Oh you know me. I have no emotions. I’m a robot.

J’ai super mal aux yeux à force d’avoir pleuré. Non, rien à voir avec la fin d‘Harry Potter. Maintenant que j’y pense, peut être que je vais bien pleurer comme une grosse merde deux fois cette semaine. Bordel, c’est de la fiction ! Ce n’est pas la vraie vie. Au lieu de me précipiter voir Harry Potter, j’ai préféré finir de lire mon bouquin Un Jour de David Nicholls. (Cause de mon flot de larmes ininterrompu durant les derniers chapitres. Les pages sont mouillées, c’est dégueulasse. J’arrivais même plus à lire à cause des larmes qui brouillaient ma vue.)  J’ai vraiment adoré lire ce livre. Je l’ai fini en une semaine en sachant que javais plein de choses à faire entre le moment où j’ai acheté ce livre et aujourd’hui. Sinon, je l’aurais sûrement terminé en un ou deux jours. Tout le monde rêve de gagner sa vie en écrivant. (Non, pas vous ?) Mais personne ne prend ce risque parce que c’est dingue.En tout cas, si j’avais un jour la folie de me lancer dans l’écriture d’un roman, j’aimerais écrire un roman dans le même style qu’Un Jour de David Nicholls. J’aimerais écrire un roman simple, drôle, touchant, et pas prétentieux, surtout pas prétentieux et compliqué.

Je ne sais pas trop pourquoi je viens d’écrire ça. Sûrement pour vous expliquer pourquoi regarder l’écran de mon ordinateur m’est pénible à cause de mes yeux rougis et donc je risque de manquer les fautes d’orthographes à la relecture.

Lire la fin de ce roman m’a un peu tué. Ça m’énerve de voir deux personnes aussi parfaites l’une pour l’autre toujours se manquer et ne jamais avoir de véritable chance d’être vraiment heureux ensemble. Désolé pour la morosité, je viens de lire des spoilers et j’ai appris que mon couple préféré dans une série allait sûrement rompre dès le season premiere et ça me rend vraiment triste. Je crois que je prends tout ça trop à cœur. Vraiment. Bon, retournons à la vraie vie qui est loin d’être triste. Mais comme ma vie, c’est genre 70% de fiction et 30% de réalité, je suis vraiment triste. Je n’ai jamais aimé la réalité, c’est nul et chiant. Donc, je viens d’avoir mon bac il y a un peu plus d’une semaine et pourtant ça me semble être une éternité. Bizarre. Beaucoup de célébrations sont passées par là prouvant que je ne tiens vraiment pas l’alcool et que j’ai vraiment tendance à faire des trucs stupides ivre. Mes parents me couvrent de cadeaux : sac, nouvel ordinateur portable et téléphone portable. Mais le plus grand cadeau reste qu’ils partent genre 20 jours au mois d’août nous laissant la maison pour nous tout seuls. C’est comme ça lorsque nous sommes des enfants responsables et sérieux. Le soucis d’être une fille responsable et sérieuse ? C’est que je ne vois pas du tout comment profiter de la situation. Je sais que je devrais faire quelque chose mais je ne sais pas quoi.

J’ai appris plein d’autres trucs sur moi durant cette semaine. Je n’ai jamais eu peur de l’idée de mettre des lentilles. Je pensais que ça n’allait pas être un problème pour moi car je me mets régulièrement un coup de mascara ou de crayon dans l’œil. Donc, j’ai l’habitude. Grave erreur comme mettre du mascara avant les essais de lentilles… J’ai découvert que j’étais comme Rachel quand il s’agissait de mes yeux. Je n’arrivais pas à ouvrir mes yeux, mon ophtalmo a dû lutter. C’était embarrassant. J’ai mon deuxième essai de lentilles au mois d’août et je vous avoue que j’ai un peu peur. La dernière séance m’a un peu traumatisé.

J’ai aussi appris que je détestais l’administration ! Qu’est ce que c’est compliqué et mal organisé. C’était si simple au lycée. Alors que là, inscription administrative, inscription pédagogique, inscription en ligne, inscription ENT ? Tout ça est très compliqué. Tout ça pour vous dire que j’ai commencé mon processus d’inscription à la fac. Oui, je n’ai pas encore fini mais j’aurai fini Vendredi car j’ai pris un RDV pour aller chercher ma carte étudiante. Une carte étudiante, ça, c’est plutôt cool. Lors des inscriptions de 1ère année, j’ai pu avoir un avant goût de ce qui m’attendait l’année prochaine. J’ai appris que Ryan Atwood sera dans la même fac que moi. Ah, qui est Ryan Atwood ? Un mec de mon lycée qui était dans la classe de BFF. Il ressemblait sous un certain angle, profil, lumière à Ryan Atwood le jour de la rentrée en Seconde d’après BFF. Mais en fait, il ne ressemblait pas du tout mais le surnom est resté juste pour faire chier BFF de son manque de discernement. Et à chaque fois qu’il passe, je chante le générique de The OC pour la taquiner. (Est ce que je suis une amie lourde ? Oui. Je suis le genre à te charrier à vie.)

Quoi d’autre ? Ah oui, j’ai également rencontré dans la file d’attente un mec qui me plaisait et qui lui, ressemblait vraiment à Seth Cohen ! Ça fait un bout de temps qu’un mec n’avait pas attiré mon regard. C’est vrai qu’après l’échec de Beau Brun Barbu à la rentrée et le bac, j’avais renoncé à m’attarder trop longuement sur les garçons pour me focaliser sur les choses qui comptent vraiment dans la vie : les gaufres, les amis et le travail. Depuis Beau Brun Barbu, j’avais renoncé à prendre les devants ce que je faisais toujours que ce soit avec Sale Con, ou même Méché Blond. (Et ça ne marchait pas, obviously.) Je me suis dit que si je plaisais à un garçon, il viendrait naturellement vers moi. En gros, la technique de « He’s not that into you ». Mais, god !, c’est tellement chiant d’être passive et de ne faire qu’échanger des regards. C’est vrai que ce sont des contacts visuels très intenses mais je reste une fille et j’ai besoin de plus. Est ce si difficile à comprendre ? Je ne suis pas du genre patiente, donc j’ai renoncé à cette vieille technique qui est vrai mais qui , dans mon cas, conduit à absolument rien. Oui, je ne suis pas le genre de fille belle qu’on vient aborder, je suis obligée de les séduire avec mon esprit malheureusement. J’envie les filles niaises qui se contentent de battre des cils pour que les garçons viennent vers elle. Donc je lui ai parlé ! YAY ! En fait, ça s’est fait tout naturellement. Et j’ai même réussi à le faire rire. YAY ! Un des sentiments que je préfère au monde ? Faire rire le garçon qui me plaît. Par contre, ça m’a un peu refroidie quand il m’a dit qu’il s’inscrivait en économie. Je me rattache au petit espoir que BFF est aussi en éco.

A part ça, j’attends la nouvelle saison de Breaking Bad avec une grande impatience ! Je viens de finir Mad Men, et je dois maintenant attendre jusqu’en 2012 si j’ai bien compris. Et Ben Schwartz (Jean Ralphio !)  est dans l’obligation de mettre des bébés en moi après une telle vidéo :

Et Zooey est géniale mais c’est une habitude chez elle.

(J’ai changé le gif de « FOUR STARS BLOGGER ! SAYS NOBODY » parce qu’Aubrey Plaza est définitivement la personne la plus cool au monde.)

2 réflexions sur “Oh you know me. I have no emotions. I’m a robot.

  1. Telmellonwen dit :

    Je tiens a te rassurer au sujet de tes lentilles. Mon premier essaie avait été tout ce qu’il y a de plus lamentable (en plus du mascara, on pouvait voir mon crayon noir dégouliner sur mon visage). J’appréhendai également le deuxième rendez-vous, mais au bout d’un bonne demi heure, j’ai enfin réussit a les mettre.
    Je te souhaite donc bon courage (tu verras c’est tellement mieux après). Et si ils te laisse partir avec et que tu as l’impression que tu passeras toute ta vie avec la même paires faute de pouvoir les enlever, ne t’inquiète pas, tu finiras par y arriver (même si tu dois sacrifier tes beau ongles juste vernis).

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s