I like saying no. It lowers their enthusiasm.

Je n’ai jamais rencontré une personne 2.0 en vrai. Cela veut dire que je n’ai jamais rencontré un autre blogueur, un lecteur de mon blog ou encore quelqu’un qui faisait partie de la même communauté de fans que moi.(de toutes façons, dans mon fandom actuel (P&R), ils n’habitent même pas en France) Ce ne sont pas les occasions qui ont manqué. Je sais pourtant que ces rencontres pourraient être très cools et je pourrais même devenir amie avec certains. Mais c’est plus fort que moi, je flippe. Je flippe mais pas parce que je crois qu’Internet est rempli de pédophiles qui se font passer pour des filles/garçons de mon âge avec les mêmes intérêts que moi. Ça, c’est mes parents. Je flippe parce que j’ai peur que l’image que je renvoie sur ce blog ne corresponde pas à la réalité. Je ne dis pas que je suis fausse sur le blog. Ce n’est absolument pas le cas. Mais dans ma vie, j’ai l’impression que la moitié des gens pense que je les déteste et je mets mal à l’aise l’autre moitié. C’est une des raisons pour laquelle je m’identifie tant à April Ludgate. Et sur le blog, ce n’est pas le cas. Sur le blog, les gens m’apprécient plus ou moins. Les gens pensent que je suis intelligente, sympathique et drôle (enfin, j’espère). Mais si on demandait aux gens de ma classe de Terminale de me définir, ils répondraient probablement : « bizarre, réservée, intello ». (et c’est probablement vrai d’une certaine façon mais ça ne devrait pas être les premiers traits pour me définir) Et il y a un tel écart entre les deux. C’est pourquoi je pense que me rencontrer dans la vraie vie semble être un mauvaise idée. J’ai peur de vous décevoir. Je ne pense pas que vous me considérez comme une fille super cool et tout (si c’est le cas, arrêtez. S’il vous plaît.) mais vous m’appréciez. Et je n’ai pas envie de perdre ça. Vous m’appréciez. Peu de gens m’apprécie dans la vie parce que je ne donne pas les meilleures premières impressions (elles sont en générale désastreuses.) Il faut du temps, beaucoup de temps pour que je puisse être à l’aise avec une personne. Je suis le genre de personne qui pourrait avoir des fiches sur des sujets de discussion.  Parce que dès fois, j’ai l’impression que les seuls sujets que j’ai à l’esprit sont les séries, les films et la météo. Souvent, je commence des phrases et je ne sais absolument pas comment les terminer. Je suis un désastre humain dans la réalité. (même mon« Sims is being awkward all the time » quand il essaie de sociabiliser. C’est très bizarre. Et ça me tuerait un peu si vous pensez, après m’avoir rencontré en vrai,  que je suis fausse sur le blog. Donc si je n’ai pas accepté de vous rencontrer, ce n’est pas parce que je n’en ai pas envie (au contraire). C’est parce que je suis une flippée de la vie, tout simplement. Après, je pense que c’est normal d’avoir une certaine appréhension quand on rencontre de nouvelles personnes et j’espère vraiment que ce n’est que ça, une appréhension et que j’arriverai à la surmonter un jour.

6 réflexions sur “I like saying no. It lowers their enthusiasm.

  1. Hajar dit :

    ça peut peut-être paraître bizarre mais… il m’arrive plutôt le contraire quand je rencontre des personnes 2.0 IRL ! Je suis plus extravertie quand je les rencontre et plus « cool », je suis plus détendue, je prends beaucoup moins de temps pour me sentir à l’aise avec elles parce qu’elles savent déjà tellement de choses sur moi via le net et parce qu’elles m’apprécient déjà justement ! Je ne sais pas, mais moi ça m’encourage à les rencontrer, au contraire. Et ça a toujours été génial, je n’ai jamais regretté ni été déçue.

    Seconde chose qui t’étonnera peut-être, j’aurai adoré te rencontrer IRL mais c’est moi qui aurais la pression avec toi, c’est moi qui aurais peur que tu me trouves ennuyeuse tellement tu sembles être cool ! J’ai l’impression que ce n’est pas facile de te « plaire » et que tu as des critères de « très haut standing » pour sélectionner les gens.

    Et même si moi-même je suis très sélective, là j’aurai quand même une petite pression et quelques appréhensions, je crois que je serai un peu déçue si tu me trouves pas cool ! (Je suis la première étonnée!)

  2. MissChanandlerB. dit :

    Hajar : Encore rencontrer des blogueurs que je lis et que je connais via certains réseaux, c’est passable. (rencontrer des gens qui sont obsédés par les mêmes choses que moi, ça irait aussi vu qu’on ferait que parler de notre obsession.) Mais rencontrer des lecteurs que je ne connais pas vraiment à part via quelques commentaires et qui me connaissent très bien et qui ont l’air d’avoir une haute opinion de moi, oui, ça, ça me fait peur. Je me dis que je ne peux que les décevoir. En plus, je ne saurai pas trop de quoi leur parler vu que je ne les connais pas vraiment.
    Oui, c’est l’impression que je donne à certaines personnes de ma vie IRL aussi. Genre, je suis trop snob et tout mais ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout le cas.
    Non, je suis sûre que t’es cool. Avec toi, j’aurais juste peur de passer pour une ignorante qui n’arrive pas à suivre ton fil des pensées.

  3. Laura dit :

    Eww.. Les articles fusent ces derniers temps, tu es pleine d’inspiration !
    Tu tiens à installer progressivement en moi une addiction, histoire que je sois en manque quand j’aurais débuté l’année c’est ça ?😉

    Si tu écris cet article, j’imagine que c’est parce que tu as déjà reçu des propositions. Et je trouve ça trop mignon. Je comprends tes craintes mais tu t’interdis probablement de jolies rencontres (surtout que tes lecteurs ont sensiblement les mêmes goûts que toi)
    Mais il est vrai qu’on a toujours tendance à « idéaliser » un peu quelqu’un, par le biais d’Internet.

    C’est marrant, tu me fais penser à la 1ère de ma classe de cette année. Je l’ai detesté toute l’année parce que j’avais l’impression qu’elle ne me portait pas vraiment dans son coeur (alors que, bon, je suis quelqu’un de chaleureux -enfin j’espère, et plutôt drôle même si c’est pas toujours volontaire ^^’). En réalité, je me suis rendue compte lors de la semaine du bac qu’elle était plutôt sympa. J’imagine que son comportement froid, c’est une façon de se protéger.

    On a tous nos tares. Moi, par exemple, je suis quelqu’un de très spontané et j’attire facilement les gens mais je suis effrayée à l’idée de ne pas être réellement aimé par mes amis & d’être abandonnée un jour ou l’autre. Ce qui fait que, même quand mes amis ont d’immenses marques d’affections envers moi, je ne les crois pas. J’ai toujours l’impression que l’amour que je leur porte est plus grand que le leur. Ce qui est faux évidemment. Mais rien n’y fait. C’est très con. Mais figure-toi qu’à cause de cette peur débile, j’ai déjà perdu deux amies qui m’ont profondement aimé (mais ça on s’en rend compte toujours trop tard).
    Ironiquement, ma meilleure amie est celle qui m’a probablement le moins dis « Je t’aime » et pourtant, je n’ai jamais eu peur. Va comprendre.

    Enfin bref, cette petite anecdote pour te dire que tu es loin d’être bizarre.

    Fût un temps où j’étais inscrite sur un site de rencontres pour ados (une de mes BFF a rencontré son copain dessus et ça fait 2 ans que ça dure) mais je n’ai jamais rencontré personne. Je n’ai jamais tenu le coup, les relations virtuelles ça ne me convient pas du tout. J’ai besoin d’un minimum de lien « physique » (téléphone, rencontre…).
    Ce qui m’amène a me demander comment j’en suis venue à écrire chaque semaine sur ton blog… Je ne me rappelle même plus dans quelles circonstances je suis tombée dessus ni ce que j’avais écris dans mon 1er commentaire.

  4. MissChanandlerB. dit :

    Laura : La vérité ? Ce sont des articles planifiés. Ce sont des articles brouillons de Juillet pas assez bons pour être publiés mais qui après quelques retouches sont publiables pour un mois d’Août. Oui, ce sont ces articles là… (si tu veux savoir, dans mes brouillons, il y a aussi mon article que j’ai écrit en fin mai qui se nomme : « Leslie Knope deserves it all. ». Oui, après le season finale de P&R, je m’étais lancée dans une diatribe comme quoi Leslie devrait tout avoir et ne devrait pas choisir entre la carrière et Ben. Et je me suis rendue compte qu’il y avait genre zéro consistance. Je faisais que me plaindre et pleurer l’éventuelle rupture et ça ne rentrait pas du tout dans ma ligne éditoriale. Oui, il y en a une…) .Donc, non, je ne suis pas en pleine inspiration. Mais il y aura probablement un article en fin de semaine prochaine pour raconter ma prérentrée. Tout le monde adore mes articles de rentrée.
    Je m’interdis probablement de belles rencontres.Crois le ou non, mais il y a pas mal de lecteurs qui me lisent et qui sont un peu kikoolol. (Kikoolol mais sûrement sympathique !) Parler d’Alex Pettyfer ou Gaspard Ulliel m’a donné mon quota de kikoolol.
    Je crois que toute ma classe pensait un peu comme toi me concernant. Sauf qu’en vrai, j’en détestais vraiment certains. Enfin, je ne les détestais pas, mais je ne les appréciais pas. (Le comportement de certains était si frustrant en classe quand on veut bosser pour avoir une mention et pas seulement le bac.)
    Ah ouais ? Moi, je suis toujours persuadée que je tiens plus à mes amis qu’ils ne tiennent à moi. Dès fois, j’ai l’impression que certains restent avec moi pour les avantages que ça peut apporter et non pas pour moi. Donc, je continue tous mes petits gestes envers eux de peur qu’ils m’abandonnent. A quel point je suis fuck up ? A ce point là.
    Je ne dis jamais directement à BFF que je tiens à elle. Je le lui montre par certaines de mes actions mais je ne lui ai jamais dit. Je sais pas, ça serait bizarre. C’est comme dire que j’aime mon frère. C’est bon, il le sait. C’est normal.
    Un site de rencontres pour ados ? Je veux l’adresse ! Haha ! Comme toi, je ne crois pas que les relations virtuelles à caractère romantique marcheraient pour moi. Et c’est pourquoi je me suis foutue de la gueule de quasi tous les mecs qui ont essayé d’aller plus loin qu’une simple relation blogueur/lecteur avec moi. (Oui, je m’ennuyais pas mal à l’époque.) Et une grande partie de mes lecteurs masculins sont assez creepy aussi…
    Je suis allée dans mon placard à archives. Et ton premier commentaire ici remonte à décembre 2010 sur mon article pour le Père Noël. On a parlé des garçons qui semblaient être cools de premier abord et qui se sont révélés être les pires connards sur Terre. Tu m’as dit que les profs de ton lycée étaient sexy. Que j’aurai mon bac et que je n’avais pas besoin de m’inquiéter. (Vrai.) Ensuite, on a enchaîné sur Andrew Garfield et Aaron Johnson pour des raisons qui m’échappent totalement.
    (oh putain, ce commentaire est presque aussi long que l’article. Dès fois, je me dis que la section commentaire est plus intéressante que l’article sur ce blog.)

  5. Laura dit :

    Je pense que si tu avais fait ton article sur P&R, ça n’aurait pas interessé grand monde parce qu’on est encore un nombre restreint à regarder cette série. D’ailleurs, j’ai convaincu une de mes amies de regarder et elle me remercie quasiment à chaque fin d’épisode maintenant ^^. J’ai aussi découvert qu’une de mes connaissance adorait « The Office », donc évidemment je lui ai conseillé P&R. Je répands la bonne parole😉
    (Oui, j’ai des amis géniaux qui ne regardent que des bonnes séries.Je ne sais toujours pas comment tu as fait pour tomber dans une classe pareille l’année dernière. Mais je crois que les parisiens/parisiennes ne regardent pas beaucoup de séries. Du moins, je juge par rapport à celles que je côtoie. En regardant ma classe & mon lycée j’ai l’impression que « les banlieusards » sont beaucoup plus portés sur la chose. Bon, dans mes proches, il y en a quand même 2 qui aiment PLL mais vu qu’elles adorent aussi « Breaking Bad » ou « Misfits », je leur pardonne.)

    Pour les kikoolol, je sais. J’étais allée voir ton compte Facebook un jour et j’avais été assez surprise. En regardant certaines photos de profil (pas toutes heureusement !), je ne me suis pas du tout reconnue. Bon, en même temps, c’est vrai que ce n’est QU’UNE photo de profil. Mais je me suis sentie cool, parfois. Enfin, j’espère l’être. .

    J’ai la même attitude que toi envers mes amis, sauf que moi j’écris des messages ou alors des lettres. Je trouve que c’est quelque chose qui se perd alors que j’adore ça. Je trouve ça plus beau & personnel qu’un vulgaire e-mail perdu entre les pubs pour des voyages discount et les spams pornographiques. Il parait que j’écris bien qui plus est. En même temps, c’est normal, je n’arrive pas à dire mes sentiments en face.

    Je ne veux même pas te donner l’adresse du site, j’ai trop honte ahaha ! Non, vraiment, le taux d’analphabètes dépasse les 80% (sans rire). Je crois que ma BFF et son copain sont l’exception qui confirme la règle. Je les jalouse un peu. Ils ont été en crise plusieurs fois mais ils toujours réussi à surmonter ça. Ca fait 2 ans et il n’y a pas vraiment eu de moment de routine (alors que moi, me connaissant, je sais que j’aurais sûrement fini par me lasser)

    Je crois qu’on a battu le record de longueur de commentaire sur ton blog, non ?🙂

  6. MissChanandlerB. dit :

    Laura : Oui, mon article sur P&R n’aurait pas intéressé grand monde mais j’avais tellement besoin d’écrire ce que je ressentais sur le season finale. Maintenant, j’ai un LiveJournal pour pouvoir écrire ce que je ne peux pas écrire ici. Les Parisiens de ma classe regardent des séries mais c’est genre Gossip Girl, 90210, Glee (ça, ils adorent) et Plus Belle La Vie donc je ne sais pas trop quoi penser. Ah oui, ils confondent aussi Harry Potter et Doctor Who. J’ai un pins Doctor Who accroché à ma trousse (oui, je suis une nerd) et les gens de ma classe ont cru que c’était Harry Potter. Ils ont aussi confondu Doctor Who et Mad Men. Mais passons…
    Oui, c’est grâce au compte FB du blog que je me suis rendue compte que beaucoup de kikoolol lisaient mon blog. Je suis un peu étonnée qu’ils se retrouvent dans mes écrits mais bon…
    J’avais écrit une note pareil sur mon LJ (http://appleisrubbish.livejournal.com/1682.html) concernant les lettres que je trouvais plus personnelles. Moi aussi, j’ai écrit des lettres à mes amis mais quand je les relis, je suis un peu gênée et j’hésite toujours à les remettre.
    Concernant le site, ça ne m’étonne pas vraiment. Déjà dans les sites de rencontres pour adulte, le taux d’analphabètes atteint déjà des sommets donc je n’imagine même pas un site de rencontres pour des adolescents .
    Oh non, je crois que j’ai déjà vu des commentaires plus longs par ici.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s