It’s just adults are boring, and I hate them.

Je viens à peine de créer mon dossier d’inscription pour IEP (Paris.) alors que le début des inscriptions remonte à pas mal de temps déjà et je m’y prends vraiment à la dernière minute. J’ai déjà depuis longtemps mon dossier pour les 6 IEP.

On va me prendre pour une tarée mais l’IEP Paris, je la sens vraiment pas. Cette école me flippe complètement. Je traîne sur pas mal de blogs pour la préparation et je découvre des trucs hallucinants. Ceux qui préparent le concours comme moi, donc en Terminales, sont si… si chiants. Dear Lord ! Ils ne sont pas tous comme ça, bien sûr mais certains (sûrement une minorité, enfin j’espère.) sont genre des adultes quoi, super ennuyants. Et je déteste les adultes. Je n’ai pas envie de devenir comme eux. Et le fait que je pense ça me fait dire que peut être que je ne suis pas fait pour cette école parce que je ne suis pas comme eux. Ma chaîne préférée n’est pas la 13, la chaîne parlementaire ou chais pas quoi. Je ne connais pas la chaîne 13 qui est pour moi mystique car je ne regarde JAMAIS la 13. C’est une chaîne d’adultes. C’est chiant. Parmi les chaînes de la TNT, je regarde W9 (Simpsons), NRJ12 (Friends) et I TELE (Parce que les journalistes sont canons. Et je la préfère à BFM TV)

Mon idole n’est pas Laurent Fabius ou un homme politique. Je ne suis même pas sûre d’avoir une idole, un modèle qui existe pour de vrai. Moi, j’ai toujours voulu être Chandler Bing parce qu’il est drôle et il n’est pas devenu un adulte chiant.

Je possède un blog mais je ne possède pas un blog où je décortique l’actualité et où je signe de mon Nom et  Prénom. (Le Nom Prénom étant le titre du blog, genre, je me prends trop au sérieux. Je suis un adulte, quoi.)

J’ai pas étudié un an à l’étranger, je n’ai pas fait des stages super classe (j’ai bossé en tant que secrétaire médical  en 3ème.), et je ne participe même pas à des associations. Shame. Je dessine mais pas assez bien. Je joue du ukulélé mais en fait, j’ai arrêté après un mois parce que ça me saoulait. Je suis une grosse nulle en sport. C’est quasi un miracle que j’ai 12 au bac d’EPS. (Et pourtant, ça va être le cas si je foire pas trop mon 3×500. Je suis trop fière de moi.) Un autre truc de ouf ? Je n’ai ni fait latin, ni grec ! Il y a bien une chose où je surpasse tous les autres mais il s’agit de laisser mon empreinte de cul sur mon fauteuil à force de passer mes journées à regarder des séries. Et à en parler aussi. Je suis très bonne pour regarder des séries et en parler. Vraiment bonne.

Je ne suis pas requin. Je n’aime pas la compétition. Je n’aime même pas les classements, et bien que je sois dans le TOP 3. La compétition, les classements, c’est pour rassurer les adultes. C’est nul, ça sert à rien car tout est relatif dans ce putain de monde.

Sincèrement, je pensais que ce genre d’élèves n’étaient que des clichés. Que ça n’existait pas en vrai. Ils se prennent trop au sérieux, c’est horrible. Ou, c’est moi qui ne suis pas fait pour ça. Peut être qu’il faut savoir être adulte, se prendre au sérieux, écrire des articles sérieux sans un gif, être excité par la politique (J’aime la politique mais ça ne m’excite pas plus que ça.), ou d’autres trucs que moi je considère chiant pour avoir le profil de cette école. J’en sais trop rien. Personnellement, il est hors de question que je me transforme en adulte pour avoir le bon état d’esprit enfin d’aborder ce concours.  Je refuse de devenir adulte. Les adultes sont ennuyants et je les déteste.

Sur une échelle de 1 à 10, combien donnez vous à Andrew Garfield en tant que Peter Parker ? 1 étant Tobey Maguire bien sûr. Je trouve qu’il fait geek version Seth Cohen, donc vraiment attachant alors que Tobey Maguire faisait geek des années 90 que t’avais vraiment envie de frapper sans raison.

(Voilà, moi, c’est ce genre de truc qui m’excite…)

17 réflexions sur “It’s just adults are boring, and I hate them.

  1. camille dit :

    Bon je sais que je joue le rôle de la fille de 26 ans qui t’adore trop mais je suis pas une adulte non plus, et pourtant je kiffe la chaîne parlementaire. Ton blog est bien mieux que ceux de plein de gens qui parlent politique pour donner leur avis sur tout ( j’en ai lu mais ça m’a soulé en fait). Et voilà. Je suis sûre qu’il y a des gens bien à Science Po Paris et si tu y vas, ça fera du bien. Après, seriously, si tu n’aimes pas la politique, il y a plein d’autres voix que tu pourras découvrir en HK avec des profs qui sauront bien te conseiller. N’hésite pas à demander des conseils à des profs que tu aimes bien déjà, surtout que tu es dans un très bon lycée je pense.

    J’espère quand même que tu domineras le monde un jour🙂

  2. Lili (rebelfashionista/readpictures) dit :

    TU délires. Vraiment Sciences Po Paris mise tout sur la réputation. Tu sais pourquoi ? Pour de la sélection naturelle. La confiance en soi c’est l’atout numéro 1. Si tu ne l’as pas, alors en effet, ils vont te faire croire que leur école n’est pas faite pour toi. Prépare toi au max. Ne laisse pas tomber. Ces gamins là… je ne les ai pas vu au concours. Mon voisin d’à côté a dormi sur sa feuille pendant les 3 ou 2 jours d’épreuves. J’ai moi même dormi sur ma feuille de philo : 11 ! (Et je suis pas en L)
    Non vraiment Cécile, déconne pas. Il y en a des gens comme ça, mais ils ne le sont pas tous. La fille qui est passée à Sciences Po dans notre lycée est certes, très bonne, mais elle est aussi très cool. Elle aussi regarde des séries, elle s’intéressait même aux potins du lycée. Elle est intéressée par la politique mais pas autant que moi. Tu as toutes tes chances ! Ok, elle et moi adorons la compétition, surtout lorsqu’on écrase, mais ne perds pas confiance en toi. La confiance c’est la base !

  3. Hajar dit :

    🙂 Je sais maintenant pourquoi je t’aime bien. Just be yourself et pense juste à ce que tu veux faire pas aux gens qui le font, you don’t have to be like them to do it, si c’était comme ça que le monde marchait, y aurait jamais eu d’évolution. Good luck.

    • MissChanandlerB. dit :

      Camille : Merci, c’est très sympa et ça me touche beaucoup car tu es une personne que j’estime énormément.

      Lili : Je sais pas trop. Sincèrement, t’es la seule personne que je connaisse qui n’en fait pas tout un plat à propos de ce concours. J’ai vu des élèves dans le CDI de mon lycée en train de préparer le concours en question. Et c’était tous des élèves un peu snobs, qui avaient leurs tomes d’histoire Berstein et Milza et des fiches. Sinon, il y a aussi l’autre dans ma classe qui crie sur les toits qu’il prépare ce concours. Il aurait un bureau exprès pour réviser ce concours. Weird. Lui, il ne me fait pas peur car il a genre 10 en anglais et 8 en philo et il est plus nul que moi en histoire. Et même avec les lacunes qu’il a, il a l’air beaucoup plus sûr de lui que je ne le suis de moi. C’est très étrange. Peut être que tu as raison, je sais pas. J’ai un ami qui a passé le concours, il révisait tous les WE, il avait même payé un élève de Sciences Po pour lui donner des conseils/cours et il ne l’a pas eu. Je sais que je ne devrais pas partir défaitiste, c’est la meilleure façon d’échouer mais c’est plus fort que moi. J’ai l’impression de payer 160 € pour me foirer. Argh, je me saoule.

      Hajar : Bah, merci à toi spécialiste en franglais.

  4. Margaux dit :

    Le concours a changé depuis que je l’ai passé, mais à mon « époque » (hahaha, y’a 3 ans en fait), regarder la chaîne parlementaire n’a pas du en aider beaucoup. En revanche, suivre en classe de Terminale oui (lucky me, j’appartenais à la seconde catégorie)
    A Sciences Po même, on trouve vraiment de tout. C’est vrai qu’il y a tous ces gens qui font adultes boring. Ils te serrent la main comme ils serreront la main de leurs potentiels électeurs, ils parlent des politiques fiscales au petit-dèj’. Après, cela dépend beaucoup du hasard, des gens que tu rencontres, si tu tombes bien ou mal. Mais globalement, tu vas trouver de tout, des cools et des moins cools.
    Stresser pour le concours c’est normal, avoir l’impression qu’on va se foirer aussi. Payer un étudiant de Sciences Po pour avoir des conseils en revanche, ça s’appelle se faire avoir. Et comme le dit très justement Camille, il y a plein d’autres choses.
    Au bout de trois ans, je quitte Sciences Po, parce que je préfère faire ce que j’aime plutôt que vouer une admiration bornée à une école que j’estime vraiment, mais qui a aussi ses limites (notamment dans le domaine qui m’intéresse).

    Bref, tout ça pour dire : ne part pas perdante. J’ai fait une prépa au concours, j’avais l’impression d’être la dernière des nulles parce que moi non plus je ne passais pas mon temps devant la chaîne parlementaire (d’ailleurs je n’avais pas de télé hahaha). Personne ne misait un kopek sur cette inculte débarquée de sa province.
    Et si tu ne l’as pas, ok, c’est 160 euros, mais certainement pas la fin.

    Cheer up🙂

  5. Laura dit :

    Mon Dieu, je suis du même avis que toi ! Si tu rentres, j’espère que tu nous filtreras quelques potins😉
    Au début de l’année, j’étais motivée pour le passer. Pendant les vacances d’été j’avais même commencé à feuilleter le Berstein et Milza. Et puis finalement, je me suis dit que la terminale, c’était la dernière année où je pouvais glander, m’engloutir 40 000 séries, donc j’ai laissé tomber. De toute façon, je me sentais pas prête. Je veux dire, j’ai toujours l’impression d’être une grosse merde par rapport aux élèves de Sciences Po, même si je suis « graaaaave cultivé » (selon mes camarades, faut voir aussi leur culture…). C’est peut-être un manque de confiance, je sais pas, en même temps je n’ai jamais eu de prix au Concours Général et ça m’est arrivé d’avoir des sales notes parfois… Donc je préfère faire 3 ans de prépa (mais vais-je tenir ? Parce honnêtement, je ne veux pas me vanter mais je ne mérite pas mes bonnes notes, je cravache si peu, je fais juste mon boulot à temps quoi.). J’espère juste que la prépa me donnera plus confiance en moi, parce que je suis le genre de fille qui va déjà plus dormir 2 semaines avant le Bac…

    Quand à ton camarade qui se la joue, c’est drôle ça me rappelle certains élèves de ma classe. Pourquoi est-ce toujours les plus cons qui ont confiance en eux ? 8 en philo, ça craint. Il a même pas le niveau de ma classe. Mais je suppose qu’un 8 de ton lycée vaut plus qu’un 8 dans un lycée banal.

  6. Salomé dit :

    Tu dois te donner toutes chances et essayer ce concours mais tu sais quoi si tu ne l’as pas, ce ne sera pas la fin du Monde. Au Mexique je vis avec deux étudiantes françaises. Elles sont toutes les deux très brillantes et elles ont pourtant échoué aux concours Sciences-Po. Et elles s’en sortent très bien. La première sera titulaire d’une double Licence Droit-Sociologie en Juin et postule pour entrer à La Sorbonne, en Septembre pour étudier un Master Sciences-Po. La seconde, va obtenir sa Licence d’Espagnole, en Juin, également. Tout cela pour te dire que même si moi aussi, j’admire les gens qui réussisent à rentrer à Sciences-Po, je ne pense pas que ne pas avoir ce concours, soit une fin en soi. Il y a plein de voie pour arriver à faire ce que tu veux. Et ce n’est pas parce que tu n’entres pas dans cette école que tu es une grosse nulle… Alors, juste vas-y et tu verras ! Quand est-ce qu’est le concours ?🙂

  7. nnomanlili dit :

    (LiLi) Si les élèves sont comme ça, dis toi que toi aussi tu révises comme une dingue ! N’est-ce-pas ! Moi et mes amis on foutait rien au lycée. Et regarde comme j’en parle aujourd’hui. Non, vraiment, ne lâche pas. Comme dit Salomé, Sciences Po c’est même pas une fin en soi. Et puis je suis sure que tu peux y entrer si tu y mets du tiens. Fais comme eux : révise, fais des fiches. Tu sais quel est le programme de révision ? Tu as déjà acheté les livres qu’il faut ? (Oui moi j’ai acheté les trois Berstein et Milza sur la période du XXème siècle, ce sont les meilleurs et ils me servent toujours pour ma fac d’Histoire car ils sont très recommendés, ma fac qui est au passage, la meilleure parisienne (ptet même la meilleure de France) ==> Tu peux les acheter !)

  8. MissChanandlerB. dit :

    Margaux, Laura, Salomé, Lili : Merci pour vos encouragements/conseils/témoignages. C’est très sympa et je crois que ça m’aide pas mal.

    (Oui, vous l’avez deviné. Je suis trop feignasse pour faire des réponses individuelles.)

  9. mrgxmrgx dit :

    Je viens de tomber sur ton blog par le plus grand des hasard et je n’ai lu que cet article, mais déjà tu m’éclates. je t’explique.
    Ce que tu racontes ressemble carrément à comment j’étais en terminale. Pas trop empotée, je voulais faire Sciences Po Paris, moi aussi. Comme toi le monde des adultes m’as toujours saoulé et me saoule toujours. Toutes ces mini-grandes personnes au lycée, puis en prépa, puis toutes ces vrais grandes personnes ennuyeuses dans les grandes écoles que j’ai fréquenté.. Au final, je suis doctorante dans un truc qui me passionne sévère (rien à voir avec sciences po) mais le monde des adultes me gave toujours autant. Et c’est pas prêt de changer. Je vais au labo en Vans Hello Kitty et j’écoute du rap ou Britney Spears (au choix) pour bosser sur mes article de recherche. Je fais des trucs super compliqués et je me prend pas au sérieux. Tout ça pour te dire : ne change rien, tu verra c’est une technique qui marche bien.
    Et je continuerai de lire ton blog je pense !
    xoxo

    • MissChanandlerB. dit :

      mrgxmrgx : En général, les gens tombent sur mon blog en tapant le « nom d’un acteur » Naked. Tous des pervers… Sérieusement, déjà merci. Ensuite, tu es mon modèle. Bon, c’est vrai que je ne te connais pas mais en te lisant, je me disais que j’aimerais être un peu comme toi dans l’avenir. Ça a l’air plutôt cool. (Des Vans Hello Kitty, quoi ! YAY !)

  10. mrgxmrgx dit :

    (ouuuaissss : http://tinyurl.com/44ldqun)
    ahah j’avais même pas tapé ça en plus ! Je te suis sur Tumblr maintenant, alors si tu veux te rassurer en voyant qu’on peut être définitivement geek mais fun passé vingt ans (je suis pas bien vieille quand même), tu devrais me follower ! et courage pour tout, ya plein d’avantage à être adulte (surtout à Paris !!)

  11. Nana dit :

    Lili dit : « Ok, elle et moi adorons la compétition, surtout lorsqu’on écrase »

    Tu m’étonnes qu’on est pas prêts de sortir de ce monde de merde avec des gens pareils…

    • MissChanandlerB. dit :

      Nana : Est ce que cette phrase fait peur citée comme cela ? Oui. Oui. Oui. Cependant, je connais un peu la fille qui a laissé le commentaire et je ne pense pas que ce soit le genre de personne qui contribue aux tares de notre monde. Mais c’est vrai que peut être que l’utilisation du verbe « écraser » plutôt péjoratif n’est pas un choix des plus judicieux.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s