Like I said, it’s not about the horniness, it’s about the loneliness.

Vous avez peut être vu ces derniers jours un peu partout des publicités pour le site de rencontres Meetic. La publicité est un truc du genre Vous êtes là, mais peut être que l’homme de votre vie est autre part. Vous pouvez le constater, cette publicité est au moins du niveau de Carousel proposé par Don Draper. Au moins ! Peut être que certains d’entre vous, dans un moment de désespoir profond, ont envisagé cette possibilité. Et pour vous, mes pauvres gens, j’ai beaucoup de conseils. En effet, quand je ne lis pas 4 livres en même temps (Game of Thrones vol. 1 de George R.R. Martin; Fahrenheit 451 de Ray Bradbury; Infinite Jest de David Foster Wallace et Why we Broke up de Daniel Handler. Comment font les gens pour lire un livre à la fois) quand je ne nage pas tous les matins et ne fais pas attention à mon alimentation car mon corps est un microchip à la Chris Treger, quand je ne suis pas obsédée à faire des muffins et des apple pies (W H Y ? !), j’autorise une pause à toute cette stimulation intellectuelle en allant sur des sites comme Omegle. Il s’avère que Secret Story n’est pas une pause suffisante. Je suis d’accord avec vous, cette émission est terrible, nulle et pas vraiment drôle. Mais je ne peux pas m’empêcher de shipper Nadeuge et Tommy ! Même si j’ai beaucoup de choses à reprocher à Thomas. Mais j’aime vraiment beaucoup Nadège qui est la plus proche d’un être humain normal que tous les autres. Si ces deux là n’étaient pas dans le jeu, je ne regarderai probablement pas car tout le reste est à jeter.

Après ma longue expérience d’un jour sur Omegle, j’estime que j’ai une certaine légitimité à donner des conseils donc je vais le faire. Je vais d’abord vous montrer quelques extraits de conversations que j’ai copiées pour les montrer à BFF. C’est avec des exemples qu’on arrive à comprendre. Donc admirez et prenez des notes. (Je suis le « You« , et l’autre est donc le « Stranger« . Et désolée pour les fautes en anglais. J’écrivais vite.)

EXEMPLE 1 :

You: How’re you doing ?

Stranger: Directioner?

You: Whoever you want me to be.

Stranger: t-.-t

You: Nah. One Direction sucks.

Stranger: They Hot(;!

Stranger: LMAOO

You: Not so much.

You: They’re so young. They’re like puppy.

Stranger: M?

You: You want me to be a guy who likes One Direction ?

Stranger: Sureeeeeee

You: So  am I!

You: You don’t know how beautiful you are.

Stranger: Lol

You: Why are you so insecure ? You don’t need make up to cover up.

You: Get out, get out of my head.

Stranger: You Dnt Ebenn Knoe How iLook ;b Lol

You: I don’t need to see you to know that you’re beautiful. At least on the inside where your soul lives.

You: From your writing, I can say that you have a beautiful soul.

Stranger: Lol^.^

You: I kinda look like Liam. My lady friends always tell me that.

Stranger: Liams Not That Hot

You: Fuck. So I’m the Ugly one in One Direction ! Have they tried to insult me by saying I look like the most ugly guy in the group ?! WTF

On retient de cet exemple qu’il faut absolument et toujours s’accommoder à la personnalité de l’autre. Ne jamais être soi même. Aimer les mêmes choses que l’autre personne même si vous détestez ça. Prétendre être la personne que l’autre a envie que vous soyez.

EXEMPLE 2 :

Stranger: 14 m

You: Hello beautiful

Stranger: im a guy

You: And ? Can’t I call you beautiful ? Because, my friend, you truly are beautiful.

Stranger: are you m or f

You: A mf.

Stranger: your gay???????

You: So what ? Are you homophobe or something ? Why so surprised ?

Stranger: no just asking

You: Cool.

Stranger: k bye

You: Whoa

You: OFFENSE

You: THAT’S RUDE !

Stranger: whats rude

You: You won’t talk to me cause I’m gay.

Stranger: no i wont talk to you be cause we have nothing in common

You: How do you know that ? We barely talk

Stranger: ok

Que retenons nous de l’exemple numéro 2 ? N’hésitez pas à mentir sur votre orientation sexuelle si besoin. Prenez tout pour vous. Soyez le plus susceptible possible. Et mettez mal à l’aise l’autre personne autant de fois que vous pouvez.

EXEMPLE 3

Stranger: heh

You: I’m Batman

Stranger: cool

You: Cool cool cool.

Stranger: is b man a boy or girl

You: Batman is a girl. Everyone knows that.

Stranger: ok lol how old is b man

You: Are you reading my messages with a Batman voice ?

Stranger: no lol

Stranger: should i

You: WHY ?! Yes you should ! That’s how it sounds in my head !

Stranger: ok now i am

You: Batman is old enough to save Gotham City.

Stranger: ik lol r u a boy or girl

Que doit on prendre en notes pour ce troisième exemple ? Prétendre être Batman toujours et tout le temps car Batman est sexy.

Je vais vous confier une de mes techniques qui marche dans 60% des cas. Elle vous permet de savoir d’entrée de jeu si votre destinataire est une personne bien qui mérite que vous vous attardez sur lui. Commencez la conversation en disant : « Hey, I just met you », et s’il poursuit en écrivant « And this is crazy », vous savez que vous détenez entre vos mains une personne qui a des références et qui fait de très bonnes association dans sa tête. Continuez ensuite par « But here’s my number » et il suivra par « So call me maybe » et là vous répondez : « I WILL ! »

MIND BLOWING ! Je sais, je sais.

Bon, je suis sûre que mes conseils sont inutiles car vous êtes tous des gens beaux et géniaux qui n’ont pas besoin de ça pour trouver quelqu’un. Enfin… Géniaux, oui, car vous êtes actuellement en train de lire cet article. Par contre beaux, hum hum. En effet, j’ai vu les photos de certaines personnes qui me suivent sur FB, et c’est pas vraiment ça.

Et vous êtes les personnes les plus humbles et modestes au monde car je suis sûre que beaucoup d’entre vous se sont sentis visés par la méchante remarque que je viens de faire alors que vous êtes tous beaux (d’après les photos que vous publiez) et vous ne le savez apparemment pas à l’exception de certains (SHOUT-OUT to larevuedelili qui est belle et qui le sait. Et tout le monde devrait être un peu comme elle. Si tout le monde était un peu comme elle, le monde se porterait mieux. Et ASOS serait un facteur clé de notre économie)

J’espère que vous passez d’excellentes vacances, et que vous trouverez, pour ceux qui cherchent, le boo de vos rêves. Et que vous pourrez ensuite faire l’amour avec cette personne avec en fond Frank Ocean. Parce que, heh, existe t-il une meilleure façon de le faire que celle là ?

5 réflexions sur “Like I said, it’s not about the horniness, it’s about the loneliness.

  1. Laura dit :

    Ah, les sites de rencontres (pour ados)… Très peu concluant sof si técri cOm sa !
    Je crois que c’est ça le problème quand t’as trop de références littéraires/télévisuelles/cinématographiques, tu finis par trouver difficilement chaussure à ton pied. Et en plus, si t’es comme moi : que l’apparence ça compte (les gens qui disent que l’élégance et la beauté, ça compte pas STOP arrêtez, vous vous mentez à vous même. CA COMPTE), eh bien t’es pas sortie de l’auberge !

    (ou alors, c’est peut-être parce que plus tu as des références, plus tu deviens exigeant. Je ne sais pas)

    Sinon, info inutile mais j’ai dis fuck à une khâgne philo pour aller en L2 philo. En plus, j’ai trouvé un compromis : je fais en cours du soir une prépa concours CELSA (qui est juste THE école de mes rêves, bref anyway).
    J’ai vraiment l’impression que ça va marcher, même si j’ai très peur étant donné que je n’ai jamais fais de com’ de toute ma vie. Il va falloir que je m’y mette. J’ai déjà des bouquins de vulgarisation sur la théorie de la communication. Ca a l’air intéressant, il faut juste que je les ouvre. Un jour.
    Ma mère s’en remettra, même si pour l’instant à chaque fois qu’elle rentre dans ma chambre c’est pour me parler de la prépa, du fait qu’elle est nostalgique de la prépa (WTF !? C’est même pas elle qui y était !)

    Et toi, tu as eu ton année j’espère (je n’en doute pas, en fait) ? Sache que la deuxième année est beaucoup mieux que la première. (enfin, c’est ce que m’ont toujours dit ceux qui ont fait du droit)

    Ah et au fait, j’ai à nouveau Twitter. Pour de bon cette fois. Disons que depuis que j’ai rencontré une fille qui a passé l’oral du concours CELSA et qu’elle m’a dit que au cours de ce dernier, le jury lui avait demandé : « Que s’est-il passé sur Twitter pendant l’affaire DSK ? », j’ai réalisé qu’il était impossible de prétendre à devenir une étudiante en Communication et Médias sans toucher aux dits médias. (et comme je HAIS Facebook, le choix fut facile)

  2. Laura dit :

    Je voulais jouer la fille sans attaches mais force est de constater que l’électricité, le téléphone existent. Et que les réseaux sociaux font partie intégrante de nos vie.

    • MissChanandlerB. dit :

      L’idée de trouver quelqu’un sur Internet ne me plaît pas vraiment. Je ne trouve pas ça romantique. C’est pour ça que je n’ai jamais envisagé ce genre de site sérieusement. Avoir trop de références peut en effet cause du tort. Dès fois, j’ai l’impression de parler qu’en références que personne ne comprend, c’est horrible. Et les gens pensent ensuite que je suis bizarre. Pourtant, je suis tellement fière de moi quand j’arrive à en placer une, et les autres gâchent tout.
      Perso, je ne me considère pas comme une fille extrêmement exigeante physiquement. Je demande juste quelqu’un de décent à regarder qui se tient bien. Et étrangement, ce n’est pas SI facile à trouver que ça.

      Contente que tu fasses quelque chose que tu aimes ! Si tu as l’impression que ça va marcher, ça va marcher ! Tu as déjà un bon pressentiment, c’est très bon ça ! J’espère que tu ne vas pas trop manquer à tes potes de prépa.
      Je me demande si des gens qui, contrairement à ta mère, ont été à la prépa peuvent réellement être nostalgiques de cette période si cool où leurs vies tournaient autour de leurs cours, examens et concours.

      Vers le second semestre, j’ai eu une épiphanie : Je déteste le droit. Le droit est la pire chose au monde. Les arrêts ne sont même pas du français. Lire un arrêt me donnait envie de dormir, moi qui pouvait lire avec passion et fascination les grands philosophes. Si j’étais sérieuse et malheureuse lors du premier semestre, je me suis vraiment laissée aller au second semestre à la suite de cette épiphanie. J’étais vraiment malheureuse et dans une sorte de dépression (je ne l’ai jamais dit explicitement sur le blog, mais oui, j’étais vraiment vraiment pas bien) en droit. Comme le dit si bien Jean Ralphio : « If you don’t love what you do, then why do it? » Donc je vais faire de l’anglais l’année prochaine. Yay !

      Qu’est ce qui te fait quitter Twitter à chaque fois ? J’aime beaucoup Twitter. Il faut juste bien choisir qui suivre pour avoir une TL décente, intéressante et surtout pas redondante. Il y a des gens que je connais, et que je ne suis pas car ils ne tweetent pas forcément des choses qui m’intéressent. Et je ne me sens pas obligée de les suivre, comme eux ne sont pas vexés si je ne les suis pas. (enfin, j’espère…) Après il y a des gens qui se sentent obligés de RT tous ceux que leurs amis tweetent de drôle (inside jokes en plus), et ça je déteste. Et je déteste les Tweets vagues aussi. Ce que j’attends de mon Twitter, c’est des Tweets drôles (qui viennent en général de scénaristes et comédiens), de l’information et la possibilité de stalker Adam Scott.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s