I mean it’s not just me, right ?

(Pour ceux qui suivent Parks and Rec et qui n’ont pas encore regardé l’épisode 14 de la saison 3 : Road Trip, FUYEZ ! Spoiler alert ! Regardez l’épisode et revenez ensuite lire l’article.)

Aujourd’hui, j’ai croisé une de mes anciennes amies de l’école primaire. Elle était accrochée au bras d’un garçon qui semblait être son BF. J’en déduis par la façon dont elle lui tenait le bras. Comme une sangsue. Son mec devait faire 2 têtes de plus qu’elle, et il n’était pas selon moi agréable à l’œil.

Mais qui suis je pour juger ? Moi, la fille dont les expériences amoureuses doivent tourner autour de 0,03% ( Eduardo Saverin pourra vous dire à quel point c’est insignifiant.)

N’avoir eu aucune vraie relation et par conséquent aucune expérience (Ils sont dépendants l’un de l’autre. En tout cas, pour moi.) est une réelle tare apparemment. Toutes mes amies de Primaire dont celle que j’ai croisée aujourd’hui ont ou ont eu au moins un BF. En général, les gens sont horrifiés quand je confesse que je n’ai jamais eu de relation. Donc maintenant, je leur évite cette peine et je leur dis que j’entretiens une relation très longue distance avec un certain Ben Wyatt. (Je plaisante, hein ? Il n’y a que les psychos qui s’inventent des vies. Et je n’en suis pas encore là.)

Je n’en ai pas spécialement honte mais ce n’est apparemment pas normal donc je préfère éviter le sujet. Je n’en ai pas honte parce que la vie est ainsi. Je n’ai pas encore rencontré un garçon qui me fasse rire, qui me plaise et avec qui je partage les mêmes intérêts. Tant mieux, si tout le monde trouve cette personne à l’âge de l’adolescence. Mais l’Univers a d’autres projets pour moi. Quand j’ai fait la bêtise d’avouer ça en Seconde, les gens étaient choqués. Et à l’époque, j’avais genre 15 ans. Ils me disaient d’aller en soirée, et de me trouver un mec. Bref, aussi facile que ça. Je n’ai pas particulièrement envie de sortir avec quelqu’un. Je veux sortir avec la bonne personne. Par bonne personne, je n’entends pas le futur père de mes enfants. Non, juste quelqu’un de drôle, mignon et intelligent.

On pense tout de suite que je suis fleur bleu et que j’idéalise et c’est pourquoi je suis toujours seule à ce jour. Et c’est peut être vrai. Ce n’est pas tout à fait de ma faute. J’ai été élevé dans la croyance que les Pacey Witter, Seth Cohen, Chandler Bing, Jim Halpert et Ben Wyatt  existaient. Je croyais pendant tout ce temps que les garçons achetaient des murs et écrivaient en grand « ASK ME TO STAY »; que les garçons déclaraient leur amour publiquement sur une table et que les garçons étaient prêts à risquer leurs carrières rien que pour être avec la femme qu’ils aiment. Je ne sais même pas pourquoi je parle au passé vu que j’y crois toujours. Et je pense qu’il me faudra un certain temps pour comprendre que NON, ils n’existent pas et qu’aucun garçon n’a eu l’intelligence de les prendre comme exemple.

Il y a pas mal de types qui m’ont proposé des verres ou autre et il y a aussi certains garçons au cours de ma scolarité qui ont eu un crush pour moi, bien sûr. J’ai aussi le sentiment qu’un garçon dans ma classe actuelle a peut être un quelque chose pour moi. Je ne sais même pas ce que j’ai fait pour, car je lui parle le moins possible car je ne veux pas qu’il se fasse d’idées et qu’il me colle. Il est bizarre, et je ne suis pas du tout attirée par sa personne. Voilà, je m’en fous qu’il soit beau, blond, brun, roux, petit, grand, faut que je sois attirée par lui. Faut que j’aie envie de l’embrasser comme Ben embrasse Leslie (SPOILER. BEST KISS EVER, EVER.) et qu’il apprécie ma personne comme Ben Wyatt apprécie celle de Leslie Knope. (C’est définitif, Adam Scott a ruiné ma vie.)

Je n’ai pas envie de prendre ce qui me tombe sous la main pour avoir de l’expérience ou quoi que ce soit d’autre. Je ne sais pas vraiment ce que pensent les garçons des filles sans expériences à l’âge de 17 ans. J’ai dès fois l’impression d’être la seule unicorn. Je suis genre une espèce disparue. Une partie de moi pense que peut être que les garçons s’en foutent. Le garçon sera peut être même flatté d’être le premier. Et il n’y a aucun point de comparaison donc une pression en moins. Ça le fera peut être sentir qu’il est en quelque sorte spécial. Et une autre partie de moi + mon ami Ben qui sert à rien, pensent que les garçons ne veulent pas jouer les professeurs et veulent des filles qui savent un minimum ce qu’elles font.

En ce moment, autour de moi, tout le monde sort avec tout le monde même les cas désespérés. Et il y a moi. Moi, j’attends toujours le garçon qui aura le sens de la répartie, qui parlera le Sarcasme comme LV2 et qui comprendra mon humour. Je sais que c’est ridicule mais je veux que le premier soit quelqu’un de bien et dont je serai fière de dire qu’il a fait un jour partie de ma vie personnelle. La plupart de mes amies détestent à présent leur Premier. Elles les effacent de leurs mémoires, comme si cette personne n’avait jamais compté. Certaines en ont même honte.

Ça ne me gêne pas d’être seule. Ce qui me gêne, c’est de sortir avec quelqu’un de quelconque dans le but de justement sortir avec quelqu’un. Je ne dis pas que je suis une fille bien, intelligente, drôle, assez équilibrée…Bah, si en fait  c’est exactement ce que je dis. Je me suis toujours considérée comme une fille bien, gentille, drôle et intelligente et que je devrais donc sortir avec un garçon drôle, gentil, mignon et intelligent s’il y avait une justice dans ce monde.

Et pour l’instant, ce n’est pas le cas. Personnellement, je n’en souffre pas malgré ce que les gens peuvent penser. Ils sont toujours désolés pour moi quand je confesse que oui, je suis une unicorn et que je n’ai jamais eu de véritables relations. Ils ont même un peu pitié de moi comme si ne pas sortir avec un mec était un grand manque dans ma vie, comme si le bonheur dépendait de sortir avec quelqu’un ou non. Personnellement, j’ai envie de répondre : Bullshit. Quand mon bonheur dépendra totalement d’un mec, je serai alors tout ce que je déteste, c’est à dire cette grosse conne de Bella Swan.

16 réflexions sur “I mean it’s not just me, right ?

  1. Hajar dit :

    J’adore ! Et je t’adore. Et non, it’s not just you ! Je te l’avais déjà dit mais my first boyfriend je l’ai eu à 19 ans, my first kiss aussi. C’était loin d’être la première relation que je voulais et dont je rêvais, alors que moi aussi j’avais attendu assez longtemps, parce que je pensais comme toi. Finalement, je suis sortie avec un mec mignon, qui était amoureux de moi, mais ça n’a pas marché. Je suis trop exigeante. Je veux tout le monde et personne à la fois. (Là je croyais être sûre de vouloir sortir avec un mec, j’étais même sûre que j’étais amoureuse, mais voilà, j’ai passé ma soirée du samedi soir avec un autre mec au concert de Kanye West, il m’a portée sur ses épaules, j’ai chanté Run this town avec Kanye, tout était parfait. En fait, dès le premier regard, on avait accroché, on avait plongé dans le regard de l’autre… Alors maintenant je pense plus à ce garçon qui est moins âgé que moi de… 4 ans je crois, qu’au premier tu vois… bref, mes histoires sont toujours trop compliquées ou alors je ne sais pas ce que je veux, comme disent ceux qui me connaissent. En fait si, je sais, je veux tout. Et ça apparemment c’est un problème.)

    Bref, désolée pour ce grand détour sur ma personne, ton blog me fait toujours réfléchir. Maintenant, ce que j’ai envie de te dire c’est, ne change pas, tu es unique, tu es vraiment géniale et si aujourd’hui il t’arrive d’en douter de temps en temps ou de l’oublier, sache que dans quelques années tu y repenseras et tu seras fière ! Tu es une fille intelligente et drôle and very cute, c’est pas le premier venu qui va réussir à t’emballer quand même !

    • MissChanandlerB. dit :

      Hajar : J’avais déjà écrit un article du même genre et je l’avais supprimé il y a peut être un an, je crois parce que je le trouvais mal écrit. Mais j’avais promis d’en réécrire un autre sur le même sujet car on me l’avait demandé donc c’est pourquoi cet article peut te paraître redondant juste pour info. Histoire de pas croire que je ressasse les mêmes choses. Mais merci pour les gentilles choses que tu me dis.

  2. S dit :

    J’ai un an de plus de toi, et tu viens de décrire ma vie à 90% (j’ai jamais vu Parks and Rec, shame on me). Donc sache que tu n’es pas seule, et merci pour cet article qui m’a un peu remis les idées en place après quelques jours de déprime😉

    • MissChanandlerB. dit :

      S : On peut le dire ça : SHAME ON YOU ! Pour Parks and Rec hein ? Mais c’est le genre de truc qui se rattrape. Genre cet été ? (Oui, je fais de la promotion pour Parks and Rec gratuitement. Personne ne me paye.)

      Miss Babooshka
      : Ton article est mieux que le mien. Fais chier. ^^

  3. Justine dit :

    Je comprends ta position ! Personnellement j’ai eu ma 1ere relation sérieuse et tout ce qui va avec vers 15 ans, et quand je repense à ma 1ere fois et tout le tralala je me dis que c’était cool parce qu’on était tous les deux fous amoureux… Aujourd’hui ça a été très compliqué, on a beaucoup souffert tous les deux mais au fond il compte quand même pour moi, ça restera le 1er ! Après je me retrouve dans ce que tu dis dans le sens où, j’imagine que beaucoup me considère comme, je sais pas, une fille qui aime s’amuser ? (I❤ les euphémismes !) Toujours est-il que même en ayant des semblants de relations, les gens considèrent que si t'es pas en couple t'es forcément malheureux… Alors que le fait de ne pas être en couple est justement, précisément, un choix de vie qui me rend heureuse !
    Bref ! Je m'égare… Tout ça pour dire que tu as raison de résister à cette pression ambiante "pro couples" que je trouve insupportable😉

  4. Camille dit :

    Mais non il est bien ton article🙂 Et franchement les filles qui me regardaient de haut au lycée parce que j’avais pas de petit copain, mes copines qui me surnommaient Britney Spears ( ouai à mon époque, elle était du genre vierge avant le mariage) ne m’ont jamais donné envie d’être comme elles. Et les petits couples de 17 ans, je trouve ça « triste ». Ecouter des filles jeunes parler de leur couple comme un truc à construire blablabla me fait tjs autant de peine aujourd’hui qu’il y a 10 ans.

    Je n’aime pas sortir avec des mecs que je n’aime pas, j’ai essayé et je n’ai pas aimé ce que je devenais. Et quand j’ai rencontré des mecs que j’appréciais, l’idée du petit couple m’a presque tjs fait horreur et ça n’a pas donné grand chose. Et puis bon, voilà t’as 17 ans, j’adorerai trop avoir ton âge et être ta copine pour te dire en vrai que les vies des autres ne sont en rien des modèles🙂

    Merde pour ton bac !

    • MissChanandlerB. dit :

      Justine : Non mais ça doit être sympa d’avoir un amour adolescent avec tous les trucs ridicules qui vont avec. Je sais pas. Dès fois, je me dis que j’ai peut être manqué quelque chose. Bon, mon adolescence n’est pas encore fini donc voilà. Même si je pense que je suis à un âge où j’ai trop conscience de mes actes ce qui fait que je serai incapable de faire des trucs ringards, ridicules mais adorables pour des adolescents.

      Camille : Je trouve ça horrible aussi les filles qui sont dans des relations longue durée à 17 ans et qui parlent déjà de cohabitation avec leurs mecs et de mariage. En fait, c’est un peu ça que je redoute : De sortir avec un mec qui ne me plaît par forcément par curiosité ou pour ne plus être jugé.

      Miss Babooshka : C’est vrai que j’y ai pensé le temps d’un article. Ce qui n’est pas beaucoup. A vrai dire, je pensais que le gif de Ben Wyatt embrassant Leslie Knope aurait pu compenser la non qualité de cet article.

  5. Justine dit :

    Je crois que c’est l’un des premiers commentaires que je laisse sur ton blog. Malgré le fait que je le suive depuis deja un bout de temps. Tout ça pour dire que j’ai le même âge que toi, et que ma première vraie relation, je l’ai connu cette année. Je pensais la même chose que toi avant, mais après avoir vécu ce que j’ai vécu ces derniers mois, c’est dur de revenir à une « vie » ou y a personne pour aller au ciné avec toi voir des films chiants (qu’on est les seuls à aimé), ou tu sais plus quoi faire quand il fait beau l’après-midi, ou tu sais plus avec qui sortir le samedi soir, et puis même si tu trouves c’est forcémment moins bien. Enfin je voulais dire avec tout ça, que si un jour tu trouves la personne que tu as l’air d’attendre pour le moment, pense bien aussi à l’après. Car on est pas dupe, a 17 ans, on va pas deja trouver l’homme de notre vie, ça serait triste! Demande toi si la personne vaut bien le coup de chambouler tes habitudes, si elle vaut le coup que tu lui laisses une place importante dans ta vie. Parce que ça moi j’y pensais pas, et je me retrouve un peu… seule. Même si mes amis sont là ou quoi. Enin désolé pour cette grande parenthèse sur ma vie, mais je vois que nous partageons les même idées et comme nous avons le même age je me suis permise d’intervenir… En tout cas, j’espère pour toi que tu trouvera ce que tu souhaites car tu as un très bon état d’esprit ;D

    • MissChanandlerB. dit :

      Justine : « y a personne pour aller au ciné avec toi voir des films chiants (qu’on est les seuls à aimé), ou tu sais plus quoi faire quand il fait beau l’après-midi, ou tu sais plus avec qui sortir le samedi soir, »
      Pour ça, j’ai déjà ma meilleure amie qui est assez géniale pour m’accompagner voir des films que personne ne veut voir.
      Je ne comprends pas exactement le commentaire. Je crois qu’il me manque un contexte. On va dire que j’ai compris l’ensemble. Bien sûr que je n’attends pas l’homme de ma vie à 17 ans ou quoi que ce soit, juste Adam Scott. Non sérieusement, qu’entends tu par « l’après » ?

  6. Justine dit :

    Hum par « après » je voulais dire quand la relation est terminée. Parce que moi j’avais pas envie d’avoir quelqu’un forcémment… Un peu comme toi en fait. Je ne courrais pas après. Mais je voulais dire, je ne m’y attendais pas et c’était beau, c’était bien mais je te parlais d’une fois que la relation est terminée. Qu’il faut faire attention à ça aussi🙂

    • MissChanandlerB. dit :

      Justine : Ok, je prends note.

      grady : Quoi ? Donc ce que tu me dis, c’est que je dois maintenant sauter dans les bras du prochain plouc qui me propose un verre car je n’aurai plus l’occasion de le faire à 23 ans ? Non, j’ai dû mal comprendre. What the fuck ?

  7. grady dit :

    tu veux dire quoi par pas de « véritables » relations? c était juste des coups d’un soir? non allez j’ai été a 100% comme toi, et je le suis encore a 100% mais vite vite saute dans les bras du premier venu, c’est ce que j’aurai du faire a 17 ans pour ne pas me retrouver dans ce même cas a 23.

  8. Marie. dit :

    Alors là, wow! Tu viens de décrire exactement ce que je ressens de ma vie amoureuse.(S’il peut en avoir une)
    Ca fait un bout de temps que je lis tes articles(je n’ai jamais posté de commentaire) et comme beaucoup de gens l’ont déjà surement dit, ils me redonnent tous le moral!
    J’ai deux ans en moins que toi et ma théorie sur le sujet est que l’on a beaucoup trop de respect pour nous-même et on ne veut pas gacher ça en sortant avec le premier venu. Je ne veux pas dire trop de respect dans le genre coincée car je ne me qualifierai pas du tout comme coincée, bien au contraire!
    Bref, tout ça pour dire que je te rejoins parfaitement & que je me sens moins seule maintenant!🙂

    • MissChanandlerB. dit :

      Marie. : Merci beaucoup et bienvenue parmi ceux qui commentent. Je n’ai jamais été aussi contente d’avoir rendu cet article publique. Et je pense que ta théorie tient la route.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s