I hate so much about the things that you choose to be.

Dans 80% des cas, les gens me posent toujours la même question quand ils me parlent pour la première fois. Oui, les gens sont rarement originaux. Ils ont l’impression qu’ils sont les premiers à me poser cette question mais en réalité on me la pose constamment. Et cette question est : « T’es de quelle origine ? » Ah… J’adore cette question. Non, c’est de l’ironie et elle m’agace. (Je précise que c’est de l’ironie car après des années en tant que blogueuse, j’ai compris que la tonalité d’une phrase ne passait que rarement)

En général, je réponds toujours la même réponse : « Mes parents viennent du Cambodge«  (Sauf une fois où ce mec relou m’agaçait, et je lui ai dit qu’il avait raison quand il pensait que j’étais vietnamienne ou un truc du genre.)

Je n’ai pas honte de mes origines ou quoi que ce soit. N’allez pas vous méprendre. C’est que je ne ressens rien de particulier. La relation que Tom Haverford a avec l’Inde est la même que j’ai avec le Cambodge, c’est à dire : pas grand chose. Je n’y suis jamais allée. Je n’y connais rien. Je ne parle même pas la langue. Vous savez, ce n’est pas extraordinaire. Il y a plein de gens qui viennent d’autres pays. Ils ont ensuite des enfants qui grandissent en France. Et dès fois, ils n’ont pas d’accent. Cela s’appelle des immigrants.

Je n’aime pas cette question parce que je trouve qu’elle n’apporte à rien. Qu’est ce que ça peut bien te foutre de savoir d’où je viens ? Personnellement, j’ai rarement posé cette question aux gens. Dès fois, ils posent cette question pour engager la conversation. Cela part d’une bonne intention mais franchement en général, ça n’apporte rien à la conversation. Je n’aime pas cette question parce que je ne veux pas être définie par mon origine. Vous savez, je suis asiatique donc il y a énormément de stéréotypes. Ah oui, la seconde question qu’on me pose après cette fameuse question c’est : « Tu connais Machin ? » (Machin qui possède un nom de famille asiatique) Oui, bien sûr. Tous les asiatiques se connaissent tous entre eux. Bien sûr… En général, je leur réponds « T’es conscient que tous les asiatiques ne se connaissent pas tous entre eux ? » Et ils sont gênés et essayent d’en rire mais ils sont principalement gênés pour avoir posé cette question raciste.

Comme je disais, ils se font tout de suite une idée de ma personnalité en fonction de mon origine. Et je trouve ça tellement énervant. Genre, je suis asiatique donc forcément je suis réservée, bonne à l’école, forte en maths, ennuyeuse, n’a que des amis asiatiques, aime les dramas japonnais, les chanteurs coréens ou japonais (what the fuck that is.), lis des mangas, regarde des animes japonais et des parents old school et stricts.

Je ne vais pas vous mentir, certaines de ces choses sont vraies. J’ai beaucoup d’amis asiatiques par exemple. Mais ce n’est pas vraiment un choix. J’ai grandi dans le 13ème arrondissement à Paris. Il n’y avait presque que des asiatiques dans ma classe en maternelle. On est tous allé dans la même école primaire, puis je suis allée dans le seul collège qui enseignait le chinois dans les alentours (donc oui, toujours beaucoup d’asiatiques dans ma classe) Et enfin, j’étais en section internationale (chinois) au lycée. (donc oui quelques asiatiques dans ma classe mais pas plus que dans les classes lambda)  En effet, comme vous pouvez le remarquer, mes parents tiennent absolument à ce que je parle le chinois. Principalement, parce que ça me sera très utile selon eux et une bonne ligne sur mon CV. J’ai toujours apprécié étudier le chinois. C’est une langue sympa et intéressante. J’adore la calligraphie (on en faisait constamment au collège) et la cuisine chinoise. J’étudie toujours le chinois à l’université. C’est vraiment très très sympa, je vous en parlerai peut être un jour parce que c’est hilarant. (Mes camarades de classe en chinois ont entre 50 et 80 ans. J’adore ! Les vieux me font trop trop rire)

Je suis une grosse merde en maths. J’ai fait L. Ce qui ne veut absolument rien dire. On peut être littéraire et bon en maths. J’ai fait une littéraire spécialité mathématiques. Et j’ai eu 17 au bac donc voilà.

Mes parents sont en effet old school. Mais comme j’ai 87 ans dans ma tête, ça va.

Bon, je ne vais pas justifier tous les stéréotypes mais vous avez compris. Je n’aime pas aussi les blagues pourries. Genre il suffit que je caresse un chien pour qu’on me dit que je vais le manger ou chais pas quoi. (Sale Con n’était pas raciste mais faisait des blagues racistes en pensant être drôle. Ugh.) Apparemment, il existe un mythe du chinois qui mange du chien. Je n’en ai jamais mangé, je n’en mangerai jamais et j’ai peur des chiens de toutes façons. (Chandler, High 5 !)

Je n’ai vraiment pas envie d’être définie par mon origine. Bien sûr que mon origine est une part de ma personnalité mais elle n’est pas tout. Loin de là. Et quand les gens me posent cette question lorsqu’ils veulent engager la conversation, ça me gêne. J’ai l’impression qu’ils ne voient pas au delà de ça.

Je m’appelle Cécile (ou MissChanandlerB pour vous), et je suis asiatique mais à part ça : je connais quasi toutes les répliques de Friends par cœur ;

j’aimais Gordon de Lizzie McGuire ; je pleure en lisant des fan fictions (je ne comprends pas la mauvaise réputation autour des fan fictions. Je trouve que c’est une des choses les plus cools au monde. Et Lev Grossman le dit bien mieux que moi « Fan fiction is what literature might look like if it were reinvented from scratch after a nuclear apocalypse by a band of brilliant pop-culture junkies trapped in a sealed bunker. They don’t do it for money. That’s not what it’s about. The writers write it and put it up online just for the satisfaction. They’re fans, but they’re not silent, couchbound consumers of media. The culture talks to them, and they talk back to the culture in its own language. »),

quand j’avais 13 ans, je pensais que les one night stand étaient trop bien et je ne voulais ni me marier ni avoir d’enfants (J’étais très fan de HIMYM et Barney Stinson à l’époque) ;j’ai été abonnée à Cosmopolitan pendant un ou deux ans et j’ai compris que tous les sujets d’articles finissaient par se ressembler alors j’ai arrêté de lire Cosmo;je lisais des Harlequins que je cachais sous mon lit, ma mère les a trouvés et j’ai fini par tous les jeter (j’avais honte de les posséder);

je rêve d’aller à New York ; je continue de regarder Gossip Girl même si c’est affreux juste pour l’éventuelle relation amoureuse Dan & Blair (Ce sont mes deux persos préférés de la série ! Et j’aime beaucoup leur alchimie. Sue me !) ; j’écoute Foster The People en boucle ; j’ai regardé le baiser de Ben/Leslie un nombre inapproprié de fois surtout ces derniers temps (ils me manquent tellement) ;

j’ai supprimé mon Facebook parce que j’avais envoyé un message ridicule à Sale Con quand j’étais très éprise et je ne peux plus retourner sur ma page sans mourir de honte ; je n’ai pas envie de supprimer mon blog parce que cela fait partie du peu de chose que tout le monde n’a pas et que j’ai ; je fais partie du fandom de P&R et je trouve que c’est une des meilleures communautés de fans;  j’adore Mindy Kaling et j’ai hâte de lire son livre ; je suis accro à Tumblr;  Adam Scott me donne envie d’avoir des enfants (Je sais pas, il est si adorable quand il parle de ses enfants. Ça a l’air d’apporter tellement de satisfaction dans sa vie. Bref. Raising Hope aussi me donne envie de procréer)

Oups, ça s’est transformé en confessions alors qu’à la base, cela devait juste être des faits pour montrer que j’étais plus que ce que les préjugés laissaient penser. Bref, vous avez compris le raisonnement.

9 réflexions sur “I hate so much about the things that you choose to be.

  1. larevuedelili dit :

    Toi non plus t’aimes pas cette question : en fait, je pense qu’aucune personne censée issue des minorités n’aime cette question. Donc moi non plus.

    Moi aussi je suis Gossip alors que c’est nul. Mais bon, j’aime bien suivre cette série. Je suis pas perdue après dans les discussions avec mes meilleurs amis et en effet, j’aime beaucoup la tension sexuelle et amoureuse entre Dan et Blair (Damn – ça ressemblerait presque à un jeu de mots, Dan’s so hot…)

    Je serais curieuse de savoir ce que tu as pu raconter à ce fameux Sale Con ! Il est resté dans ta tête, c’est dingue… Moi aussi j’en ai écris des choses embarrassantes, mais bon, j’accepte très bien le fait que le destinataire soit mon ami facebook😉

  2. Hajar dit :

    Me déteste pas, mais je vais faire ma groupie débile là : t’es cambodgienne !!!! Purée, j’addooooore !!! J’ai toujours su que t’étais GENIALE, maintenant je comprends mieux pourquoi ! C’est mon amour pour le Cambodge (j’ai teeeellement envie d’y aller !) qui a dû détecter ça !

    Mode groupie : OFF.

    You’re the best ! (bon, pas si off que ça…)

  3. MissChanandlerB. dit :

    larevuedelili ; Ah ! Je ne suis pas la seule à ne pas aimer cette question ! Ça me rassure. Dès fois, je m’en voulais d’être agacée par cette question.
    T’as vu ! Penn Badgley est trop trop beau en ce moment. Ces cheveux ! Gossip Girl, c’est génial quand je veux me détendre.
    Un truc gênant que je ne dirai à personne à part sur mon lit de mort. Non, je plaisante. C’est plutôt ce qu’il m’a répondu qui était gênant. Pour moi. Et à l’époque, on se connaissait pas vraiment. Et ensuite, on est devenu plus ou moins amis. Et j’ai toujours eu peur qu’il me parle de ça mais il m’en a jamais parlé. Ouf.

    Hajar : Je ne te détesterai jamais pour ça. C’est juste que ça me gêne un peu. Je ne mérite pas ces compliments. Je ne savais pas que tu aimais le Cambodge. Comme je le disais, je n’y connais pas grand chose au Cambodge, je suis sûre que tu t’y connais encore plus que moi ! Mais j’aimerais bien aller un jour. Ça peut être fun.

  4. DelFine dit :

    Tu as des phrases … j’adore! Ca pourrait devenir culte tu sais!! Genre : « T’es conscient que tous les asiatiques ne se connaissent pas tous entre eux ? » ou « J’adore ! Les vieux me font trop trop rire. »
    Les gens sont bourrés de préjugés, c’est enervant!! Un peu de bon sens des fois ne ferait pas de mal …C’est quoi cette idée que tous les asiatiques mangent du chien … weird!!

  5. Laura dit :

    Ahhh, ça fait tellement de bien d’avoir le temps de passer sur ton blog ! (Bon en vrai, j’ai 4 DM, 2 DS à la rentrée, 7 bouquins à lire et mes cours à ficher mais actuellement, j’en ai rien à foutre.)

    C’est marrant, je savais pas que t’étais Cambodgienne. En même temps, j’ai jamais fait attention aux origines des gens. Honnêtement, j’ai jamais su faire la différence entre Chinois, Viêtnamien, Cambodgien, Japonais, ect. (Il paraît que c’est super insultant ce que je dis là…).

    En fait, quand je vois ce que tu réponds aux gens, je me dis que t’as l’air vraiment spontannée par moment. Je crois que je t’aimerais bien dans la vraie vie, je suis abonnée aux gens « bizarres »🙂

    Il faudrait que tu me racontes tes cours de Chinois à la fac ahaha. Ca doit faire trop bizarre de te retrouver avec des gens qui ont l’âge de tes parents ^^
    Mais qui sont ces gens en fait ? Des chefs d’entreprise qui veulent élargir leur horizon pour des questions de marketing, des retraités qui sont là pour le fun ?

    Pour pas que tu te sentes seule :

    – Quand j’étais plus jeune, je ne ratais pas une seule émission de KD2A car j’étais fan de « Coeur Océan ».
    – Durant mes années collège, j’appellais mes parents mes « progéniteurs » et jusqu’en début 3ème, je disais que j’avais été adoptée, que c’était pas mes vrais parents, etc.
    – En 5e, je suis tombée sur « Emmanuelle », le livre et je l’ai lu en entier même si à l’époque j’ai dû comprendre les 3/4 des mots.
    – J’ai moi-même supprimer mon compte FB après m’être disputée avec la fille que je voulais retrouver cette été. Depuis, je l’ai réactivé mais j’ai été obligé de la bloquer. Voir sa photo de profil à chaque fois que je tapais la lettre F dans la barre de recherche était trop dur psychologiquement.
    – A chaque fois que je rencontre un mec mignon et que j’en sais un minimum sur lui, je suis obligée d’aller fouiner sur Facebook pour récolter le maximum de détails sur sa vie, ses goûts, ect.

    • MissChanandlerB. dit :

      Laura : C’est cool de te revoir par là. J’ai 3 galops d’essai à la rentrée, et je suis en train de regarder 30 Rock et Game of Thrones donc… Je suis une grosse feignasse.
      Je sais qu’il y a des gens qui trouvent ça super insultant mais personnellement moi même, je ne saurai faire la différence entre Chinois, Vietnamien, Cambodgien. Et ça m’est un peu égal.
      Ils ont plus que l’âge de mes parents. Ils ont plus de soixante ans ! Dans ma classe, il y a beaucoup de retraités qui sont là pour le fun. Mais dans les autres classes, il y a davantage des chefs d’entreprises et tout. Je traîne plus avec un mec qui a à peu près mon âge mais j’adore vraiment la présence des vieux.
      J’adorais les séries de KD2A ! Moi aussi, je fouinais sur FB. Mais j’essaie d’éviter maintenant parce qu’en général, je suis toujours hyper déçue par ce que je découvre.

  6. Camille dit :

    🙂

    je mets un petit smiley rapide. Les harlequins cachés sous le lit, ça me fait penser à la trappe à CD de Lane dans Gilmore Girls ! Je cache les fringues que je m’achète perso, mais je finirai bien par pouvoir les ranger dans mon propre appart un jour où l’autre !

    ( Oh ouai super article, maxi groupie, as usual )

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s