Until I feared I would lose it, I never loved to read. One does not love breathing.

C’est très paradoxal mais je lis beaucoup moins de livres en vacances qu’en période de cours ! WTF ? J’ai lu ce mois la moitié de ce que j’ai lu le mois dernier alors que j’étais en période de partiels. Je connais vraiment mes priorité dans la vie. C’est dramatique. Je pensais vraiment que j’aillais prendre de l’avance pendant les vacances pour mon Reading Challenge. Grave erreur ! J’ai pris du retard, et maintenant, je suis très juste. Il me reste 30 livres à lire en 4 mois ! Est ce que vous pensez que je vais réussir mon Reading challenge parce que je commence vraiment à avoir des doutes !

READING CHALLENGE : JUNE 2013

A+ ( +∞)

To Kill a Mockingbird by Harper Lee (x)

“I wanted you to see what real courage is, instead of getting the idea that courage is a man with a gun in his hand. It’s when you know you’re licked before you begin, but you begin anyway and see it through no matter what. »

J’aime et j’admire ce livre. Ce livre est tellement remarquable, excellent et parfait. Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas lu ce livre plus tôt. Ce livre est un de mes livres préférés mais également l’un des meilleurs livres que j’ai lus de toute ma vie.

Comment ne pas s’attacher à des personnages tels que Scout, Jem et Atticus ? J’ai adoré la relation qu’Atticus avait avec ses enfants. C’est tellement rare de lire ce genre de dynamique familiale. Être sur le point de vue des enfants est tellement intelligent afin d’aborder des thèmes comme le racisme, l’injustice sociale et l’intolérance.

J’ai trouvé ça un peu triste que les problèmes mis en avant dans To Kill a Mockingbird sont malheureusement toujours actuels à notre époque. Ça montre seulement à quel point ce livre est brillant. Rien de ce que je pourrais dire ne pourra faire justice à la qualité de To Kill a Mockingbird de Harper Lee. Tout ce que j’ai à vous dire c’est : LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE ! LISEZ LE !  (c’est pour vous que je dis ça. Le fait que vous lisez ou ne lisez pas To Kill a Mockingbird ne va rien changer à ma vie.)

B +

How to Say Goodbye in Robot by Natalie Standford (x)

“Even if you know what’s coming, you’re never prepared for how it feels.”

Mon premier audiobook depuis très très longtemps ! Le premier audiobook que j’ai écouté devait être les Harry Potter. J’avais la flemme de tout relire avant la sortie du dernier film donc j’ai tout écouté à la place. C’était à la sortie du dernier film donc il y a très très longtemps ? Huh, je sais plus. Et je ne vais même pas prendre la peine de chercher. Je vais compter les audiobooks dans mon Reading Challenge. Ce n’est pas tricher, right ? Techniquement je ne l’ai pas lu mais écouter un livre requiert autant, si ce n’est plus, d’attention que lire un livre. Donc les audiobooks devraient compter. Vous devrez essayer les audiobooks parce que c’est vraiment sympa. (essayez Audible ! Tous les podcasts que j’écoute ont Audible en sponsor.) J’écoute des audiobooks durant mes trajets et mes joggings. Écouter des audiobooks en courant est une terrible idée car les gens ne trouvent pas ça normal une personne qui court en pleurant. (Ils devraient comprendre pourtant. Je suis en train de courir. Si ça, ce n’est pas une raison suffisante pour pleurer.) Le pire était probablement lorsque j’ai écouté The Fault in Our Stars (lu par John Green !) Je crois que j’ai encore plus pleuré qu’à la première lecture. Ce qui est normal car je pouvais tout anticiper. (Le passage où Augustus lui dit qu’il va lui écrire un sequel après la rencontre décevante avec Van Houten est juste horrible quand on connaît la fin.) Hey, je ne suis pas censée parler de The Fault in Our Stars ? C’mon ! Je devrais toujours parler de The Fault in Our Stars. J’ai beaucoup aimé la personne qui lisait l’audiobook How To Say Goodbye in Robot. Ce qui n’est pas toujours le cas. J’ai un audiobook où la voix est tellement insupportable que je n’ai pas pu continuer. How To Say Goodbye in Robot est au dessus du YA ordinaire car il est très différent de tout ce que j’ai pu lire dans ce genre. J’ai vraiment été surprise par quelques twists. Une des choses que j’ai préférées dans How To Say Goodbye in Robot est probablement la relation purement platonique et amicale entre Robot Girl (Bea) et Ghost Boy (Jonah) J’adore ses pseudos car ils me parlent tellement. Je savais exactement ce que c’était d’être à la place de Bea ET Jonah car c’est aussi ainsi que la plupart des gens me perçoivent : Robot Girl ou Ghost Girl. How To Say Goodbye in Robot est avant tout une histoire d’amitié. Ce qu’il manque cruellement au genre YA. Plus de garçons qui parlent de leurs problèmes en jouant à des jeux vidéos stupides ! Moins de filles qui brisent leur amitié à cause d’un garçon stupide. Plus de filles qui s’aiment sincèrement et qui se supportent entre elles, PLEASE ! Et oui, How to Say Goodbye in Robot m’a un peu fait pleurer en public, ce qui n’est  vraiment pas cool.

 

Six Earlier Day by David Levithan (x)

“Some days are like this. And the only way to get through them is to remember that they are only one day, and that every day ends.”

Six Earlier Day est le prequel de Every Day de David Levithan que j’avais déjà lu lors de sa sortie. Je ne savais pas que ce livre existait jusqu’au moment où je l’ai vu dans mes recommandations sur Goodreads. Donc j’imagine que Goodreads n’est pas complètement inutile. Grâce à ce court prequel, on en apprend davantage sur le passé de A., le narrateur de Every Day.

Comme je le dis toujours, David Levithan est une valeur sûre. Je suis toujours sûre de passer un moment satisfaisant voire plus avec un David Levithan. En effet, l’écriture de David Levithan est tellement poétique et fluide.

Si vous avez aimé lire Every Day, vous devriez lire Six Earlier Days. Mais ce n’est pas une nécessité. On peut très facilement s’en passer.

B-

The Book of Broken Hearts by Sarah Okler (x)

“Don’t settle, okay? Not for anything. I mean it. You only get this one chance at life, far as I know. Take it. Even if its not with me.”

Il y avait beaucoup d’anticipation pour ce livre sur Goodreads. J’attendais également sa sortie car j’avais déjà lu un Sarah Ockler (Twenty Boy Summer) qui m’avait bien plu et l’histoire me semblait fun et mignonne. J’ai lu ce livre peu de temps après sa sortie. Et j’ai été un peu déçue. Je l’ai déjà trouvé un peu trop long pour ce genre d’histoire.

Je n’étais pas particulièrement attachée au personnage principal ou à son love interest et donc encore moins à leur histoire.

Le livre n’est pas si léger que ça en réalité. A part si vous considérez le traitement de la maladie d’Alzheimer comme un sujet léger.

Contrairement au dernier Sarah Ockler que j’ai lu, ce livre ne m’a pas fait ressentir grand chose. J’étais juste agacée qu’il soit si long car je voulais lire un autre livre. Ce livre n’était pas mauvais en soi, il est très correct mais pas original pour autant. Tout était très prévisible et semblable à n’importe quel YA moyen.

The Summer I Became a Nerd by Leah Rae Miller (x)

« Because deep down I know I’ll never be happy until… Until what? Until I’m able to freely discuss who I think would win in a battle between Darth Vader and Lord Voldemort? (The answear obviously being Lord Voldemort. He’d Avada Kadavra Vader way before Vader could even think about the force choke move.)”

Comme le titre peut laisser entendre, ce livre était en effet une parfaite lecture pour les vacances. J’ai trouvé ce livre original pour une raison. Je connaissais « la fille populaire qui tombe amoureuse du nerd »; « le mec populaire qui tombe amoureux d’une nerd » mais je ne connaissais pas « la fille populaire cachant une part de sa personnalité ultra nerd qui tombe amoureuse du nerd très ouvert qui travaille dans un magasin de comics. »

A part ça, ce livre n’a rien de spécial. C’est très sympathique, frais, drôle, nerdy et parfait pour l’été!

C

Slice by Steven Herrick (x)

« I’m sixteeen years old and my mouth runs ahead of my brain. Our friend Pete would describe it as – ahem – premature enunciation. Mum say I talk without thinking. She’s wrong. I mean what I say, I just shouldn’t say it aloud. »

J’ai lu ce livre après To Kill a Mockingbird. J’avais besoin de quelque chose de très léger, pas prise de tête et fun. J’ai d’ailleurs lu ce livre durant mes 5 heures de trajet en train pour rentrer à Paris. Et une fois rentrée à Paris, j’ai rencontré Ben Feldman et B.J Novak. (Vous vous en rappelez ? Parce que moi, oui.)

Et oui, je confirme que ce livre était très léger. Voire trop léger. Genre léger, enfantin. Ce livre devait être pour des enfants entre 10 et 12 ans. Bon comme tous les livres adressés à cette démographie, il était très court donc je l’ai lu rapidement et ça m’a permis de garder un rythme solide pour mon Reading Challenge.

La lecture n’était pas désagréable mais elle n’était clairement pas destinée pour quelqu’un de mon âge.

Wedding Night by Sophie Kinsella (x)

“You fall in and out of love, but when you really love someone…it’s forever.”

Je n’aurais jamais imaginé mettre un jour un C à un Sophie Kinsella. Comme quoi, tout arrive. J’étais une grande fan de Sophie Kinsella quand j’avais 15 ans. La première chick lit que j’ai lue était Can You Keep a Secret ? de Sophie Kinsella qui reste à ce jour mon Sophie Kinsella préféré. Et c’est grâce à Sophie Kinsella que j’ai découvert le monde merveilleux de la Chick lit. J’étais obsédée par les Chick lit après la lecture de Can You Keep a Secret ? Et après ? Après, je me suis lassée des chick lit, de Sophie Kinsella et je me suis tournée vers les YA. Auparavant, je ne pouvais pas ne pas lire un Sophie Kinsella. J’achetais tous les Kinsella le jour de leur sortie. A présent, il y a toujours un Sophie Kinsella (I’ve got your number) que je n’ai pas lu et franchement la lecture du dernier Sophie Kinsella, Wedding Night ne me donne pas du tout envie de lire le Kinsella qui me manque afin de compléter la bibliographie.

Les Sophie Kinsella sont toujours un peu la même chose. Je ne ris plus des névroses de ses héroïnes. Je ne ressens plus d’empathie pour elles. Elles m’agacent. Les garçons sont toujours les mêmes : Beau, grand, riche, workholic. En lisant le résumé de Wedding Night, je pensais que ça pouvait être différent de ce qu’elle écrit habituellement et c’est pour ça que j’ai donné une chance à ce livre. Pff… Nope. Pareil.

Reading Challenge 2013 : Janvier (x), Février (x), Mars (x), Avril (x), Mai (x)

23 réflexions sur “Until I feared I would lose it, I never loved to read. One does not love breathing.

  1. iLLy dit :

    Bizarrement, je serais bien tentée par lire « The summer I became a nerd ».
    Par contre, ça fait des années que j’ai envie de lire « To Kill a Mockingbird », mais je ne l’ai toujours pas fait. Ugh moi. Tu as l’air d’être vraiment « tombée amoureuse » de ce livre. Ça donne envie.

    • MissChanandlerB. dit :

      « The summer I became a Nerd » est sympa. Rien de très original mais sympathique et légèrement nerdy.
      J’entendais tout le temps parler de To Kill a Mockingbird dans des films ou des séries. J’ai l’impression que tous les lycéens devaient lire ce bouquin dans les films et séries. Et je ne savais pas du tout de quoi ça parlait. Il faut dire que le titre n’est pas très révélateur.
      Je ne suis pas pour ainsi dire amoureuse de To Kill a Mockingbird mais j’ai beaucoup d’admiration. Et il se lit très bien pour un classique. Peut être un peu long au début mais une fois qu’on est dedans, ça se lit tout seul.

    • MissChanandlerB. dit :

      Je comprends. Mais il y a vraiment un truc en particulier qui t’a dérangé dans cette lecture ? Ou c’est juste le livre en général ?
      Je ne pensais pas que The Summer I Became A Nerd allait être le livre le plus tentant de cette liste. Comme quoi, je ne connais rien aux goûts des gens.

    • Alexandra dit :

      L’atmosphère m’a déplue. Puis, c’était très lent au démarrage, je ne voyais pas où l’auteur voulait en venir et au bout d’un moment, c’est devenu lassant:/. Je lui redonnerai certainement une chance😉.
      En fait, c’est un titre qui tape dans l’œil. Puis quand on a envie de quelque chose de léger, pour se rappeler ses (regrettées) années lycée …

    • MissChanandlerB. dit :

      Je m’attends toujours à un démarrage lent quand je lis un classique. Donc je prends mon mal en patience et je m’accroche. Je dois avouer que To Kill A Mockingbird m’a vraiment accroché vers le milieu jusqu’à la fin. Tu devrais lui donner une seconde chance.
      Oui, le titre est fun. On sait exactement ce qu’on va lire avec ce genre de livre. Pas de mauvaises surprises ou de trop hautes attentes.
      Quand j’étais au lycée, je détestais le lycée. Depuis que je suis à la fac, je pense au lycée avec nostalgie. Mais en même temps, pour rien au monde, je ne retournerai au lycée.
      The Summer I Became A Nerd prend place pendant les vacances (obviously.) donc pas trop de références au lycée mais c’est vrai qu’il y a bien la mentalité « Freaks and Geeks » intrinsèquement liée au lycée.

  2. Lisiane dit :

    J’avais le même sentiment à propos de To Kill a Mockingbird dans le sens où j’en avais marre de le voir dans toutes les séries ou livres concernant les lycéens. J’avais donc décidé de le sortir de ma PAL. Et je n’ai regretté qu’une seule chose : ne pas l’en avoir sorti plus tôt! Il est beaucoup plus abordable que Madame Bovary et autres classiques qu’on nous sert en France sans pour autant perdre en grandeur dans les idées véhiculées.
    PS : J’aime énormément ces petits rendez-vous reading challenge ^^!

    • MissChanandlerB. dit :

      Exactement ! Il était plus facile pour moi de lire To Kill a Mockingbird en anglais qu’un Balzac en français.
      Je pensais que les gens n’aimaient pas trop ces articles Reading Challenge. Genre ils ne prenaient même pas la peine de les lire car ça ne les intéressait pas plus que ça.
      J’aime bien écrire ces articles car je lis énormément de livres pour ce reading challenge et j’aimerais bien garder une trace. J’écris une petite critique de chacun de ces bouquins des mois après les avoir lu donc c’est assez intéressant de voir lesquelles m’ont marqué et lesquelles me sont passés par dessus la tête.

      Hey ! Je crois que je ne t’ai encore jamais vu par ici. Tu es récemment tombée sur mon blog en tapant [nom d’un acteur] NAKED ? (c’est ainsi que la plupart des gens tombent sur mon blog. TRUE STORY)
      N’hésites pas à te présenter ici (https://haveyoumetme.wordpress.com/2012/09/04/have-you-met-them/) si tu as un peu de temps à perdre.

    • Lisiane dit :

      Moi je les adore et puis, je fais exactement la même chose sauf que je le fait dans un carnet. J’aime garder une trace mais c’est aussi très utile quand je veux poursuivre une saga dont je ne me rappelle quasiment plus le dernier tome que j’ai lu ^^! Mémoire de poisson rouge bonjour! A tout de suite sous l’autre article!

    • MissChanandlerB. dit :

      Je sais qu’il y a donc UNE personne qui adore ces articles. C’est suffisant alors. haha.
      Dans mon Moleskine (oui, car j’aime les carnets ridiculement chers), j’écris juste la liste des livres que j’ai lu chaque mois. Mais pas de critiques.
      J’avoue que ça serait beaucoup plus pratique d’écrire mes impressions à chaud dans mon carnet pour la rédaction de ces articles. Mais en même temps, c’est fun d’essayer de se rappeler des livres que j’ai lus. Ça m’exerce la mémoire.
      Et je viens de répondre à ton commentaire de l’autre article !

  3. Lisiane dit :

    Et oui! D’ailleurs, je suis d’accord que Goodreads ne donne pas que des idées lectures très tentantes mais un coup que tu as trouvé des personnes qui partagent tes goûts c’est super utile.

    • MissChanandlerB. dit :

      Je ne lis pas vraiment de blogs lectures et ne regarde pas de Youtube « littéraire ». En général, je choisis ce que je lis en fonction du résumé, des étoiles sur Goodreads, des commentaires Goodreads et de la couverture (superficielle, much?) J’écoute un podcast « littéraire » qui me tient au courant des sorties de livres intéressants mais c’est tout. Je lis un peu au feeling.
      Mais si tu as quelques bons blogs littéraires à partager, n’hésites pas !

  4. Lisiane dit :

    Moi, c’est tout le contraire, je trouve que les livres coûtent chers et je sais que je vais le regretter si j’achète un livre qui au final ne me plaît pas. C’est pour ça que je regarde beaucoup d’avis de personnes ayant des goûts similaires aux miens pour acheter au mieux je dirais. Du coup, ma moyenne est assez haute sur Goodreads ^^
    Comme blogs littéraires, je suis une adepte de Adalana’s Imaginary world, j’aime bien aussi les lectures de Cachou ou elle parle ciné également. Après j’en lis quelques uns mais je les suis pas forcément autant.
    Et concernant les booktubers, j’adore évidemment Priscilla de TheReadables (d’ailleurs si tu n’accroches pas avec ses vidéos, il va falloir que tu m’expliques), Dean Goranites (un peu plus de classiques même s’il vient de décider de chroniquer plus de contemporains), Sanne de BooksandQuills, Catriona de LittleBookOwl, ReadoftheAwesome,… Pour les français, Justine de FairyNeverland (c’est celle qui m’a redonné l’envie de lire en VO et qui m’a fait découvrir The BookDepository, autrement dit, elle a toute mon estime ^^), AniouchkaBlog, MissSugartown, Eloobooks, Allyouneedisbook,…les autres, du moins ceux que je connais, lisent très souvent les mêmes choses, à savoir beaucoup de YA et de nouveautés. Pour ce qui est des nouveautés, ça ne m’intéresse pas parce que j’achète que du poche, et pour la YA, je me suis promis de travailler mon anglais et donc de n’acheter que de la VO, du coup je me réfère aux booktubers anglophones ^^!
    Après ton super site pour Parks and Recreations (merci beaucoup beaucoup!! Je sens que je vais adoré!), tu me donerai celle de ton podcast littéraire ?

    • MissChanandlerB. dit :

      En fait, je ne lis pas d’avis ou de critiques car je n’ai pas envie d’être biaisé avant même d’avoir commencé le livre. Je préfère commencer un livre sans aucune attentes ou préjugés.
      Je me rappelle pourquoi je ne regarde pas de booktubers. C’est parce que je n’ai pas l’attention requise pour regarder une vidéo de plus de 7 minutes sur Youtube. Et en particulier une vidéo où la personne ne fait que parler devant sa caméra. C’est juste pas mon truc.
      Je connais la plupart des blogs que tu as cités. (Hey! MissSugarTown est une amie du blog ! « ami du blog » est un terrible nom pour désigner les habitués du blog, btw)
      Genre je suis déjà allée sur leurs blogs une ou deux fois et je n’ai pas vraiment accroché.:/
      Sinon, je lis de temps à autre les critiques de Kirkus pour les YA : https://www.kirkusreviews.com/features/young-adult/ Je trouve leurs critiques fun.
      J’espère que tu vas aimer Parks and Rec. La saison 1 ne reflète pas la qualité de la série. La saison 1 est un peu moyenne selon beaucoup de gens (pas moi. J’ai appris à aimer cette saison 1) car la série cherche encore sa voix. Cette saison n’est composée que de 6 épisodes.
      Je préfère les podcasts littéraires aux booktubers car même si c’est plus long, je peux faire autre chose en écoutant. Je peux écouter pendant les trajets, mon jogging, avant de dormir, etc… J’ai testé quelques podcast littéraires comme ceux de NPR ou New York Times mais ceux là sont un peu ennuyeux. Le meilleur de loin est pour moi le Book Riot Podcast : http://bookriot.com/category/podcast/ (dispo sur Itunes)
      Le podcast commence par l’actualité dans le monde littéraire (ça peut être les problèmes que rencontre Barnes & Nobles comme JK Rowling qui va revenir dans le monde de Harry Potter avec Fantastic Beasts and Where to Find Them); les anniversaires d’auteurs de la semaine (ils parlent d’un auteur); discussion sur un sujet (quel livre avez vous honte d’avoir lu ? ; quel livre prétendez vous avoir lu ?, discussion basée sur un sondage ou une étude) et enfin les sorties de nouveaux livres.
      Le podcast dure environ 50 min. Les hosts sont super sympas, fun et pas snobs du tout.

    • Lisiane dit :

      Bon, je viens de finir la saison 1 de P&R et j’ai adoré! Alors merci beaucoup! J’écouterai les posts, ils ont l’air très intéressants!

    • MissChanandlerB. dit :

      Tu vas plus qu’adorer les saisons suivantes alors. Parks and Rec ne fait que s’améliorer après. De plus il y a l’introduction de deux personnages très intéressants (un en particulier…) à la fin de la saison 2 qui va changer un peu la dynamique de la série. (dans le meilleur sens possible)

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s