And I want him to genuinely like me.

Mes amies m’ont récemment fait remarquer que je n’avais pas eu de crushs depuis longtemps. (Début Terminale. Donc un peu plus d’un an.) Oui, ça les manque. Quand je dis « ça », j’entends moi en train de griffonner le surnom de mon crush que j’ai moi même inventé sur les pages de mon agenda, moi en train d’imaginer un avenir avec un mec qui ne me connait pas (en tout cas pas assez pour que je puisse imaginer quoique ce soit avec lui), moi en train de croire que je peux plaire à quelqu’un comme lui, voire à un être humain tout court. Je comprends pourquoi ça les manque. C’est plutôt comique. Haha.  (Non, je ne rigole pas du tout. Et vous ne devriez pas rigoler. C’est encore beaucoup trop tôt.)

Je ne m’étais pas vraiment rendue compte. Mais c’est vrai que ça fait longtemps que je n’ai eu quelqu’un qui m’ait un tant soit peu intéressé. Je ne remarque même plus les « beaux gosses » dans la rue. J’ai longtemps pensé qu’il y avait une pénurie de beaux gosses depuis un an et demi mais je pense que c’est juste moi qui ne fait plus attention. Je ne sais pas pour quelles raisons j’ai perdu tout intérêt.

Je veux dire, j’ai toujours envie de savoir ce que ça fait d’avoir quelqu’un qui m’aime sincèrement. Et ceci n’est bien sûr que de la curiosité, je n’ai absolument pas ce besoin vital d’être aimé.

Peut être que j’ai abandonné. Peut être que j’ai réalisé que j’étais une cause perdue. Que je suis une créature bizarre qui ne plait pas aux garçons malgré le fait que mes parents me trouvent décente à regarder. De loin. Je suis tellement awkward. Si awkward que franchement, je ne devrais même pas être autorisé à parler à d’autre êtres humains. J’ai 18 ans, et je ne comprends rien des relations amoureuses. Je n’ai toujours pas compris comment on faisait pour rencontrer des gens qui ne ressemblaient pas à des tueurs en série. Je ne sais pas comment on fait pour demander à quelqu’un de sortir avec moi sans ensuite m’excuser puis m’enfuir loin. Et plus important, je ne sais pas comment convaincre quelqu’un de mettre sa bouche sur ma bouche. (hors contexte où je me noie) Donc, beaucoup de « Je ne sais pas » dans ce domaine. Dans ce domaine, je suis définitivement un nouveau né sans espoir et désespérant.

Cela peut paraître bizarre mais je veux être avec une personne que j’apprécie et qui m’apprécie sincèrement mais sans passer par la case flirt. Je sais que l’excitation et l’adrénaline sont des choses agréables lorsqu’on commence à séduire quelqu’un. Mais UGH, je n’ai pas envie de la phase où j’analyse et décrypte les textos, où je repasse nos conversations pour voir si j’ai pas dit quelque chose de débile (90% du temps, la réponse est oui) et où je me demande s’il m’aime bien ou il m’aime aime

UGH. C’est beaucoup trop compliqué

Je veux directement la relation où nous savons que nous nous aimons et apprécions, où nous anticipons les actions de l’autre, où nous regardons Game of Thrones le soir sur le canapé blottis l’un contre l’autre, où nous rions des mêmes choses, où nous avons notre handshake secret, où nous pouvons tout simplement être nous. En gros, je veux être dans une relation établie depuis genre 2 ans sans passer par la rencontre, les doutes du début, les premières fois approximatives, et le « prétendons-que-c’est-casual-alors-que- je-sais-que-c’est-sérieux-parce-que-je-suis-en-train-de-tomber-amoureux-de-toi-mais-je-ne-peux-pas-te-le-dire-car-c’est-trop-tôt-et-tu-risques-de-prendre-peur-et-je-te-perdrai-pour-toujours ». Est ce trop demandé ?

Je sais que ça peut paraître un peu bizarre. J’ai souvent remarqué que les filles de mon âge ont tendance à rompre avec leurs petits amis de longue date dès que la routine s’installe. Je n’ai jamais vraiment compris ça. Pour moi, la routine a l’air géniale. Après, je peux bien sûr me tromper. Et je me trompe très certainement vu ma très longue non expérience dans ce domaine. Mais de mon point de vue, oui, la routine n’est pas quelque chose qui me pousserait rompre avec celui que j’aime et qui m’aime.

 C’est vrai que j’aimerais être avec quelqu’un qui m’aime sincèrement. Cependant, il y a d’autres choses prioritaires pour moi en ce moment. Et c’est certainement pour cette raison que je m’en fiche un peu de trouver quelqu’un pour l’instant.

D’autres choses prioritaires comme faire quelque chose que j’aime, apprendre à ne pas me détester autant, assister à un show ASSSSCAT à UCB NY, m’extasier au Smithsonian à Washington DC et être heureuse.

Oui, ce sont des petites choses qui pour moi suscitent en ce moment beaucoup plus d’envie que d’avoir quelqu’un. Mais une fois que j’aurai accompli tout ça (et ça risque d’être simple. Je peux vous parier que les points « apprendre à ne pas me détester autant » et « être heureuse » seront les premiers rayés de cette liste), trouver ma personne sera ma priorité numéro 1.

Terminons par une citation de Liz Lemon parce que ce qu’elle veut, c’est exactement ce que je veux :

I want someone who will be monogamous, and nice to his mother. And I want someone who likes musicals but knows to just shut his mouth when I’m watching Lost. And I want someone who thinks being really into cars is lame and strip clubs are gross. I want someone who will actually empty the dishwasher instead of just taking out forks as needed, like I do. I want someone with clean hands and feet and beefy forearms like a damn Disney prince. And I want him to genuinely like me, even when I’m old. And that’s what I want.

10 réflexions sur “And I want him to genuinely like me.

  1. Cracotte dit :

    deux ans, c’est encore trop tôt pour la routine, tu viens juste de finir les premières grosses disputes😀
    plus sérieusement, je suis tombée sur un gars qui ne comprenait rien non plus à toute cette période de drague, donc ça existe. Et ça m’a simplifié la vie. On a rigolé comme des bons potes pendant une semaine, on s’est embrassés, je lui ai dit de venir chez moi quand il voulait (la politesse, je pensais qu’au grand jamais il ne me rappellerais), et il est venu. pendant 3 semaines, on a fait des allers-retours paris-marseille, puis on a habité ensemble.
    ça fait, OMG, 8 ans. et 3 enfants. (je me sens mamie là un peu).
    tout ça pour dire que cette période que tu redoutes, il y a des gens qui ne la font pas parce qu’ils ne savent pas. Et le plus drôle dans l’affaire, c’est qu’on leur demande des conseils après parce qu’ils sont en couple. lol.

    • MissChanandlerB. dit :

      Oups, désolée, j’ai encore pris les séries pour la vraie vie. Dans les séries, il faut genre maximum 2 saisons (donc 2 ans en général) pour que le couple soit bien installé. Donc ce que je veux c’est un vieux couple marié tout en restant adorable et avec plus de sexe ?! Dunno.
      Il n’y connaissait rien comme tu dis. Mais il a eu de l’audace quand il le fallait. Il faut de l’audace et une certaine assurance pour débarquer chez toi comme il l’a fait. Je trouve ça super cool les gens heureux mariés ET avec des enfants. C’est rassurant d’une certaine façon.
      Des lectrices de ce blog m’écrivent dès fois des emails pour me parler de leurs problèmes amoureux. Et malgré le fait que je n’y connais rien, je pense que mes conseils les aident. Elles ont juste besoin d’en parler à quelqu’un qui ne les jugera pas. Et je suis ravie d’être ce quelqu’un.

  2. Naomi dit :

    Mmh, lire cet article, c’est comme regarder dans un miroir. Ou, lire dans un miroir ? Je ne te connais pas, tu ne me connais pas, pourtant, j’ai ressenti, et je ressens encore souvent, les mêmes choses que toi à ce sujet – le manque profond de confiance en soi, l’envie d’accéder au bonheur, la maladresse d’une rencontre… Je viens quelque fois sur ton site, beaucoup par hasard, mais cet article m’a interpellée. Peut-être parce que enfin, je me dis « Ouf, je ne suis pas la seule ». Je ne sais pas si vraiment si c’est une bonne ou mauvaise chose, peut être que ce n’est ni l’un ni l’autre. Je ne sais pas non plus pourquoi j’écris ce message, moi qui n’est pas l’habitude de ça. Strange. People are strange. C’est un bel article en tout cas. Vraiment.

    • MissChanandlerB. dit :

      Peut être que tu ne sais pas pourquoi tu as écrit ce message, mais sache que ton commentaire m’a fait très plaisir. Donc ce n’est en aucun cas un commentaire « qui sert à rien ». Pour moi, sur ce blog, il n’y a pas de commentaires « qui servent à rien ». Quelqu’un qui prend le temps de non seulement lire mes articles insignifiants PUIS de les commenter, c’est déjà beaucoup pour moi. Donc tout le monde, n’hésitez pas à laisser de commentaires même si vous pensez « qu’ils ne servent à rien ».
      Je suis contente que tu te retrouves dans certains de mes articles et que ça te permet de te sentir un peu moins seule. Car je suis certaine que nous sommes nombreuses dans ce cas.
      Tout ce que je peux dire, c’est que ce n’est pas la pire chose de se reconnaître dans mes articles. J’ai tendance à exagérer pour l’effet comique mais je sais qu’au fond, je suis quelqu’un de bien. Et je sais que tu es quelqu’un de bien. Et que tout ira bien.
      Cela m’amuse un peu que tu tombes, la plus grande partie du temps, sur mon blog au hasard. Mais quels sont tes critères de recherche ?!
      Merci pour le compliment. On m’a déjà complimenté sur mes articles mais ton compliment a l’air tellement sincère qu’il me touche.

    • Naomi dit :

      Non évidemment, c’est loin d’être la pire chose de se reconnaître dans ce que tu écris. Je pense même que de nombreuses personnes, peut être un peu paumées, partagent ces sentiments. Tu arrives à mettre sur ces émotions des mots très justes, et vrais. C’est d’ailleurs cette sincérité qui, entre autre, m’a touchée.
      Je suis tombée sur ton site en voyageant entre différents tumblr, wordpress… Je ne saurais pas te dire exactement lesquels. Depuis, ton adresse me revient en tête soudainement, et je passe lire ce qu’il y a de nouveau. Inconsciemment à la recherche d’une phrase, ou d’un paragraphe qui me ressemble. Or, aujourd’hui, ton article me parlait tellement, que je n’ai pu m’empêcher de t’envoyer ce que je voulais dire. Je suis d’autant plus ravie que mon message t’ait fait plaisir, et que tu aies pris le soin d’y répondre.

    • MissChanandlerB. dit :

      C’est vraiment cool que tu dises cela. La sincérité est vraiment quelque chose que je tiens à faire ressentir dans mes écrits. Je suis loin d’être parfaite (WHAT ?) , et je veux que cela se transparaisse dans mes articles. Ce que je reproche à certains blogs que je lisais, c’est que leurs articles paraissaient fades et lisses. Trop parfait. Et je voulais donc être le plus vrai possible sur ce blog. Et j’admets que je devrais avoir certaines limites… J’écris exactement ce que je veux. Sans vraiment penser à l’opinion que mes lecteurs auront. En tout cas, j’essaye le plus possible de ne pas y penser.
      Tumblr et WordPress ? Cela ne me choque pas du tout. Il est tout à fait possible que mon url traine à divers endroits dans ces deux domaines là.
      Si les gens prennent leurs temps pour m’écrire un commentaire, le moins que je puisse faire c’est de leur répondre.

  3. Malice dit :

    Encore une fois, malgré quelques années de différences (pas à mon avantage d’ailleurs), je me retrouve mot pour mot dans ce que tu écris.

    Mais pour ma part j’ajouterais que je suis assez vieux-jeu pour refuser net de faire le premier pas, et vu que je me montre assez « friendly » avec les mecs potes, mais aggressive et sur la défense avec ceux qui me plaisent vraiment, c’est jamais ces derniers qui comprennent que je les apprécie !
    Ne peuvent-ils pas comprendre que sous ma carapace et malgré ma sale habitude de les remballer, se cache un coeur d’artichaud?

    Moi aussi je rêve de l’étape toute simple où on peut regarder des séries et partager cette passion, sans avoir à passer pour une geek et une no-life !

    • MissChanandlerB. dit :

      J’imagine que cela marche dans les deux sens. Si tu te reconnais dans mes écrits, je me reconnais forcément en toi. Je suis pareille que toi avec les mecs qui me plaisent vraiment. J’ai tendance à être agressive et sur la défense. A croire que je n’ai pas évolué depuis la maternelle. Je suis méchante avec le garçon qui me plait car il me plait. Je ne sais pas. Peut être que j’agis ainsi car je me sens vulnérable, et je dois donc adopter un masque, une carapace.
      Oui, ils ne comprennent pas vraiment. Un mec qui me plaisait il y a trèèès longtemps et avec qui j’étais donc « méchante » a avoué à une de mes amies proches qu’il pensait que je le détestais donc… Voilà. Super !
      Je fais souvent le premier pas. A vrai dire, j’ai l’impression que je ne fais que ça.
      Oui, je rêve de cette étape.

    • MissChanandlerB. dit :

      Qui ne veut pas de la routine ? Et quand je dis routine, je parle bien sûr de la danse de Monica et Ross :

      Oh God, je ne devrais pas être autorisé à répondre à des commentaire à 23h passés.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s