I don’t really know you and I don’t think I want to. But I can fake it if you can.

Beaucoup de gens doivent penser que je suis bipolaire ou un truc de ce genre. Bon, je n’irai peut être pas jusque là. (Moi ou l’art de l’hyperbole.)

Je commence toujours le début de chaque année scolaire en étant très sociable (pour moi) en allant vers les autres, participant à ces convo de groupe tous les matins juste avant les cours et en m’intéressant sincèrement à toutes ces nouvelles personnes.

Puis, ils finissent par m’ennuyer.

C’est horrible de décréter qu’une personne n’est pas intéressante après seulement quelques mois de connaissance. Et ce n’est absolument pas ce que je dis. Ce que je dis, c’est que je n’arrive plus à faire cet effort pour apprendre à les connaître. C’est vrai que j’ai une tendance au jugement. Genre oui, je vais te juger si tu regardes Plus Belle La Vie ou envie de participer à N’oublions pas les paroles (ou je ne sais plus quoi) pour rencontrer Nagui. (Vraiment ? VRAIMENT? Nagui, jfc. Je pensais avoir entendu Nagini la première fois. Ça, j’aurais compris et même trouvé ça super badass) Alors que je n’aimerais probablement pas que les gens se fassent une idée de ma personne en se basant sur le fait qu’ils m’ont surpris un jour à écouter du Taylor Swift.

Beaucoup de mes amis du premier semestre ont changé d’orientation, ce qui est frustrant j’imagine. Je suis maintenant avec des gens que je n’ai pas spécialement envie de connaître plus ou que je n’aime pas tout simplement.

anigif_enhanced-buzz-5039-1358536540-1

Il y a parmi les gens que je n’aime pas des gens auxquelles je n’ai jamais parlé et pourtant je sais que je ne les aime pas.

-Je sais que je ne les aime pas car ils bavardent toujours en classe. Je sais que je suis dès fois (souvent) considérée comme une coincée, ce qui est probablement un peu vrai. Mais espérer que les gens ne parlent pas pendant qu’une autre personne parle n’a rien à voir avec ça. C’est juste du respect, de la politesse et du bon sens. Et c’est profondément égoïste par rapport aux autres élèves. Je n’aime pas les gens qui manquent de considération. Et je n’ai pas besoin d’avoir de longues discussions avec ces personnes pour savoir qu’elles n’en ont aucune.

-Je ne les aime pas car en plus de bavarder, elles répondent aux professeurs d’une manière que je trouve arrogante et insolente. Déjà, elle n’a pas à répondre tout court. Et ce, même si elle a raison. Ce qui est très rarement le cas. Il faut se rappeler que même si un élève est intelligent, le professeur a été intelligent plus longtemps. Répondre, nier à des accusations de professeur de manière si ferme est une chose qui m’agace. C’est non seulement prendre le professeur comme idiot, mais également la classe entière. (hey bro, on est tous témoin de ton comportement merdique.)

-Je pense que je ne les aime pas car je trouve leurs sujets de conversation vraiment stupides. Non, je n’ai pas envie de parler du conflit entre Booba et je ne sais qui. Non, je n’ai pas envie de parler du Confessions intimes de la veille que je n’ai pas vu car cette émission est stupide. Non, je ne connais pas Treyz Songs (ou je ne sais quoi. Je ne vais même pas prendre la peine de chercher). Non, je ne regarde pas Les anges de la télé réalité et je détestais déjà le terme « allo » employé de manière condescendante. Oui, je trouve ça stupide d’arborer comme un badge le jour de la St Valentin que « Christian Grey is your Lover » car je sais que tu n’as pas lu le livre. Car si tu avais lu le livre, tu ne porterais pas ça. Et ça n’a même pas le mérite d’être drôle.

tumblr_lnw7o54kQi1qm32ino1_500

Ensuite, il y a les gens que je n’aime pas car ils n’ont pas le niveau et ne font pas d’effort pour rattraper leur retard.

-Je déteste ces gens car ils me posent des questions basiques sur The Grapes of Wrath quelques minutes avant l’interro car ils n’ont visiblement pas fini le livre et rien compris de ce qu’ils ont lu. C’est une insulte à John Steinbeck ! Et je ne vais même pas te répondre qu’ils doivent aller en Californie car tu devrais le savoir. C’est la base de la base. Cela m’horrifie que des gens considèrent que lire The Grapes of Wrath est une corvée. C’est un putain de privilège d’avoir la chance de l’étudier en cours. Et je déteste les gens ingrats.
(Je ne sais pas si ça s’est vu mais oui, je suis une nerd de ce côté là. De tous les côtés d’ailleurs.)

-Je ne suis pas une fan des gens qui essayent de masquer leur stupidité en gloussant constamment. Ugh, selon moi, glousser met l’emphase sur la stupidité.

-Je trouve que les gens qui n’ont pas le niveau et qui ne veulent pas le rattraper perdent leurs temps ici et sont uniquement ici que pour assurer que je soupire bien d’agacement au moins 5 fois par jour. Et c’est réussi. Bravo à eux. Ils n’ont pas leur semestre mais ils réussissent à m’agacer constamment. Ce n’est pas une très grande réussite en fait car je ne suis une personne qui s’irrite très facilement.

Et il y a des gens que j’aime bien mais pas vraiment.

-Je n’ai vraiment rien à leur reprocher de concret. C’est juste des petites choses. Il y a une personne que je ne trouve pas drôle du tout mais qui s’efforce toujours à l’être. Chaque conversation va être tourné à l’humour. Cela ne m’aurait pas dérangé habituellement mais son humour est juste pas drôle. Au début, je prétendais rire pour être gentille mais ensuite j’ai arrêté de prétendre. Je ne voulais pas l’encourager à penser qu’elle était drôle. Il n’y a que dans un cas où je peux faire semblant de rire à des blagues pas drôles, et c’est le cas où la personne pas drôle est extrêmement attirante. (heh, cette personne n’est  pas drôle car elle n’a visiblement jamais eu à compenser pour quoique ce soit. Et j’ai très très envie de mettre ma bouche sur sa bouche pour qu’il se taise.)

tumblr_mhc4onwgIC1qg82f1o1_500

-Vous allez trouver cette raison absurde mais il y a des gens qui me complimentent un peu trop. Trop pour que cela me semble sincère ? Je ne sais pas. J’ai plus l’impression qu’elle me complimente pour être gentille. Elle me complimente constamment sur quelque chose : ma nouvelle frange, ma bague, mon collier, mon pull, mon écriture, mes notes, TOUT. Elle trouvera toujours quelque chose. Cela devrait faire du bien à mon égo mais cela m’embarrasse plus qu’autre chose. Oui, je fais partie de ces personnes incapables d’accepter un compliment. Et cela me gêne aussi car j’ai envie de retourner un compliment mais je n’arrive pas à en trouver un la concernant qui serait sincère.

Je sais que ce ne sont que des petits détails ou des raisons vaines et que le problème, c’est moi. Je ne pense pas qu’ils ont une bonne image de moi non plus. Je pense qu’ils me perçoivent comme un peu supérieur ou juste ennuyeuse. Je ne pense pas être particulièrement supérieure et je n’ai pas envie de renvoyer ça. C’est juste que je ne sais pas comment leur parler, comment être moi avec eux. Et je n’aime pas spécialement ce que je ressens avec eux. Je me sens stupide et surtout inadéquate. Rares sont les gens avec qui je me suis sentie à l’aise, avec qui je peux être moi dès les premiers jours. Je suis sûre que je peux les compter sur les doigts.

Il y a des jours où j’ai besoin d’être seule. J’aime être seule, peut être un peu trop d’ailleurs. Il y a des jours où je n’ai envie de parler à personne le matin. Il y a des jours où je veux qu’on me laisse tranquille pendant que j’écoute le mix SXSW de NPR, où je ne veux pas qu’on m’interrompt quand je lis Game of Thrones, où je veux juste assister au cours, prendre des notes et rien d’autre. Il y a des jours où c’est trop dur de faire l’effort de m’intéresser à quelqu’un qui ne m’intéresse pas. Il y a des jours où je n’ai pas envie de prétendre.

Il y a des jours où j’ai juste besoin d’être moi.

9 réflexions sur “I don’t really know you and I don’t think I want to. But I can fake it if you can.

  1. Jennifer dit :

    Haha, j’ai l’impression de me lire ! Personnellement, c’est tous les jours que je n’ai pas envie de faire d’efforts pour parler aux gens; j’arrive pas à les comprendre, ni leurs centres d’intérêts, ni…rien en fait. C’est bizarre de se sentir aussi détaché des autres.

    • MissChanandlerB. dit :

      Depuis le début du second semestre, c’est également un peu tous les jours que je n’ai plus envie de parler à qui que ce soit. Cela me fatigue… J’ai toujours eu ce sentiment de ne pas faire partie de leur monde. C’est comme s’ils appartenaient tous à un club où je ne suis pas membre. Je n’aime pas ce sentiment. J’essaye de travailler sur moi pour essayer de passer ce malaise mais cela reste très difficile. Mais au moins je me dis que je dois essayer. Ce n’est pas tout à fait essayer mais ça compte pour quelque chose, non ?

  2. Lyly June (@Lyly_June) dit :

    I feel for you ! Personnellement j’ai arrêté de faire des efforts pour parler aux gens de ma classe. Je me sens tellement en décalage que même quand j’essaie d’être drôle, ça ne marche pas (alors que ça marche avec mes amis). Enfin, rien ne va.
    Courage et abnégation, la fin du semestre arrive bientôt😉

    • MissChanandlerB. dit :

      Mon humour ne marche vraiment pas avec eux. Ils me prennent vraiment au sérieux. Et c’est juste fatiguant et un peu embarrassant d’expliquer que non, non, c’était une blague, de l’ironie, du sarcasme, une référence, bref.
      Je suis dans un parcours particulier où il n’y a qu’un seul groupe. Donc j’ai peur de tous les retrouver en 2ème année. Mais au moins, les gens qui n’ont pas le niveau ne seront plus là, au moins, j’espère…

  3. Jennifer dit :

    Au moins tu as envie d’essayer donc ça peut t’apporter de bonnes choses🙂 Après, si le problème vient des autres et qu’ils ne sont vraiment pas intéressants, tu peux pas te forcer indéfiniment et faire semblant. Y a des gens avec le feeling ne passera jamais.

    • MissChanandlerB. dit :

      Yep. Les gens sont comme des poèmes. Il y en a que tu ressens et comprends à l’instant, et d’autres que tu ne comprends juste pas, et ne comprendras probablement jamais. Le truc, c’est que j’ai plus de difficultés à m’intégrer dans des groupes de plusieurs personnes.
      J’ai dû mal à m’affirmer une place, donc j’ai plus tendance à écouter et malheureusement m’égarer dans mes pensées. Je pense que je suis un peu plus à l’aise en one-on-one. Cela permet de mieux connaître une personne alors qu’en groupe, ça reste superficiel. J’ai vraiment envie de croire que tout le monde est intéressant, chacun à sa façon. Mais pour certains, j’ai vraiment du mal à maintenir cette croyance.

  4. Jennifer dit :

    Exactement. Après, il y a des gens qui ne veulent pas non plus s’ouvrir aux autres, donc forcément, ça n’aide pas quoi (je les blâme pas hein, je suis dans ce cas-là).Y a des gens qui sont fait pour être en groupe et qui savent gérer, et d’autres qui ont plus de facilité à n’être qu’avec une seule autre personne (genre toi…ou moi ._.) Enfin, en gros l’idée c’est que certaines personnes préfèrent « la foule » (je sais pas comment appeler ça, tant pis) et d’autres le côté intime et intimiste. BREEEEEEEF, je me répète depuis tout à l’heure alors je vais m’arrêter là hein😀

    • MissChanandlerB. dit :

      J’ai aussi dû mal à m’ouvrir aux autres. Mais quand je le fais, je veux vraiment être « récompensée » pour ça. Je veux que les gens me prouvent le contraire, me prouvent que c’est cool de s’ouvrir aux autres, que c’est ainsi que naissent de belles amitiés. Et ça me tue quand les gens ne répondent pas de manière positive à ce premier pas. Bien sûr qu’ils ne savaient pas que c’était exceptionnel pour moi d’aller vers eux mais ça me tue toujours et ça ne m’encourage vraiment pas à m’ouvrir de nouveau.
      Sinon, lundi, j’ai essayé de faire un effort et participer de nouveau à ces convos matinales avec le groupe de ma classe. Et ugh, c’est toujours un peu awkward, je n’arrive qu’à placer une phrase par ci par là, et ensuite j’avais l’odeur de la cigarette sur moi donc YAY, une réussite ! Bon ce n’était pas si horrible mais pas génial non plus.
      Dans un groupe, j’ai l’impression qu’il faut se démarquer, montrer qu’on est drôle ou intelligent. Alors que face à une seule personne, on a moins de choses à prouver, on peut être soi même plus facilement.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s