entre 17 et 19 ans ne me gène pas tant que ça. Comme s’il se passait des trucs de ouf pendant cette période. A cet âge là, il y a des gens qui passent leurs bac alors… Entrer dans une grande école n’a pas une si grande importance à mes yeux. Tout ce que je veux, c’est avoir un diplôme et des capacités qui me permettront d’entrer dans le milieu du travail sans trop galérer. Voilà, c’est tout ce que je veux.

    • MissChanandlerB. dit :

      Hajar : Ah non, tu m’as mal compris. Je n’ai pas cette prétention. La fac m’attire et je pense être capable de travailler durablement et régulièrement comme on le fait en prépa. C’est tout. Mais de là à dire que je suis sûre du réussir… On est qu’au début de l’année et je n’avais pas trop envie de vous dire vers qui mon premier choix se pose car il changera sûrement mais j’ai déjà une préférence grâce à vos commentaires qui n’ont fait que conforter cette idée.

  8. Hajar dit :

    Tant mieux alors, c’est l’essentiel🙂 Je crois qu’il est clair que tu es bien consciente des pour et des contre de chaque option, I’m sure you’ll make the right choice !😉

    • MissChanandlerB. dit :

      Hajar : Et je vous en remercie pour cela. Chaque option a ses pour et contre, aucune n’est parfaite. Maintenant, que je sais tout cela, je choisirai l’option qui a le plus de pour et le moins de contre pour mes projets futurs. Et je vais aller à pas mal de salons avec les universités/grandes écoles/orientation post bac qui m’aideront sûrement à faire mon choix.

      Mais déjà merci à vous qui m’avez donné une piste.

  9. Lizzie dit :

    Moi je dis : tente la prépa. Et si ça ne marche pas, tu te réorientes en fac. Mais je pense que la prépa’ peut te donner de bonnes bases de toute façon. Et je dis ça alors que moi, que tous mes profs poussaient pour faire une prépa’, eh bah j’ai pas voulu. Parce que j’avais peur de ne pas réussir à supporter la pression, et surtout parce que j’avais envie de l’indépendance de la fac. Je ne regrette pas, mais beaucoup de mes amis de fac sont passés par la case « prépa » avant de se retrouver en deug 2 ou en licence (à l’époque où le deug existait encore), et ça leur donnait mine de rien des bases de culture G / méthode pas négligeables du tout.😉

    Sinon, j’ai quand même l’impression que la fac contrôle bien ses étudiants qu’il y a qq années. En tout cas dans la mienne. J’ai une copine chargée de TD et une cousine en fac d’anglais, et ils ont des listes de présence à signer à chaque TD par exemple. Bon, je ne peux pas te dire exactement les conséquences qui risquent de s’abattre sur un absentéiste, mais je me dis que ça n’existe pas que pour faire joli. Et à la fac, il suffit juste de se forcer à aller bosser à la BU pendant les heures de trous, et à se trouver un bon petit groupe pour bosser😉 Et si tu es motivée par ta filière, pas de raisons de décrocher.😉

  10. MissChanandlerB. dit :

    Lizzie : C’est exactement ça. Je me dis que si je vais en prépa, que je réussisse ou pas, je n’y perds rien. Ça sera toujours ça de gagner. Mais j’ai peur de voir mes notes chuter d’un coup et de ne pas supporter la pression. Et comme toi, l’indépendance de la fac m’attire beaucoup. On entend beaucoup de mauvaises choses sur les facs mais ça peut le faire si on est capable de travailler seul. Ce que je peux faire. Je vais déjà au CDI du lycée à chaque fois que j’ai des heures de trous ou que je termine un poil trop de tôt donc ça ne me changera pas trop, je crois.
    Bon, bon, ça donne à réfléchir tout ça.

  11. iLLy Pop dit :

    Bah alors moi, je suis du même avis que Lizzie !
    Bon en fait tout ce qu’elle t’a écrit, je t’aurais dit quasi la même chose😉
    (Je sais, je sers à rien sur ce coup !)

  12. camille dit :

    Oh mais on peut avoir une vie sociale en prépa. Et ceux qui réussissent le mieux à la fac, c’est pas ceux qui sortent tous les soirs, mais ceux qui bossent. C’est un peu caricatural mais c’est vrai.

  13. Junebug dit :

    Moi je te conseille ou l’IUT ou de mettre prepa en premier de t’accrocher et puis tu verra bien si c’est trop tu t’en vas en fac, je suis arrivée à la fac en novembre cette année et j’ai même pas eu de problème d’inscription ou quoi. Et puis je trouve que l’autonomie est pas si énorme que ca si t’es sérieuse et que tu vas en cours ca ira, personnellement, je fais des sciences donc après les autres domaines sont différents mais la prise de note est pas énorme enfin je trouve que au lycée les profs en font trop,il essayent presque de nous faire peur.
    Sinon tes articles sur les series sont geniaux, et je ne me suis toujours pas remise du fait que a ton collège des gens n’aimaient pas friends, je ne connais pas une seule personne qui n’accroche pas🙂

    Seth Cohen ♥

    • MissChanandlerB. dit :

      Junebug : Merci du conseil ! Depuis cet article, je songe beaucoup à la prépa. Je devrais peut être davantage écrire sur les séries mais ça me rappellerait trop mon travail que je fais déjà sur SeriesLive. Moi, je connais bien trop de personnes qui n’aiment pas Friends. Et encore, j’ai sauté une classe alors je me dis que c’est peut être pire pour la génération née en 1994 (mon année). En tout cas, la génération de 93 est pas trop branché Friends. Qui n’aime pas Seth Cohen ?
      Bienvenue dans la section commentaire. Je crois que c’est la première fois que tu postes et j’espère pas la dernière.^^

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s