Pigfarts is real.

Ugh. Est il possible que je rencontre quelqu’un qui aime au moins une chose que j’aime ? Ces derniers temps, ça me semble impossible. Dernièrement, j’ai sympathisé avec des gens de ma fac. Ils sont sympathiques et ça se passe relativement bien. Je sais que c’est idiot de ne pas aimer quelqu’un uniquement parce qu’il n’aime pas les choses que j’aime. Mais je n’arrive pas à comprendre comment ils ne peuvent pas aimer ou comprendre mon amour pour cette chose en question. Il y a quelque temps, alors que j’exprimais mon amour pour Harry Potter en racontant combien j’avais dépensé pour l’intégrale en DVD (vous n’avez pas envie de savoir.), certaines personnes m’ont alors pris de haut. En quoi aimer Harry Potter est péjoratif ? En quoi aimer Harry Potter fait de moi une gamine ? Face à des gens qui ne comprennent pas l’amour que j’ai pour Harry Potter, j’ai tendance à me comporter comme les Pawneeans qui ne comprennent pas les gens qui ne voient pas en quoi Lil’ Sebastian est exceptionnel. Je veux dire cela se passe d’explications. Je ne vous raconte pas comment je me suis fait charrié pour avoir aimer le dernier Twilight. Je ne vais pas faire ma faux cul. Je ne vais pas prétendre détester Twilight parce que l’opinion commune va dans ce sens. J’ai réellement passé un bon moment au cinéma à regarder Twilight 4. Le film était drôle, pas lent et sympa. J’aime Robert Pattinson, je le trouve super cool. So what ? Quand Twilight est mauvais, je le dis. (Les deux derniers films étaient horribles) Et quand Twilight est bien (comme le dernier qui vient de sortir), je le dis aussi.

Vous trouvez qu’aimer des trucs destinés aux enfants ET adultes fait de moi une gamine ? Je ne sais pas. C’est vrai que j’aime beaucoup de choses qui sont aussi destinées aux enfants, et alors ? Je ne vais pas le cacher. J’aime, j’assume. Je ne vois pas ce qu’il y a à assumer dans le fait d’aimer Harry Potter. Je pourrais le crier sur les toits. Ça m’énerve tellement. Ces gens, ugh… Pourquoi prendre cet air condescendant dès que je dis que Twilight n’est pas la plus grosse daube au monde et que je vais sûrement me faire l’intégrale d’Harry Potter durant ces vacances d’hiver ? Pourquoi ?! A partir d’un certain d’âge, on doit arrêter d’aimer les trucs cools comme Harry Potter. Si c’est le cas, j’ai bien raison : les adultes sont chiants et je ne veux pas devenir comme eux. Je ne veux pas devenir adulte et comme Troy, tout ce que je veux pour l’instant, c’est regarder la télévision avec BFF.

Et ces personnes n’aiment même pas les séries ! Ils regardent des séries qui datent d’une autre ère genre Prison Break, Grey’s Anatomy et House ! Dammit, de nouvelles séries sont sorties depuis et elles sont géniales. Ou elles se contentent juste de regarder les séries qui passent sur TF1 ! Je ne trouverai jamais une  personne qui aime les séries comme je les aime. Après, vous me direz que c’est cool de rencontrer des gens qui ont des intérêts complètement différents des miens. Soit. Mais faut il vraiment qu’ils détestent tout ce que j’adore ? Harry Potter, Doctor Who et les séries en général. Oui apparemment avoir un badge Doctor Who accroché à ma trousse et un porte clé Dalek ne joueraient pas en ma faveur pour me rendre plus adulte. J’avoue que pour le porte clé, je comprends… Mais je l’adore ce porte clé, et il fait lampe aussi ! Good lord, je suis trop une nerd. Ma nièce l’adore aussi. (Mais elle a aussi 5 ans.) Ces gens sont gentils et sympas mais je ne vois pas nos relations aller plus loin. C’est juste difficile de devenir meilleurs amis avec des gens qui ne partagent pas un dixième de mon enthousiasme pour les choses qui me passionnent. Et c’est encore plus dur d’être meilleurs amis avec eux quand je sens qu’ils me jugent pour aimer les choses que j’aime. Quand je les vois en amphi passer tout leur temps à stalker les pages FB des autres (je trouve ça très très creepy et pathétique mais c’est peut être parce que je suis bizarre. Je dois être la seule personne qui s’en fout de la vie des gens qu’elle ne connaît pas vraiment), passer leur temps sur des blogs de mode, et passer leur temps sur Asos ou un autre site de vêtement en ligne, je ne vois vraiment pas en quoi leurs intérêts sont plus adultes et matures que les miens.

J’ai perdu l’espoir depuis longtemps de rencontrer une personne avec qui je peux discuter du dernier sketch de SNL, de l’aspect heartbreaking du personnage d’Henry Pollard ou encore de la relation entre M. Rochester et Jane Eyre. Mais je sais pas, je pensais que c’était encore possible de trouver des gens qui aimaient sincèrement des trucs ordinaires que j’aime comme How I Met Your Mother (une de mes nouvelles connaissances déteste HIMYM après avoir vu quelques épisode de la S1) ou encore Harry Potter.

Cependant, je suis reconnaissante d’avoir une BFF qui est un peu le Troy de mon Abed, le Joey de mon Chandler, la Ann de ma Leslie. Nous avons pratiquement grandi ensemble, et nous avons cultivé nos goûts et intérêts en même temps. Nous aimons toutes les deux Friends d’amour. Nous avons des opinions similaires concernant les séries. Et même si elle n’arrive jamais à atteindre mon enthousiasme pour un couple ou une série (ce qui est difficile car c’est plus de l’obsession que de l’enthousiasme), elle comprend absolument et surtout ça ne la dérange pas d’écouter mes analyses très développées durant des heures. Et je sais que Thanksgving est passé (et que nous ne le fêtons pas. Détails) , mais je suis vraiment reconnaissante pour ma famille (j’ai un frère AMAHZING qui tolère, voire apprécie toutes mes divagations sur Ben/Leslie.) et mes amis extraordinaires. C’est en rencontrant de nouvelles personnes que je me rends compte de la chance que j’aie d’avoir ces amis là.

(Je suis aussi reconnaissante pour mes lecteurs dont le total doit s’élever au nombre impressionnant de 12 ! Le nombre idéal pour se prendre les mains et faire une petite ronde tous ensemble. Non sérieusement, je suis reconnaissante d’avoir autant de lecteurs qui me comprennent et qui ne se sont toujours pas lassés de moi.)

16 réflexions sur “Pigfarts is real.

  1. californiadrama dit :

    Ouh, ca fait longtemps que je n’ai plus commenter sur ton blog. J’ai envie de te dire si tu n’apprecie pas les personnes que tu rencontres a la fac parce que vous n;avez pas les memes centre d’interets, c’est pas grave, tu finiras bien par trouver d’autres personnes qui ont ces memes interets ! ( J’ai vraiment du mal a m’exprimer.) Il y a DES TONNES de gens qui aime Harry Potter plus qu’ils ne devraient (oui je me compte dans ces personnes.) et ca marche pour tout, les series aussi. Il suffit juste que tu les rencontres. Mais si tu te sens perdre ton temps avec des gens a la fac qui te regarde de haut pour aimer Harry Potter et Twilight, tu ne dois pas etre la seule ! Il y a tres surement d’autres personnes comme toi ! Ne perd pas espoir.

    Des que je suis arrivee aux usa, j’etais trop surprise par la difference avec la France sur ce point la. Les gens n’ont pas peur d’afficher ce qu’ils aiment ! Une fois j’ai vu une fille dans mon lycee qui est en 2nde et qui portait un t-shirt Harry Potter ! Essaie ca en France c’est limite si tu te fais pas lyncher, ok j’exagere mais tu comprends. Alors maintenant me voila avec ma veste Batman, mon t-shirt Justice League et je vais avoir bientot un t-shirt avec ecrit « I can speak Parseltongue »= « Je peux parler Fourchelangue » et je suis tellement fiere.

    Enfin bref, je divague.. Tout ca pour dire que ne change pas tes gouts pour te fondre dans la masse, ca n’en vaut pas la peine. Surtout que ce petit cote nerd de la personnalite est toujours le meilleur (bien sur c’est une nerd qui parle alors je sais pas si tu peux vraiment me faire confiance! haha)

  2. Malice dit :

    D’un côté il est peut être plus facile de trouver des gens qui partagent tes intérêts quand tu es aux US, que t’as des comic cons qui te permettent de révéler ta nerditude au grand jour… mais je ne suis pas sûre que la population qui s’y retrouve vende vraiment du rêve (je ne crois pas que le bigleux boutonneux soit un cliché sans fondement!)

    Et d’un autre côté rien ne m’exaspère plus tous ceux qui rejettent tout ce qui se fait dans le genre commercial en musique, films, etc, juste parce que c’est trop « mainstream »
    Là dessus, je rejoins totalement cette chère Penny en refusant d’être une hipster blasée qui ne jurerait que par les films indépendants, et se réclamerait d’une contre-culture pas vraiment définie…

    Je t’avoue que j’ai rencontré seulement deux personnes aussi geeks/nerds que moi dans la « vraie » vie : l’une totalement par hasard dans une conversation où j’ai osé avouer mon amour immodéré pour les fanfictions, et ça a dégénéré en films, bouquins, séries et tutti quanti. L’autre est une connaissance de collège lycée que j’ai revue récemment après 5 ou 6 ans sans l’avoir revue, et dès qu’on se voit, on passe deux heures à parler séries et à se donner des conseils sur les prochaines à voir.

    Mes meilleurs amis ne sont pas à fond sur les mêmes trucs que moi, mais je t’avoue que ça ne me déplait pas trop: pour moi, les séries, c’est sacré, tant et si bien que je préfère que ça reste un guilty pleasure, et si il y a bien une chose dont j’ai horreur, c’est de regarder un épisode avec quelqu’un d’autre. J’aime regarder mes séries toute seule, bien calée dans mon lit, faire pause quand je veux pour aller me chercher à boire ou à grignoter, revenir en arrière autant de fois que je veux pour savourer une scène particulièrement géniale, enfin, le genre de truc que tu ne peux pas faire quand tu regardes à plusieurs !

  3. MissChanandlerB. dit :

    californiadrama : C’est vrai que ça fait longtemps que je t’ai pas vu par ici ! Ce n’est pas tant que je ne les apprécie pas, pas du tout, je les aime bien. Mais c’est juste énervant de ne jamais rencontrer des personnes dans la vie de tous les jours qui aiment les mêmes choses que j’aime alors que sur Tumblr ou Internet en général, il y a PLEIN PLEIN de gens qui aiment les choses que j’aime. Ce n’est pas normal que je n’en rencontre pas au moins une ! Non ?
    Je passe énormément de temps sur Tumblr et je ne peux approuver que ce que tu dis entre USA/FRANCE. Argh, je tuerais pour avoir ta veste Batman et ton t-shirt Justice League. Bon, je ne tuerais probablement pas mais argh, je t’envie.
    Je n’ai pas l’intention de changer ma personnalité à cause d’eux. J’exprimais juste mon agacement à ne pas trouver des gens aux goûts similaires des miens alors qu’il y a PLEIN de gens comme ça sur Internet.

    Malice : Je rêve d’aller à un Comic con aux États Unis, ça a l’air trop trop cool ! J’adore les nerds parce que j’adore leur enthousiasme et passion sur des choses qui les tiennent vraiment à cœur. J’aime le fait qu’ils soient aussi investis. Quand ils aiment quelque chose, ils n’ont pas vraiment de limites. J’aime lire leurs réactions, analyses et critiques. Alors qu’ils aient des lunettes ou des boutons, je m’en fous ! Ce que j’aime chez eux, c’est leur passion. Et le fait qu’ils assument et qu’ils sont fiers de le montrer.
    Tout d’abord, YAY, tu regardes Happy Endings ! Je déteste ces gens là qui prétendent détester tout ce qui est mainstream. Genre ils sont trop cools pour écouter Coldplay et porter des fringues de H&M. Non, ils doivent écouter des groupes indépendants que personne ne connaît et se fringuer dans des friperies. Argh.
    Parler de mes passions, c’est un truc que j’ai beaucoup de mal à faire quand je rencontre des gens. Genre quand on me demande si je regarde des séries, j’essaye de faire comme si les séries n’était pas ma vie. Je dis genre que je regarde des séries comme tout le monde. Des séries basiques comme HIMYM et d’autres trucs que tout le monde connait. Parce que si j’en parle, je sais que je vais me faire passer pour une weirdo sans aucune vie sociale. (ce que je suis) Les fanfictions est un sujet que je n’aborde même pas vraiment avec ma BFF. elle sait que j’en lis mais je ne crois pas qu’elle sait à quel point j’aime ça. Mon frère le sait mais ça, c’est parce qu’on vit sous le même toit.
    A part ma BFF, mes amis ne regardent pas vraiment des séries comme moi. Ils savent que j’en regarde et que j’aime vraiment ça mais c’est tout.
    Pour moi, ça dépend des séries. Mais je suis tout à fait capable de regarder une série avec BFF ou mon frère sans problèmes.

    mllebabooshka
    : Moi aussi, j’assume. C’est juste que dès fois, c’est énervant de ne pas rencontrer de gens qui aiment vraiment au moins une chose que tu aimes.

  4. Justine dit :

    Je dis OUI à la référence à Penny plus haut dans les commentaires, je DIS oui à Harry Potter (mais en livres, ils sont tellement mieux que les films tu ne trouves pas ? ) et je dis… nonnn à How I Met Your Mother, désolée😉
    Oh et je dis mille fois oui à Friends qui est et restera la série la plus géniale du monde jusqu’à ce que la Terre explose, et peut-être même après…

  5. MissChanandlerB. dit :

    Hajar : J’ai appris par le passé que j’arrivais difficilement à me faire passer pour quelqu’un que je n’étais pas. C’est genre super fatigant. A l’époque, j’avais dû tenir 2-3 mois. Et merci !

    Justine :
    Je sais, mes lecteurs ont des super références. Bien sûr que les livres sont mieux que les films. Mais j’adore les films aussi. J’adore le cast. HIMYM, je n’aime plus vraiment à cause des 4 dernières saisons bofs/horribles qu’on a eu mais j’ai tellement aimé HIMYM à ses débuts que je ne peux pas dire que je n’aime pas HIMYM. C’est justement parce que je les ai autant aimé qu’ils me déçoivent d’autant plus aujourd’hui. For God’s sake, le titre de mon blog est une référence à HIMYM ! Y a un truc qui m’étonnera toujours dans Friends, c’est que j’ai beau avoir vu les épisodes un million de fois et les connaître par cœur, ça me faire toujours autant marrer !

  6. Lyly June dit :

    Les goûts et les couleurs, ça varie totalement d’une fac à l’autre (droit, sciences po, sciences éco, snobisme à tous les étages) (jetez moi des cailloux les gens pas d’accord, j’assume). En plus, tu es en 1ère année, et qu’y a t-il de plus immature qu’un 1ère année tout paumé qui veut absolument rentrer dans le moule des gens cools et qui dénigre tout ce qui ressemble de près ou de loin à un truc anti intello snob, sans trop réfléchir ? breyf, tu vois. 1ère année de fac, lycée, même combat.

    C’est vrai qu’il n’y a rien de plus épanouissant que de rencontrer quelqu’un exactement sur la même longueur d’onde, tout le temps. Je me suis fait une nouvelle pote qui est comme quelqu’un de Tumblr mais en vrai, et je souhaite ça à tout le monde. Je te le souhaite surtout à toi. Après je sais que tu es anti facebook, mais je crois que malgré les défauts que tu peux trouver à facebook, c’est l’endroit le plus sûr pour dénicher des amis 2.0 friendly. J’en ai trouvé deux comme ça, juste pour elles deux, merci facebook (quoique la sélection se fait aussi quand tu sors un « facepalm » dans la conversation ^^)

    Et n’hésite pas à répandre la bonne parole sur les séries télé que tu aimes, soule les gens et assume, le jour où quelqu’un suivra tes conseils, tu sauras que cette personne vaut le coup. Et ne crois pas que les gens ont tous une vie sociale beaucoup plus délirante que la tienne, tout le monde a sa semaine réglée par les diffusions de séries😉 (SURTOUT les étudiants !)

  7. larevuedelili dit :

    J’ai eu cette déprime hier quand j’ai réalisé que personne n’était comme moi et que tout le monde, tôt ou tard, m’agaçait.
    Tu n’es pas comme moi par exemple. Pas exactement. Mais nous partageons le nombre nécessaire de points communs pour nous entendre : nous aimons les séries télévisées, les garçons, nos blogs.

    Mais j’aime beaucoup la politique, le journalisme, je n’aime pas spécialement que l’on me contredise, je suis qqun qui réfléchit beaucoup (je me pose beaucoup de questions philosophiques), je suis ouverte d’esprit et il fut un temps où j’étais manichéenne : CE N’EST PLUS DU TOUT LE CAS.
    Je pars au quart de tour et j’ai toujours quelque chose à répondre. Je n’aime pas que l’on me parle de mes défauts physique (peu importe lequel), je n’aime pas être critiquée en fait. J’aime la mode, les boîtes de nuits (des fois je ne les aime pas). Je ne suis pas pipelette, quand je parle, j’ai quelque chose à dire mais je n’aime pas les silences.
    Je ne suis pas du tout en cours (je suis sur Asos, Facebook, mon blog, le tien parfois, sur mon Blackberry…). Je suis comme Jeff Winger (encore merci pour Community). Quelqu’un de talentueux dans son domaine habitué à ne rien faire. Il m’arrive de faire la gueule un peu sans raison. Je suis très rapidement agacée. Je n’aime pas les Drama Queen (j’en étais une pourtant). Je n’aime pas que quelqu’un m’oppresse. Je n’aime pas les leçons de morale, surtout quand j’en suis la victime.

    Si jamais tu connais quelqu’un comme moi (qqun d’assez awesome y compris physiquement), JE T’EN PRIE présente le moi.

  8. MissChanandlerB. dit :

    LylyJune : C’est cool que tu aies trouvé deux amies sur FB. Ce n’est pas tant que je suis anti-facebook. Le problème que j’ai avec FB est vraiment personnel. J’ai fait quelque chose de vraiment stupide sur ce réseau social à cause d’un mec et je n’arrive toujours pas à aller sur mon compte perso sans y repenser. Et je sais qu’un jour, j’arriverai à dépasser ça mais pour l’instant, je n’y arrive toujours pas. Et à chaque fois que je vais sur ce compte, je me rappelle d’à quel point j’étais conne et d’à quel point j’étais obsédée par ce mec. Je ne sais pas si les gens ont une vie sociale plus trépidante que la mienne mais ils le prétendent mieux que moi.

    larevuedelili : Je ne cherche pas quelqu’un comme moi. En partie parce que ça serait chiant et en autre partie parce que je me déteste.
    Tu devrais t’entendre avec beaucoup de gens alors s’il suffit qu’ils soient des blogueurs hétéros et sériphiles. Non, je plaisante mais j’ai compris ce que tu veux dire.
    Je suis aussi un peu comme Jeff, et ce n’est pas forcément super cool au niveau des études. Je n’aime pas vraiment faire beaucoup d’efforts.
    J’aime la mention du « physiquement ». Mais si je rencontre quelqu’un comme toi mais avec un chromosome XY, je crois que je vais être égoïste et le garder pour moi. Je sais que tu ferai la même chose pour moi !

  9. Camille dit :

    Hey Larevuedelili, je suis comme toi ;D

    Sérieusement. Moi la prépa m’a fait bcp de bien, parce que j’ai rencontré des gens comme moi ! A mon époque c’était des gens qui s’intéressaient à la politique et qui regardaient Canal +, qui connaissaient les chansons de Bobi Lapointe et Boris Vian et qui surtout, s’intéressaient à ce qui se passe autour d’eux.

    Aujourd’hui, ma BFF est tjs la fille que j’ai rencontré en prépa, mais on est tout de même assez différentes ( elle est plus organisée que moi, elle ne regarde pas bcp de séries…). Après j’aime rencontrer des gens différents, même si parfois ça clashe sans que tu comprennes trop pourquoi. C’est le risque, dès que tu dis à qqun  » heu je suis pas d’accord » ou pire  » Euh je comprends pas ce que tu dis » tu risques d’énerver les gens. Mais bon au final, tu ne perds pas gd chose !

    Je pense aussi qu’en droit, surtout à Paris, il y a peut être un snobisme que ne rencontre pas Lyly dans sa fac de langues bretonne. Et que les gens veulent se donner un genre pour être accepté. Mais tu finiras par trouver des gens biens avec qui ça colle.

    Cela dit, pour se faire accepter des autres, il faut bien prendre en compte qu’il faut les accepter aussi. Si vraiment tu ne trouve rien de bon chez qqun, tu peux aller voir ailleurs. Mais les gens parfaits, j’en ai pas rencontré des masses.

    Sinon Friends c’est la vie et Harry Potter aussi. J’ai des collègues qui font des « mouai » quand j’explique que Jenifer est une bonne chanteuse pop et qu’on lui crée des chansons qui lui vont et dans l’air du temps. Elles peuvent me critiquer mais bon voilà, elles lisent tous les bouquins de Marc Lévy et trouvent que Jane Austen c’est compliqué à lire. ( En fait elles connaissent juste pas)… bref faut voir d’où viennent les critiques et en effet, face à un certain snobisme ambiant, on se réfugie facilement dans la facilité de mal juger la culture pop dans son ensemble, alors qu’il y a des tas de choses ultra positives dedans.

  10. Lyly June dit :

    Ah oui, j’oubliais le critère snobisme parisien. quand j’étais en sciences éco, c’était un peu l’enfer par moment (coucou la compet entre mecs pour avoir le jean Hugo Boss le plus cher) (ultra facepalm), même si à l’époque j’étais beaucoup moins 2.0 friendly, il n’y avait ni Tumblr ni Community (comment vivait-on en 2005 ?). c’est vrai que dans ma fac de hippies, le snobisme, ça court pas les couloirs de la BU. C’est blindé de littéraires, de psycho socio, histoire and so on, d’alter mondialistes gauchistes et de bretonnants organisateurs de fest noz. Breyf, oui il y a une forte sélection socio politique selon les facs, ça change beaucoup de choses entre les étudiants. Mais courage et abnégation ! la fac, çay coule !

    Et La revue de Lili, « Quelqu’un de talentueux dans son domaine habitué à ne rien faire » mais ♥♥♥ !

  11. larevuedelili dit :

    @ MissChanandlerB : J’ai eu quelqu’un qui n’était pas comme moi. Maintenant je veux quelqu’un comme moi… Même mon meilleur ami n’est pas comme moi et ça commence sérieusement à m’agacer. En ce moment en plus, je jarte carrément les gens qui me saoulent. Donc bon… je veux quelqu’un qui me comprenne instantanément. Ce serait tellement… pratique. Moreover, haha, je ne suis pas homophobe, c’est des points communs qu’on a parmi d’autres mais vu qu’on en parle très souvent, bah on s’entend bien. C’est bizarre, je t’aurais vue plus comme Annie. Je me souviens des posts où tu faisais des fiches pour le bac. EPIC. Je me suis dit « wooow si seulement j’avais pas ce foutu poil dans la main, j’aurais fait ça et j’aurais eu le bac avec une mention supérieure à Assez Bien ». MÊME pour le Bac j’ai pas révisé… ET C’EST CETTE ANNÉE (L2), que j’apprends l’existence des livres qui peuvent pas mal aider pour les devoirs. Si t’as cette impression de te retrouver comme Jeff Winger c’est parce que la fac ça change trop du lycée. Surtout en droit. Crois moi, tu aurais fourni le même travail que cette année en Terminale, tu te serais dit « what is the fuque ». Trust me.

    @Camille : Oui mais justement en fait, je pense que je deviens de plus en plus asociale. Le désaccord commence à m’insupporter (heureusement que je suis pas chef d’état parce que sinon c’est la dictature direct). Je pense que ça va peut-être me passer (j’espère). Mais il y a beaucoup de choses que j’acceptais avant et que je n’accepte plus aujourd’hui. Haha, peut-être que je grandis dans un sens assez bizarre.

    @Lyly June : Non vraiment True Story. Non pas que je veuille me la raconter (d’où la précision « domaine » parce que si on me prend en maths par exemple ça va tout simplement pas le faire) mais je suis vraiment comme Jeff Winger (cette obsession du shopping, ces fois où tu ne veux juste pas aider les autres mais aller à Zara, cette manie de sortir son portable pour tout et n’importe quoi avec un air « BORIIIIING ») = je ne fous rien et c’est très bien comme ça. Bon ok, sauf ce semestre où j’ai du passer plus de 72h en tout en BU. On va dire que l’ambition est mon moteur et heureusement que j’ai une idée précise du métier que je veux faire parce que là sinon…

  12. MissChanandlerB. dit :

    larevuedelili : Oui tu as raison. Je suis plus une Annie. Mais ces derniers temps, je me sens comme Jeff. Et ce n’est pas vraiment ce que je préfère. D’après ce que tu as dit à LylyJune, oui, tu es et seras toujours beaucoup plus une Jeff que moi. Non je me sens plus proche d’un mix entre Abed, Troy et Annie. Peut être que ce que tu vis en moment, c’est juste une phase, un ras le bol général mais qui ne durera pas forcément.

  13. yournamehere dit :

    Salut! J’comprends ce que tu dis, dans la mesure où je suis aussi une fan de The office et de Parks & Rec entre autres, donc les références bien ciblées ça passe rarement bien en public (Dunder mifflin paper company only) et c’est parfois frustrant, mais d’un autre côté je sais très bien que ça m’énerverait un peu que ces plaisirs personnels deviennent hyper connus (c’est un propos complètement réfutable et une position vraiment débile j’en ai conscience). Comme par exemple How I Met qui a été un peu victime de son succès: je peux pas dire que j’ai été une fan des premières heures mais quand j’ai commencé à regarder (même si la série avait son petit public et une réputation sur internet), je n’pouvais pas l’évoquer sans que les gens me regardent genre « rien à foutre, j’ai déjà oublié le nom à rallonge qui sonne mal », et maintenant c’est devenu « énorme quoi ». Bon je me trouve débile d’écrire ça parce que je n’aime pas le snobisme contre les trucs dits « populaires », mais tout ça pour dire que quelque part, ne pas partager ces centres d’intérêts avec tout le monde, c’est pas un mal en soi, sans parler de fierté à deux balles genre « j’ai une vraie culture indé, je suis très élitiste tu peux pas comprendre… »
    Bref je suis tombée « chez toi » via « dylanesque », parce que comme beaucoup j’aime bien les séries, surtout humoristiques (c’est pas de ma faute si je suis une fille futile)(quoi que je trouve ça moins abrutissant de regarder une sitcom ou comedy bien écrite qui ne se prend pas au sérieux qu’une série niaise qui croit être subversive, mais bon…) donc voilà j’aime bien ta sincérité et ta sériphilie ultra assumée (même si ça pourrait sous-entendre qu’il y a une honte à ça, alors que c’est pas le cas, mais bon je m’exprime mal et en plus je fais des phrases trop longues. Donc désolée pour la syntaxe et Jean-Ralphio est trop badaass!)

  14. MissChanandlerB. dit :

    yournamehere : Tout d’abord, il faudrait que j’envoie un panier de fruits ou un truc de ce genre à dylanesque pour ses nombreux lecteurs qu’il renvoie chez moi.
    Et je te comprends totalement. J’étais aussi fan de HIMYM à ses tout débuts. J’ai commencé à la regarder alors qu’elle n’était qu’à la moitié de la saison 2. Pas beaucoup de gens ne la connaissaient en comparaison à maintenant. Et c’est vrai que plus de gens se sont mis à la regarder et plus mon amour envers elle a diminué. Mais surtout parce que la qualité a beaucoup baissé à partir de la saison 3.
    Je ne demande pas que tout le monde aime ce que j’aime, ça serait chiant. Non. Je veux dire que j’aimerais au moins trouver une personne qui aime ce que j’aime. Je veux dire sur internet, j’en trouve tellement des gens qui aiment les mêmes choses que moi. Genre toi déjà, pas mal de gens sur Tumblr, sur les blogs etc… Aimer ce que j’aime a l’air d’être ordinaire sur internet, et Tumblr en particulier. Et c’est pourquoi je trouve que c’est aussi frustrant de ne pas trouver AU MOINS une personne qui a les mêmes centres d’intérêts que moi alors que JE SAIS qu’il y en a plein plein dans le monde entier.
    Je ne me considère pas comme une vraie sériphile. Je connais tellement de gens qui regardent tellement tellement plus de trucs que moi et qui s’y connaissent tellement plus. Je me considère comme une personne qui apprécie sincèrement les séries et qui aime en parler passionnément.
    Et non, tu t’exprimes bien. Et je ne vois pas en quoi ça fait de toi une fille futile d’aimer regarder les séries humoristiques. Parks and Rec est une série comique et elle a été élu Série la plus intelligente par EW.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s