It is nobody’s goddamn business.

Écrire le genre d’article que je vais écrire demande apparemment un certain courage. Et pourtant, ça ne devrait pas être le cas. C’est pourquoi je ne vais pas le mettre en privée ou quoi que ce soit. On penserait que je devrais le mettre en privée au cas où si quelqu’un de ma vie tombe sur ce blog. Mais je m’en moque car si quelqu’un de ma vie tombe sur cet article et me juge par rapport à ça, je ne veux pas de cette personne dans ma vie. Je devrais le mettre en privée afin de seulement pouvoir autoriser les gens, qui je sais ne me jugeront pas, à lire cet article. Mais, le jugement des gens que je ne connais absolument pas m’est complètement égal.

J’ai 17 ans et je suis vierge. J’ai encore ma V-Card, ma petite fleur.  Je suis une unicorn. Bref, comme vous voulez.

Ce n’est pas un secret pour mes lecteurs assidus. Bien sûr. Cependant, je ne l’avais jamais dit clairement et directement et maintenant je le dis. Je ne sais même pas pourquoi ça devrait être un lourd secret honteux à porter. A chaque fois que je lis ce genre d’article, on se rend toujours compte dans la section Commentaires qu’il y a PLEIN PLEIN de gens qui sont exactement dans la même situation. C’est un truc vraiment courant, alors pourquoi devrait-il avoir des gens comme moi qui écrivent encore des articles genre « Je suis vierge à un âge où je ne suis pas censée l’être d’après je ne sais quel con qui a décrété que tout le monde devait avoir des relations sexuelles (ou du moins prétendre) à partir de cet âge. »

C’est bon, il y a plein de gens comme nous qui n’ont jamais eu de relations sexuelles et c’est OKAY ! Ce n’est pas anormal, c’est cool. Je pense que tout le monde devrait pouvoir le dire sans en avoir honte, sans avoir peur d’être jugé. WTF?! Si un ami te juge pour ça, reconsidère cet ami sérieusement. Tu fais ce que tu veux, et ça ne regarde absolument personne. C’est quelque chose qui te concerne exclusivement et tu n’as absolument pas à le justifier à qui que ce soit. For God’s sake, ça ne sert absolument à rien de mentir sur ce sujet. Il n’y a aucun intérêt à mentir sur ce sujet et tu finiras juste par te sentir merdique.

Les gens ne devraient absolument pas avoir le besoin de se justifier. S’ils veulent le dire, très bien. Si non, ils n’ont pas à le faire.

Je n’ai pas toujours pensé comme ça. Oui, je grandis, je deviens mature (pas dans le sens où quand vous m’avez connu, je craquais sur les minets de 20 ans et que j’aime à présent des pères de famille de 40 ans comme Joel McHale, Paul Rudd, Adam Scott) et tout ça sous vos yeux, c’est beau… Bref. Vous m’auriez posé cette question quelques années auparavant, j’aurais sûrement prétendu de manière subtile et sombre avoir fait quelque chose avec quelqu’un sans entrer dans les détails pour le côté mystérieux de la chose. Je crois que j’ai même dû mentir à pas mal de mes lecteurs dans le passé à ce sujet. Parce que j’étais jeune, et je ne voulais pas qu’ils aient une image fleur bleue de moi. Mais fuck quoi, être vierge n’est pas un synonyme de naïve, pure, pudique, gentille, et etc… Et si je me suis sentie obligée de mentir à ces lecteurs en particulier, cela voulait évidemment dire que je ne me sentais pas forcément à l’aise avec eux.

Donc voilà, je suis vierge. Pourquoi est ce que je le suis encore à cet âge avancé ? Déjà, cette question est LA PIRE. Elle n’a aucun sens et personne ne devrait y répondre tellement elle est inutile. Si des gens vous la posent, regardez les avec mépris et quittez la pièce. (si vous êtes à l’extérieur, éloignez vous le plus possible d’eux. Si c’est eux qui vont ont accompagné en voiture à cet endroit, rentrez chez vous à pieds car vous n’avez pas envie de passer une seconde de plus avec des gens aussi cons. Bon si c’est TRÈS LOIN de chez vous et que vous n’avez aucun sens de l’orientation, j’imagine que vous devrez vous contenter de les fixer avec un regard « You’re dead to me »)

Donc je suis vierge aujourd’hui. Et je le serai probablement encore demain, dans deux semaines, dans  six mois, dans un an et encore là, je n’aurai pas honte de le dire. Et encore là, je n’aurai pas besoin de me justifier parce que ça ne regarde personne. Et vous savez quoi, un jour, j’aurai des relations sexuelles avec un garçon que j’aimerai sincèrement et qui sera aussi amoureux de moi que je serai de lui et ce jour là, ça ne regardera toujours personne d’autre que lui et moi.

20 réflexions sur “It is nobody’s goddamn business.

  1. Cracotte dit :

    pourtant j’ai pas envie de dire « tu verras », c’est absolument infâme ce genre de phrases, mais ce que je veux dire c’est que 15 ans plus tard, les vérités se rétablissent toutes seules. Celui qui sous-entend à 17 ans que oh ben oui il a fait de trucs, à 30 piges dans une soirée loose, il avouera bien que sa première fois, c’était à 19 ans et qu’il était fou amoureux.
    C’est un peu comme crapoter (ça se dit encore ?) devant les copains pour dire qu’on fume aussi, sauf que là ça n’est pas vérifiable😉

  2. larevuedelili dit :

    Bon il y a un truc que je ne comprends pas : why THE FUCK does it matter ?
    Non vraiment, des gens t’ont déjà posé cette question ? « T’es vierge ? »… o.O
    Parce que ça sonne bizarre quand même. Pour ma part, on ne me l’a jamais posée (sauf la personne que ça concernait vraiment => He was proud of it). Et je n’aurais jamais eu à mentir, ni à avoir honte AVANT ou APRÈS. Je ne trouve pas que ça fait fleur bleue. En fait, ça ne fait rien du tout et qu’est-ce qu’on s’en fout ! J’arrive même pas à te dire « si quelqu’un te pose cette question… » parce que je n’arrive même pas à imaginer.
    Je ne me suis jamais souciée de la moyenne d’âge, je ne me suis jamais souciée de ÇA à vrai dire. En revanche, je me souciais beaucoup de l’AMOUR (pas de son acte, mais des sentiments) et si je l’ai fait à 17 ans, tu es bien placée pour le savoir (non pas que tu l’aies fait avec moi LOUL, mais tu connais l’histoire), c’est que j’étais vraiment amoureuse. Quand je dis vraiment, c’est VRAIMENT. J’aurais pu tout faire pour cette personne, j’ai presque tout fait d’ailleurs.
    C’est dingue, si j’en crois ce que tu dis, les gens considèrent ça comme une étape alors qu’on en a strictement rien à foutre (et c’est le cas de le dire). Ça ne fait absolument rien de ta personnalité. Bon si peut-être, ok, j’ai changé depuis. Mais en fait, j’ai changé depuis que j’ai connu l’amour véritable, pas depuis le sexe.

  3. MissChanandlerB. dit :

    Cracotte : Je ne sais pas si ça se dit encore. Parce que quand j’ai lu le terme « crapoter », j’ai eu besoin du contexte pour comprendre. Sinon, bien sûr, j’écris ce que je pense là à 17 ans et ça ne m’étonnerait pas du tout que ça change quand j’en aurais 25.

    larevuedelili : Non, tu as raison. On ne m’a jamais posé cette question de manière directe. Mais ce n’est pas vraiment ça qui m’a incité à écrire ce genre d’article, c’est plutôt la lecture d’un énième article du genre « The 23 years old virgin ». Je ne sais pas toi mais j’ai lu beaucoup d’articles de ce genre. Et c’était toujours un peu la même chose. La fille écrivait qu’elle était vierge et elle expliquait les raisons de cette situation. Et à force de lire ce genre d’article, ça me saoulait un peu. Je veux dire, elle n’a pas à se justifier. Et rien que le fait que ce genre d’article existe me faisait un peu chier. J’ai l’impression que ce genre d’article est écrit pour rassurer les gens qui sont dans cette même situation. Et ça me saoulait parce qu’ils n’ont pas à être inquiets et ne devrait pas être soulagé.
    Perso j’ai l’impression que passer à l’acte est un moment important, une étape presque mais en réalité je sais que ça change rien à notre vie. Mais j’ai cette impression, c’est tout.
    Je me suis peut être mal exprimée dans cet article si tu l’as compris ainsi. Il faudra me pardonner. J’essaye d’écrire un article par ce semaine et c’est dès fois pas évident. Et je suis en pleine semaine de révision, et bon… Je ne vais pas me justifier. J’ai écrit cet article vite fait alors que j’étais émotionnellement perturbée. (Tu crois ça que j’ai eu un nervous breakdown dans la rue comme ça pour rien ?! Je me suis mise à chialer parce qu’une pharmacienne ne voulait pas me vendre la pilule sans ordonnance ?! Je suis très très perturbée émotionnellement en ce moment)

  4. larevuedelili dit :

    Tu veux la pilule ? Faut aller dans les centres pour les jeunes là, ah ça y est je me souviens du nom : planning familial. Justement j’y ai été pour mes 17 ans, avant de passer à l’acte et tout par pure responsabilité (aussi parce que j’avais marre de mes douleurs de règles et de mon acné). Mais bon, fais attention ça fait grossir.

    T’inquiètes pas, c’est pas toi que j’engueule. Mais ceux pour qui ça importe le fait que tu sois vierge. Bien sûr, l’acte est très important. Je n’ai pas dit qu’il l’était pas. Mais je ne vois pas en effet l’intérêt de se justifier. La sexualité c’est tellement… personnel. Je pense que personne ne devrait juger les autres par rapport à ça : ni celles qui voient le sexe comme quelque chose de banal; ni celles qui attendent le bon. Chacun en a sa conception, et don’t worry, on partage la même sur ce côté là.

    « Et vous savez quoi, un jour, j’aurai des relations sexuelles avec un garçon que j’aimerai sincèrement et qui sera aussi amoureux de moi que je serai de lui et ce jour là, ça ne regardera toujours personne d’autre que lui et moi. »

    Je n’aurais pas mieux dit.
    De toutes façons, moi je ne vois pas apprécier l’acte sans amour. Donc, en effet, si tu veux que ce soit bien, attend le bon. Et fais mieux que moi tant qu’à faire, choisis en un qui t’aimera profondément et sincèrement.

  5. larevuedelili dit :

    (Pour la pillule normalement là bas elle y est délivrée sans ordonnance : c’est justement fait pour les mineures qui ne veulent pas que ça apparaisse pas sur leur carte vitale et donc qui ne veulent pas mettre au courant les parents. La pharmacienne est conne de ne pas t’avoir dit ça… Parce que c’est vrai qu’il faut consulter avant -c’est un produit qui a beaucoup de conséquences hormonales-, et au planning familial le médecin est gratuit. Tu devrais attendre genre une semaine après ta consultation pour venir les récupérer.)

  6. Justine dit :

    Haha ça me fait penser un peu à ma situation… Après être sortie à 15 ans pendant 2 ans avec un mec donc j’étais amoureuse et qui était amoureux de moi (et donc avec qui j’ai perdu ma V-Card [référence culturelle quand tu nous tiens…]) ; j’ai couché avec quelques mecs pour qui je n’avais pas de sentiments. Mais vraiment zéro sentiment. Et même si j’entends beaucoup de gens dire (comme plus haut dans les commentaires) qu’ils ne peuvent pas envisager d’apprécier de coucher avec quelqu’un sans sentiments, je dois bien avouer que je ne suis absolument pas d’accord avec ça. Mais bref, chacun son point de vue là n’est pas la question😉 (digression quand tu nous tiens…). Toujours est-il qu’un beau jour, il n’y a pas si longtemps, j’en ai eu marre de faire ça. Et depuis, on va dire, depuis quelques mois, je n’ai couché avec personne. Et j’ai eu droit à de nombreuses vannes, pas méchantes, mais juste vraiment relou, jusqu’à ce que je dise clairement que ces remarques me cassaient les couilles. Et j’ai l’impression de me retrouver dans ce que tu as écrit : tu as 17 ans, tu es censée être dépucelée ; j’ai 20 ans, je suis censée soit avoir un mec, soit avoir une vie sexuelle active de ouf de la mort qui tue. Sauf que je n’ai plus ni l’un ni l’autre (cette phrase fait un peu dépressive mais pas du tout hein, je me sens très bien comme ça, beaucoup mieux qu’avant même), et que j’en ai ras le cul de ces clichés sur le sexe. Même si c’est vrai que des fois, ça manque un peu, parce que c’est quand même super cool au final😉

  7. Justine dit :

    Je viens de relire mon commentaire et je me rends compte que j’écris comme je parle : de manière tout de même relativement vulgaire… Hmmm désolée, j’essaie de faire des efforts là dessus en ce moment (mon commentaire précédent montre d’ailleurs à quel point mes efforts paient haha)

  8. larevuedelili dit :

    « Et même si j’entends beaucoup de gens dire (comme plus haut dans les commentaires) qu’ils ne peuvent pas envisager d’apprécier de coucher avec quelqu’un sans sentiments, je dois bien avouer que je ne suis absolument pas d’accord avec ça »

    => Je pense que c’est plus une question de ressenti personnel qu’un sujet à débattre.
    Ce n’est pas parce que je veux être dans les normes sociales que je ressens ça, simplement parce que je le ressens. Après il est bien possible que je n’en sache rien puisque je ne l’ai pas encore fait sans amour. Ça se trouve que c’est cool aussi. Mais en tout cas, ça ne l’est pas dans ma tête.

    (En me relisant, j’ai l’air sur la défensive. Je ne le suis pas.)

  9. Justine dit :

    Ah non non mais je ne voulais pas rentrer dans un débat rassure-toi, ni sous-entendre que les gens qui disent ça le disent pour rentrer dans une quelconque norme ! Chacun pense ce qu’il veut ça ne me regarde pas, j’ai juste dit ça en écho à mon expérience personnelle🙂

  10. MissChanandlerB. dit :

    larevuedelili : Merci pour les conseils pour la pilule. Je trouve ça vraiment nul que cette pharmacienne ne m’ait pas au moins expliqué. Expliquer comme ça, j’aurais compris. Parce qu’elle m’a traité comme une espèce de gamine, bref, ça m’a pas mal énervé.

    Justine : Je ne pourrais jamais faire de One Night Stand parce que je suis trop parano. Je ne pourrais jamais coucher avec un mec que je ne connais que depuis quelques heures. J’aurais trop peur d’inviter chez moi et sans défense une sorte de serial killeur, ou voleur. Et comme ça serait un One Night Stand, je n’aurais aucun moyen de le retrouver ou un truc de ce genre… Et je me suis toujours demandée si je me sentirai assez à l’aise pour me lâcher avec un mec que je ne connais quasi pas. Mais sinon, je comprends pourquoi ça peut être sympa. Mais c’est sûre que c’est toujours mieux de le faire avec quelqu’un pour qui on a des sentiments. Et personnellement je n’ai pas trouvé ton commentaire particulièrement vulgaire.

  11. Noa dit :

    Tu as tout à fait raison. Ca ne sert absolument à rien d’écouter ces gens qui croient qu’à 17 ans, être cool c’est coucher, fumer, boire. Depuis le temps que je te lis, j’ai bien compris combien les sentiments étaient importants pour toi, et d’un côté ça me fait plaisir que tu sois pas tombée dans le piège du  » Tout le monde le fait alors moi aussi.  » de la jeunesse dorée. (Je sais aussi que tu détestes faire/aimer ce que tout le monde fait/aime, c’est sûrement un bon point !) Alors garde tes convictions, attends le bon, même si à vue d’oeil ça peut paraître stupide. Ca ne l’est pas du tout. Ca fait plaisir de  » connaître  » quelqu’un qui croit encore au véritable amour, c’est devenu rare. Et puis viendra un jour où tu nous feras un article  » Have you met my boyfriend ?  » et ce sera rempli d’amour et de sentiments qui donnent envie d’aimer !

  12. MissChanandlerB. dit :

    Noa : Déjà, awwww…. C’est trop mignon. Je ne sais pas si les sentiments ont toujours été aussi importants pour moi. Je ne pense pas que ça l’était vraiment quand j’avais 15 ans et que je trouvais que les One Night Stands étaient trop cools. C’est vrai que j’ai un esprit de contradiction. Et c’est pas forcément une bonne chose mais bon.
    Oui, en effet, ces derniers temps, je suis devenue une personne qui n’est pas du tout sceptique concernant le véritable amour. Je pense qu’avant je l’étais ou du moins je ne l’assumais pas. (Je sais que c’est fou que ce soit un couple fictionnel qui soit responsable de ça mais c’est le cas. Et c’est peut être fou mais ce qui en ressort est positif donc ça va.)

  13. Juliette dit :

    Pour répondre à l’article, à 17 ans, j’étais une unicorn aussi et j’en étais plutôt fière. Ok, je ne le criais peut être pas sous tous les toits, mais je sais pas, ça me donnait l’impression d’être spéciale, d’avoir un petit truc en plus que les autres n’avaient plus. Et je connais tellement d’amies qui l’ont perdu n’importe comment cette virginité, même si elle ne le regrette pas forcément, moi à leur place je m’en voudrais énormément. Sur ce coup là, je pense vraiment que ça vaut le coup d’attendre un petit peu (et pourtant la patience n’est vraiment pas la première de mes qualités). Bref, la dernière phrase de ton article résume la chose à la perfection.

    Sinon, la raison principale qui me pousse à poster un commentaire pour la première fois aujourd’hui, c’est que grâce à toi et à ton blog j’ai découvert Parks & Recreation. J’ai tout regardé hyper rapidement, et effectivement ça n’a rien avoir avec How I Met Your Mother ou même The Big Bang Theory (que pourtant je regarde et apprécie, même si un peu moins récemment). Je trouve ça incroyablement drôle, à chaque épisode je glousse comme une dinde devant mon ordi, et j’aime à peu près tous les personnages, ce qui est assez rare (j’ai pour habitude de détester la grande majorité des personnages de série). En plus je suis certaine que sans toi je ne serais jamais tombée dessus, je n’en avais jamais entendu parler. Rien que pour ça, je ne te remercierai jamais assez ! Sur ce, je file regarder le dernier épisode🙂

  14. MissChanandlerB. dit :

    Juliette : C’est facilement la chose la plus gentille qu’on puisse me dire. Tu n’es pas la première à qui j’ai fait découvrir Parks and Rec et qui me le remercie mais ça me fait toujours énormément plaisir. Même si je trouve que vous êtes assez peu à essayer de la regarder alors que je fais une promotion assez monstrueuse de la série sur ce blog. Shame on you. Franchement, pour VRAIMENT comprendre ce blog, il faudrait regarder P&R parce que je fais énormément de référence à P&R dans tous mes articles et le design même du blog. Le cast est extraordinaire, et il est encore plus avec l’addition d’Adam Scott et Rob Lowe. Je comprends ta gratitude. P&R est une série qui a vraiment changé ma vie. (je n’exagère même pas.) et je ne remercierai jamais assez Adam Scott et son visage ridiculement terrible de m’avoir incité à regarder cette série. Par contre, je lui en veux énormément de m’avoir fait tomber amoureuse de lui. Je me déteste d’autant l’aimer. Le dernier épisode est trop bien ! (ils sont tous trop biens… Je sais… Mais celui là en particulier. Parfaite balance entre l’émotion et le rire ! Et les épisodes de Noel sont toujours extras !)

  15. iLLy dit :

    J’ai juste envie de dire: Merci, merci, merci !
    Tout ce que je viens de lire, est exactement ce que je pense et ressens.
    Non, mais c’est vrai quoi, pourquoi les filles doivent se justifier ? Il n’y a aucune honte, et surtout aucun âge défini pour le faire. Après, bien sûr en lisant des forums on se pose des questions, c’est normal, mais seriously, who cares ?
    Tu as le temps. Ça viendra quand ça devra venir. Que ce soit dans une semaine, un mois, un an… Faut pas s’en faire pour ça. Mais je comprends totalement ce que tu éprouves🙂

  16. MissChanandlerB. dit :

    iLLy : De rien. De rien. De rien.
    C’est cool de savoir que je ne suis pas la seule à penser ce genre de chose. Quand j’avais 13-14 ans, j’avais l’habitude d’écouter ces émissions de libre antenne sur NRJ. Et ces animateurs te faisaient VRAIMENT croire que tu devais absolument perdre ta virginité aux alentours de 17 ans. C’était absurde et stupide mais j’ai longtemps cru à ça tout simplement parce que j’avais 13-14 ans et que je découvrais à peine la sexualité en général. C’était assez horrible d’apprendre des trucs sur le sexe en écoutant ces émissions de radio. Je suis même étonnée de ne pas avoir une vision fucked up de la sexualité après l’écoute de ces émissions à un âge influençable.
    Tout ça pour dire que c’est rassurant de voir que je ne suis pas la seule à penser ça parce que j’avais dès fois ce sentiment et que des gens me comprennent.

  17. iLLy dit :

    C’est pareil, je lisais pleins d’articles en tout genre, et du coup je me posais tellement de questions que ça m’angoissait.
    Et à force, ça me perturbait vraiment quoi. Mais c’est vrai qu’en lisant à droite, à gauche t’as l’impression qu’il faut absolument être dépucelée avant tes 18 ans quoi.
    Mais sérieusement, il n’y a vraiment pas d’âge. Quand tu vois toutes ces filles qui la perde n’importe comment avec n’importe qui aujourd’hui, c’est triste.
    Et comme le dit Juliette, t’as dernière phrase résume très bien ton article.

    • MissChanandlerB. dit :

      iLLy : En fait, l’âge n’a pas d’importance. Si tu veux attendre et le faire avec quelqu’un que tu aimes, tu attends. Si tu en as marre d’attendre et que tu veux le faire, peu importe la personne (je peux comprendre), bah, tu le fais. C’est vraiment selon les envies et désirs mais l’âge n’a rien à voir avec tout ça.

    • MissChanandlerB. dit :

      mllebabooshka : Merci ! Souvent (très souvent) pendant que j’écris un article, je me dis que c’est pas trop mal puis après l’avoir publié, je me dis que j’ai vraiment écrit un tas de conneries.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s