Real life was something happening in her peripheral vision.

BOOYA !  J’ai complété mon Reading Challenge. J’ai lu 100 livres (et un peu plus) cette année ! Je n’étais pas partie avec une avance particulière. J’étais même en retard à vrai dire. Parce que j’avais prévu à la base de ne lire que 60 livres. (oui, QUE 60 livres) J’ai vite remarqué que lire 60 livres n’était pas un challenge pour moi. Yep, lire 60 livres est trop facile pour une fille qui n’a pas de vie. Je suis donc passée à 100 livres qui pour le coup était un vrai challenge. Contrairement à ce qu’on peut penser, j’ai eu beaucoup de doutes concernant l’accomplissement de ce challenge. Surtout vers les derniers mois. On va dire que l’obligation de lire 13 livres pour les cours avant la fin du semestre a beaucoup contribué à la fin si tôt de ce challenge.

A partir du mois de Septembre, il y a pas mal de livres que j’ai dû lire pour les cours. Je n’ai pas spécialement envie d’en parler parce que j’ai le sentiment d’avoir fait une overdose de ces livres. J’ai écrit des pages et des pages sur Jane Eyre il y a quelques jours donc je n’ai pas particulièrement envie d’en parler encore sur mon blog. J’espère que vous comprenez. Mais si vous voulez vraiment un avis sur un livre que j’ai lu en cours, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

READING CHALLENGE : SEPTEMBRE 2013

tumblr_mkw376lE181rahrxpo3_r1_250

I am deeply, ridiculously in love with you.

Fangirl by Rainbow Rowell (x)

“Underneath this veneer of slightly crazy and mildly socially retarded, I’m a complete disaster.”

Après avoir fini ce livre, j’étais prête à le décréter MEILLEUR LIVRE DE L’ANNÉE 2013. Ensuite, j’ai relu ELEANOR & PARK (x) et maintenant, je ne sais plus. Quoi qu’il en soit, le meilleur livre de l’année est écrit par Rainbow Rowell (que je vénère.). Eleanor & Park me touche d’une façon différente. L’histoire entre Eleanor et Park est tellement spéciale, rare, belle et délicate. Tout est plus intense dans Eleanor & Park. Fangirl me touche d’un point de vue personnel. Je ne sais pas si un livre me parlera plus que Fangirl. (du moins, la moi que je suis aujourd’hui)  Je suis Cath. Je peux vous promettre que si vous n’aimez pas Cath dans Fangirl, vous ne m’aimerez pas dans la vraie vie. J’ai les mêmes anxiétés et névroses qu’elle. J’ai de l’anxiété sociale rien qu’en anticipant des situations complètement banales. Genre si j’arrive trop tôt pour un cours, je devrais attendre avec les autres et donc faire la conversation. (Je ne parle pas le « small talks ») Ou ne pas faire la conversation et passer pour une asociale isolée ? Je préfère même arriver en retard de quelques minutes que de faire face à une situation aussi banale que ça. Je sais ce que c’est de préférer la fiction et le confort de ma chambre à la vraie vie. Je sais ce que c’est d’être perdue dans sa vie. Je sais ce que c’est d’avoir très très peu d’amis mais d’être ridiculement proche avec ces amis là. (presque de la dépendance avec ma BFF. Un peu comme Cath avec sa sœur jumelle Wren mais d’un degré différent BIEN SUR) Les vêtements ne m’intéressent pas particulièrement. Cardigan, t-shirt nerdy, jeans, converses est mon uniforme.

Je vis dans Fangirl. C’est un univers qui m’est familier. Je sais ce que c’est de faire partie d’un fandom. Je sais ce que c’est d’avoir des tendances obsessionnelles. Quand j’aime, c’est l’obsession ou l’indifférence. Parfois, j’aimerais aimer de manière modéré. C’est pourquoi j’ai dû mal à faire confiance et à m’attacher aux gens. Pour les gens, tout est casual mais avec moi rien ne l’est. Le plus je m’attache, et plus mes sentiments seront blessés quand ils vont me laisser tomber. Se perdre dans un fandom pour rendre chaque journée un peu moins difficile ne m’est pas étranger.

Fangirl est un livre très spécial pour moi. Et je comparerai à présent tous les garçons à Levi (Le « Levi » Test) car il est parfait. Il n’est pas parfait physiquement. Il n’est pas parfait car il n’aime pas lire. (grâce à Levi, je ne regarde plus les gens qui n’aiment pas lire avec mépris. Il y a vraiment des gens qui n’ont pas une attention assez soutenue pour lire un livre ! Et ça ne les rend pas moins intelligents pour autant.) Mais il est parfait où cela compte. Et c’est le principal.

Fangirl est une lettre d’amour à Harry Potter. Simon Snow dans le livre. Cet univers est génial. Et les parallèles avec Harry Potter sont très amusants. Comme Cath, Harry Potter (Simon Snow pour elle) a une place très importante dans ma vie. Je n’ai pas fait partie de ce fandom mais j’ai grandi avec Harry Potter. C’est Harry Potter qui m’a fait aimer lire comme beaucoup de gens de mon âge. Je me rappelle encore de l’émotion que j’ai ressentie le jour où j’ai acheté le dernier tome, du soir où j’ai vu le dernier film. Je ne sais pas si un livre sera aussi présent qu’Harry Potter dans ma vie. Il a toujours été là. Et puis un jour, c’était fini. Même si ce n’est jamais vraiment fini. Il suffit de relire un livre ou revoir un film pour retourner à Poudlard.

High 5

I like spending time with you.

He Loves Lucy by Susan Donovan (x)

“I think we love who we love and there’s not a damn thing that can be done about it.”

J’étais en plein dans mon « régime » quand j’ai décidé de lire cette chick lit. Dans mon cas, ce n’est pas vraiment un régime. Je mange ce que je veux. Je fais juste du sport. Beaucoup de sport. Update : -5kg depuis le début. Je vais très certainement prendre avec les fêtes mais ça ne me dérange pas vraiment. Mes parents ne sont pas super fans des changements visibles à cause de mon régime. Je ne suis pas sûre d’être fan d’ailleurs… Ugh. Probablement à cause de la société dans laquelle on vit, j’ai toujours pensé que je serai plus jolie si j’étais plus mince. (je sais, c’est stupide) Mais je ne suis pas sûre à présent… Je ne suis pas une fille mince, je ne l’ai jamais été. Et même si je suis considérée comme mince un jour, je serai toujours une fille chubby dans ma tête. On parle un peu du livre ou on continue à tergiverser sur mes problèmes de merde ? Ce livre était une très bonne motivation pour ce régime. Sa perte de poids m’a beaucoup inspiré. Sa relation avec son coach sportif était super mignonne. J’ai aimé les interactions entre Théo (le coach sportif) et son petit frère. Il y a un truc avec les Alpha Males et les enfants. Cela les rend probablement plus humain. Très bonne chick lit, ce qui est rare ! Beaucoup de moyenne chick lit. C’est en réalité difficile d’en lire de très bonnes. J’ai passé un excellent moment avec celle ci. Elle m’a apporté tout ce que je recherche dans une chick lit : une belle et excitante romance et beaucoup d’humour . Le monde de la chick lit est peuplé d’héroïnes légèrement énervantes et obsédées par le shopping. Mais Lucy est ambitieuse, drôle et tellement attachante. On veut qu’elle réussisse, que ce soit sa carrière, son régime ou bien encore sa relation amoureuse.

Two Boys Kissing by David Levithan (x)

“Love is so painful, how could you ever wish it on anybody? And love is so essential, how could you ever stand in its way?”

Est ce mon David Levithan préféré ? Je ne sais pas, je ne les ai pas encore tous lus (David Levithan est tellement prolifique) mais je compte le faire. Je suis actuellement en train de lire Dash and Lily’s Book of Dares. (qui est fort sympathique pour l’instant) Je pense que Two Boys Kissing est mon Levithan préféré de ceux que j’ai lus. Je l’ai dit et je le redis, il est difficile de passer un mauvais moment avec un David Levithan. Son écriture est tellement belle et fluide. David Levithan est une valeur sûre. Je suis sûre de lire un livre décent. Two Boys Kissing est bien plus que décent. Il est excellent. Peut-on parler de la couverture deux minutes ? Non pas besoin, juste un mot : Magnifique. On suit différents couples tous à des stades différents de leur relation. Et d’une façon ou une autre, ils sont tous affectés par le record que Craig et Harry essayent d’établir : s’embrasser pendant 32 heures. Le chœur (comme dans les tragédies grecques) des hommes gays morts du Sida était très intéressante et bien exploité.

The Transfer by Veronica Roth (x)

“My name is Four,” I say. “Call me ‘Stiff’ again and you and I will have a problem.”

C’est encore très difficile de parler de Divergent lorsque j’ai le dernier tome en tête. Je vais essayer. J’ai beaucoup aimé lire du point de Four. (quelque chose que je ne pourrais dire pour le dernier tome. ugh) On continue d’en apprendre plus sur Tobias, ce qui est intéressant. Cela nous donne plus de perspective sur son personnage. J’étais un peu en manque de Divergent lorsque j’ai lu ce livre donc c’était certain que j’allais aimer. Retrouver cet univers et ces personnages. A présent, je peux vous assurer que Divergent ne me manque pas du tout. Et je rectifie ce que j’ai dit après avoir lu Allegiant et relu Catching Fire : Divergent trilogy = The Hunger Games trilogy. C’est tout. Désolée, je réviserai peut être ce jugement. Allegiant m’a vraiment laissé un goût amère. Je suis encore légèrement énervée contre ce livre. Ne prenez pas en compte mon avis concernant Divergent pour l’instant. C’est probablement irrationnelle et guidé par la colère.

tumblr_mfe8ugnksh1qeeqito7_250

You and I should stay friends

Meet Me at the Cupcake Cafe by Jenny Colgan (x)

“I have a head for business and a body for sin. Unfortunately, the sin appears to be gluttony.”

Une chick lit très banale. Moyenne. Parfois sympathique, parfois ennuyeuse. Quand je lis une chick lit, je veux BEAUCOUP de romance. Je ne veux pas des brefs moments avec le love interest. Je veux voir l’évolution de leur relation. Je ne veux pas de premier baiser au dernier chapitre et d’un épilogue pour me raconter qu’ils sont ensemble et heureux. Je veux savoir ce qu’il s’est passé entre ce premier baiser et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Les recettes pour les cupcakes ne m’intéressaient pas particulièrement. J’ai envie de lire la suite juste pour pouvoir lire l’évolution de la relation entre l’héroïne et le love interest. BIEN SUR que la romance n’est pas tout ce qui compte. Il y a sa carrière, son évolution personnelle, sa relation avec ses amis. Mais pour être tout à fait honnête avec vous, quand je lis une chick lit, c’est pour la romance et l’humour.(le reste, c’est du bonus !)

Manage Your Day-To-Day: Build Your Routine, Find Your Focus and Sharpen Your Creative Mind by Jocelyn K. Gei (x)

Lire des self help books fait partie de mon projet « ÊTRE UNE MEILLEURE PERSONNE » ( Sous titre : Trouver un meilleur titre) Cela ne m’a pas vraiment aidé. Ce livre apportait des conseils de la part de plein de gens qui ont réussi. En théorie, tout semblait logique et réalisable avec de la volonté. Genre se réveiller tôt le matin car c’est le matin où on travaille le mieux. Je mettais toujours mon alarme à 7h pour travailler ou écrire pour ensuite réaliser que je n’ai pas TANT de volonté que ça et de me réveiller vers 10h. Ce livre comporte des citations cools et inspirantes. Il était bien organisé et structuré. Mais définitivement pas le meilleur livre pour passer le temps.

tumblr_mwaymzYuWU1runxeno5_250

It’s not you, it’s me.

When You Were Here by Daisy Whitney (x)

“I would be a freak with you anytime, anywhere.”

J’avais beaucoup de mal à ressentir de la sympathie pour le héros. Et pourtant ses parents sont morts ! Et il a genre pas de famille. Cela aurait dû aider de ce côté là. Mais non. Pas une larme, rien du tout. J’ai trouvé qu’il n’avait pas beaucoup de dimensions, qu’il était fade et pas vraiment intéressant. Un garçon super riche qui a toujours eu tout ce qu’il voulait et qui ne cesse de regretter la fille qui a rompu avec lui pour des raisons mystérieuses… (HA!) Il part au Japon afin de comprendre un peu mieux les derniers jours de sa mère et de s’occuper de son appartement à Shibuya. (yep, normal) Je pensais que j’allais retrouver l’Univers japonnais que j’aimais tant lors de ma préadolescence. Rien. Rien que je ne savais pas déjà. C’était des trucs japonnais super basiques et clichés. Je ne sais pas si l’auteur est allée au Japon pour faire des recherches mais si c’est le cas, ça ne se voit pas. Grosse déception de ce côté là car le thème du Japon est la raison qui m’a poussé à lire ce livre. Un YA très moyen côté écriture et pas réaliste du tout. Une voix garçon trop similaire à une voix fille. Une histoire d’amour inintéressante. Ne perdez pas votre temps. Mais si vous avez du temps à perdre, c’est le livre parfait ! Allez-y, faites vous plaisir ! Ce n’est pas comme s’il existait des millions et des millions de livres intéressants qui n’attendent que d’être lus.

Livres lus pour les cours :

– As You Like It de Shakespeare (x) : Orlando prend des cours de séduction afin de conquérir Rosalind. Ces cours sont donnés par Rosalind vaguement déguisé en mec. Vraiment ?! Chacun sa technique, j’imagine.

Reading Challenge 2013 : Janvier (x), Février (x), Mars (x), Avril (x), Mai (x), Juin (x), Juillet (x), Août (x)

Vous voulez que je vous donne mon avis sur un livre qu’on vous a offert à Noël ? Laissez un commentaire avec le titre du livre ici !

9 réflexions sur “Real life was something happening in her peripheral vision.

    • MissChanandlerB. dit :

      Come on, ne prétends pas être désolé !🙂
      Si tu n’aimes pas les livres que je lis, c’est cool pour toi. Tu n’es pas obligé de lire ces articles ou encore mon blog en général. (franchement, je me passerais bien de gens qui se cachent derrière un pseudo et un email bidon pour critiquer)
      Mais il y a des gens dont moi qui apprécient ces livres donc essayes de respecter un peu les goûts des gens.

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s