I do have a future to give her after all, just not one that includes me.

Je sais. Je sais. Nous sommes en 2014 mais je n’ai toujours pas fini d’écrire mes articles Reading Challenge 2013 donc c’est ce que je vais faire jusqu’à que je réussisse à rattraper mon retard honteux.

Pour le Reading Challenge 2014, j’ai prévu de lire encore 100 livres. J’ai commencé à lire certaines de vos propositions. (Vous pouvez d’ailleurs continuer à me proposer des livres ici.) Le challenge commence bien. J’ai lu 8 livres sur 100, et d’après Goodreads, j’ai 4 livres d’avance. Maintenant que je me suis habituée au rythme de lecture, c’est relativement simple.

J’espère que vous avez prévu de lire plein, plein de livres cette année. Et j’espère que mes articles Reading Challenge vous aideront à choisir des livres à lire.

Octobre 2013 était un mois très chargé côté livres. (15 livres!) En particulier grâce aux vacances de la Toussaint. Toutefois, il y pas mal de bouquins de cours. Comme je le disais dans mon précédent article Reading Challenge, je n’ai pas spécialement envie de parler de mes bouquins de cours. (pas pour l’instant en tout cas. Overdose) Mais si vous voulez connaître mon avis sur un de mes livres de cours, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

READING CHALLENGE : OCTOBRE 2013

tumblr_mrhk2uziFn1r3b9h8o1_250

(Addictif.)

The Spectacular Now by Tim Tharp (x)

“Besides, it doesn’t matter if it’s real. It never does with dreams. They aren’t anything anyway but lifesavers to cling to so you don’t drown. Life is an ocean, and most everyone’s hanging on to some kind of dream to keep afloat.”

Je viens de voir le film hier soir. J’ai trouvé que c’était une bonne adaptation du livre. Vous devriez le regarder si vous en avez l’occasion. Le script a été écrit par les scénaristes qui ont aussi écrit le script de The Fault in our Stars. De plus, Shailene Woodley (Hazel Grace) et Miles Teller (Peter dans Divergent) jouent dans ce film donc un excellent film pour découvrir ces deux acteurs qui seront partout d’ici un an. Après avoir vu ce film, je pense sincèrement que Shailene Woodley sera parfaite en Hazel Grace. Je comprends ce que les gens reprochent à ce livre. Toutefois, cela ne me dérange pas vraiment. Le film réussit peut être à conclure un peu mieux que le livre. En effet, la fin du livre est assez ouverte ce qui peut frustrer certains. Sutter Keely est un personnage extrêmement charismatique et attachant mais aussi incroyablement fucked up notamment à cause de sa relation ou plutôt l’absence de relation avec son père. Aimee Finecky est une des adolescentes les moins égoïstes au monde. Elle pense toujours aux autres : Sa mère, son amie, Sutter et trop rarement à elle. Personnellement, je ne la vois pas comme un personnage passif comme certains. Je trouve que c’est un personnage incroyablement sincère, naïf et optimiste. La relation entre Aimee et Sutter était bien sûr toxique. Mais Sutter était exactement la personne qu’Aimee avait besoin afin de s’affirmer.

Practice Makes Perfect de Julie James (x)

“I’ve been in love with you since the very beginning. You asked why there isn’t anyone else in my life, and the reason is you »

Mon premier Julie James ! J’ai toujours été un peu réticente à lire Julie James. Je pensais que ça allait être un peu trop niais. Pour ma défense, c’mon, cette couverture ! C’est la géniale Linda Holmes de NPR qui m’a convaincu de les lire. Si une personne aussi intelligente qu’elle apprécie Julie James, je devrais également apprécier Julie James. C’est logique. Et je ne regrette pas ! Julie James est une sorte de reine dans le domaine de la romance. Et wow, peu de gens écrivent aussi bien la tension sexuelle qu’elle. J’ai adoré le fait que les deux protagonistes sont des ennemis de longue date, constamment en compétition l’un avec l’autre. Je n’y peux rien ! C’est un de mes tropes préférés :  Commencer en tant qu’antagonistes, terminer en tant que partenaires. Ce livre m’a fait beaucoup rire. Et l’héroïne n’a rien d’une demoiselle en détresse. Les héroïnes de Julie James sont toujours des femmes belles, intelligentes, compétentes, sarcastiques et indépendantes.  Le livre est partagé en deux points de vue, ce qui est assez drôle. Ils ont des interprétations tellement opposées des choses. Je ne savais pas trop comment l’auteure allait conclure vu que c’était très délicat par rapport à la situation mais elle s’est très bien débrouillée. Si vous voulez commencer à lire Julie James, Practice Makes Perfect est une bonne introduction.

Tangled by Emma Chase (x)

“You’re not like anyone I’ve ever known. I want to be with you…really be with you. Only you. I’ve never felt this way about anyone. And I know I sound like a freaking Hallmark card, but it’s true. I’ve never wanted all the things I want to have when I’m with you.”

Je sais… Cette couverture. J’aime bien lire des romances mais vraiment ? Pourquoi toutes les couvertures de ce genre inclut un torse d’homme ou des torses d’homme et de femme nus. Beaucoup de gens décapités dans ces couvertures. En lisant le résumé, je me suis dit que ce n’était pas trop différent d’une romance lambda. Toutefois, j’ai remarqué que les notes sur Goodreads étaient assez élevées et vraiment beaucoup de gens l’avaient lu pour un livre sorti assez récemment. Donc j’ai donné une chance à ce livre. Extrêmement addictif. Ne commencez pas ce livre si vous avez plein de partiels à réviser. Une romance avec un narrateur masculin qui s’adresse parfois aux lecteurs. Cool, ça change. De plus, il nous raconte des évènements qui se sont déjà déroulés donc il insère toujours quelques commentaires par ci par là. Drew est un connard. Yep. Totalement. Cru. Vulgaire.  Complètement inapproprié. Mais étrangement drôle et sexy. ugh. Je me suis beaucoup surprise à rigoler de certaines de ces pensées complètement inappropriées. Ça m’a un peu embêté d’être excitée par un connard pareil. C’est un personnage que j’aime détester et que je déteste aimer. De ce fait, cela m’était égal qu’il soit heureux ou pas à la fin. Je m’en fichais qu’il ait la fille ou pas. C’est un connard drôle, sexy et adorable avec sa nièce mais un connard quand même. Mes principes et mon cœur étaient un peu en contradiction pendant la lecture de ce livre. Apparemment, je ne suis pas la seule car ce livre a gagné un Goodread Choice Award. (Debut Goodread Author) J’ai été très contente d’apprendre qu’une suite était prévue. Et je l’attends malgré moi avec impatience. Je n’assumerai jamais aimer autant ce livre.

tumblr_mea79gIjEN1r9au94o2_250

(Boring.)

The Dating Detox by Gemma Burgess (x)

Beaucoup trop long pour l’histoire. Le love interest arrive beaucoup trop tard et trop peu. Le love interest s’appelle Jake. Beaucoup de love interest s’appellent Jake ou Jack. Ces deux noms se ressemblent mais ce que j’ai remarqué après ma très longue expérience dans la lecture de chick lit et romance en tout genre; c’est qu’un Jack aura des tendances d’Alpha Male alors qu’un Jake sera plus sensible et posé. Super intéressant, n’est ce pas ? Et c’est à peu près là que s’arrêtent mes observations et analyses dans le genre chick lit et romance. The Dating Detox était une déception car j’avais beaucoup aimé le premier livre de Gemma Burgess que j’avais lu : A Girl like you (x) Ne lisez pas The Dating Detox, lisez A Girl Like you ! Mais à cause de The Dating Detox, j’ai un nouveau mot dans mon vocabulaire : bastardo.

45 Pounds by K. A Barson (x)

« Some pretty amazing people make room for me, watch out for me, and love me. Sometimes, even when I don’t know it. Make it so I fit. No matter what.”

wow, j’ai aucun souvenirs de ce livre. Il faut bien que ça arrive. Sur 100 livres. Honnêtement, ça me surprend le nombre de livres dont je me souviens bien. Il y a quoi, peut être 3 ou 4 livres dont je n’ai aucun souvenirs depuis que j’écris ces articles Reading Challenge. Je sais pourquoi j’ai lu ce lire Je pensais que ça pouvait me motiver dans mon régime qui n’en est pas vraiment un. Je sais que je n’ai pas détesté ce livre. En général, je me rappelle très bien des livres que j’ai détesté alors que je voudrais les effacer complètement de ma mémoire. Je n’ai donc pas détesté mais pas de souvenirs marquants non plus. Donc rien de spécial. Wow, super critique. Ce paragraphe pourrait être résumé par : JE NE ME RAPPELLE MÊME PAS D’AVOIR LU CE LIVRE. NE LE LISEZ PAS. LAISSEZ MOI TRANQUILLE.

Jessie Hearts NYC by Keris Stainton (x)

Ce livre n’était pas ennuyeux. Il était court, adorable et sympathique mais beaucoup trop prévisible. Je pouvais tout anticiper. Étant donnée que je pars à NYC bientôt, je pensais qu’il serait judicieux de commencer à faire de la documentation. Yep, en lisant un YA sur NYC au lieu de je ne sais pas, un Lonely Planet par exemple. Ma logique est fucked up, on a déjà conclu ça il y a bien des années auparavant. Il y a deux points de vue dans ce livre : celui de Jessie, une touriste et celui de Finn, un New Yorkais. Donc je me disais que ça pouvait être intéressant justement. De plus, Jessie vit dans le quartier où se trouve mon hôtel donc grâce à elle, j’ai déjà quelques adresses où manger par exemple. La résolution de l’intrigue était beaucoup trop facile et irréaliste. Mais ça reste néanmoins un livre mignon et léger.

OCD Love Story by Corey Ann Haydu (x)

“Torture: knowing something makes no sense, but doing it anyways.”

C’est un livre que j’attendais avec impatience. Pour deux raisons : la couverture (je suis très superficielle.) et le sujet, OCD. Je n’ai pas d’OCD, j’ai quelques tendances OCD et c’est pour ça que j’ai été très intéressée par ce livre. J’avais hâte de lire comment l’auteur allait aborder ce sujet. Je pense que ça aurait pu être mieux mais qu’elle a été assez juste et précise sur les caractéristiques et détails des gens souffrant d’OCD. Je pense qu’elle a bien fait ses recherches. Il y a certains passages qui sont très difficiles à lire, mais c’est intentionnel et lié à l’OCD. Quand je dis difficile à lire, j’entends embarrassant et dérangeant. Cela m’a inquiété un peu car je faisais des choses similaires. Je tenais moi aussi un carnet où j’écrivais toutes les informations que je récoltais sur une certaine personne. J’ai tendance à rester fixer sur les choses. Hum. Peut être que c’était aussi difficile à lire pour moi car je me reconnaissais dans certains comportements de l’héroïne. Et ce n’était pas rassurant genre « yay, je ne suis pas la seule qui fait ça » mais plutôt « fuck, je devrais peut être voir un thérapeute car j’ai des problèmes »

tumblr_mc7j5o7f2H1rj0rxoo1_500

Just the Sexiest Man Alive by Julie James (x)

“I realized that the one person who could break my heart is the only one who should have it.”

Si j’avais commencé Julie James avec ce livre, je n’aurais jamais, jamais lu un autre livre écrit par Julie James. Le « Sexiest Man Alive » est insupportable, prétentieux, arrogant et juste une horrible personne en général. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi l’héroïne pouvait être attirée par un individu pareil. Et le « Sexiest Man Alive » n’a d’intérêt pour elle uniquement car elle n’a pas succombé à ses charmes lors de leur première rencontre. Vraiment ??? ugh. Il y a une ligne très fine entre Alpha Male et connard sexiste. Et ce « Sexiest Man Alive » l’a définitivement franchie. Huh, plutôt « Just the Biggest Asshole Alive ».

C’était une déception surtout après l’excellent Practice Makes Perfect. Mais ne vous inquiétez pas, Julie James est revenue dans mes bonnes grâces avec sa série de livres FBI/US Attorney (x)

Allegiant by Veronica Roth (x)

“I fell in love with him. But I don’t just stay with him by default as if there’s no one else available to me. I stay with him because I choose to, every day that I wake up, every day that we fight or lie to each other or disappoint each other. I choose him over and over again, and he chooses me.”

J’ai gardé le meilleur pour la fin ! HA ! Je tiens à préciser que je préfère Allegiant à la majorité des livres de cet article. Bien sûr. Cela reste du Veronica Roth. Cela reste cet univers et ces personnages que j’ai appris à aimer. Mais aucun livre de cette liste ne m’a autant déçu que Allegiant. J’admets que j’avais beaucoup, peut être trop d’attentes pour Allegiant. J’étais super excitée quand j’avais appris qu’il était du point de vue de Tris ET Tobias. Je n’en ai jamais assez de Four. Et come on, avez vous vu Theo James dans les trailers de Divergent ? (à chaque fois que je le vois, j’ai mon « naked lady laugh« .) Grave erreur. Les deux points de vue n’étaient pas une idée aussi brillante que ça car les voix de Four et Tris sont trop similaires. Il m’est arrivé plusieurs fois de me demander qui était le point de vue quand je m’arrêtais au milieu d’un chapitre. Et c’est les indices comme le pronom utilisé qui me permettait de déterminer le point de vue. Vous pouvez en déduire que j’ai été déçue par la fin de cette trilogie. Un peu comme avec Mockingjay. Pour moi, Divergent et The Hunger Games sont au même niveau à présent. Je respecte le choix de Veronica Roth, et je trouve même qu’il est plutôt audacieux. Mais je ne suis pas sûre que c’était vraiment justifié. L’acte en lui même ne me dérange pas, c’est plutôt la nécessité de cet acte. Était ce vraiment nécessaire ? J’ai été déçue par la fin de deux dystopia que j’avais pourtant adoré à leurs débuts. Ce qui fait que je suis assez réticente à présent à l’idée de lire des dystopia. Enfin, j’ai bien lu Legend de Marie Lu. Et j’ai entendu dire que contrairement à Allegiant et Mockingjay, la fin de cette trilogie est satisfaisante donc on verra bien. Je ne perds pas encore totalement espoir pour les dystopia.

Livres lus pour les cours (6):

En anglais :  Doctor Faustus de Christopher Marlowe (x); The Scarlet Letter de Nathaniel Hawthorne (x) ; The Collected Poems de Langston Hughes (x)

En français : Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire (x); Le Sanglot de l’homme noir d’Alain Mabanckou (x); Un Papillon dans la Cité de Gisèle Pineau (x)

Reading Challenge 2013 : Janvier (x), Février (x), Mars (x), Avril (x), Mai (x), Juin (x), Juillet (x), Août (x),Septembre (x)

17 réflexions sur “I do have a future to give her after all, just not one that includes me.

  1. Marine dit :

    Si tu avais un seul livre à me conseiller? Mes critères : livre en anglais, mais accessible pour une lectrice en anglais amateur ( à mon actif: les HP, Hunger Games, Beautiful Creatures).

  2. Marine dit :

    Merci : ) Ce n’est pas la première fois que je te laisse un commentaire, mais cela doit arriver une fois par an..?! Je t’ai laissé des conseils lectures sur un autre article.
    Bonne soirée !

    • MissChanandlerB. dit :

      oops. En effet. Désolée ! Ton premier commentaire date de 2010 ! Wow. Je me sens un peu nulle de t’avoir oublié. Mais j’ai eu beaucoup de nouveaux lecteurs récemment, notamment grâce aux articles Reading Challenge. Mais je ne pense pas que tu t’es présentée ?! Sinon, je crois que j’aurais eu un meilleur souvenir de toi.
      Encore désolée !

  3. Marine dit :

    Ce n’est pas comme si j’écrivais des choses inoubliables. Je te suis depuis longtemps, mais je n’ai jamais vraiment pris le temps de te remercier. Ce que je vais faire de ce pas !

    • MissChanandlerB. dit :

      Je ne pense pas que quiconque écrit des trucs mémorables sur ce blog, à commencer par moi. Étant donné que j’ai très peu de lecteurs, j’aime faire attention à eux. Vraiment apprendre à les connaître un peu.

  4. Agathe dit :

    Coucou Cécile ! Je commente de temps en temps (comprendre une fois tous les six mois) sur ton blog; juste un petit message pour te dire que ma prof doctorante nous a fait regarder un épisode de Parks & Recreation en cours hier ! J’ai pensé à toi ! (: Deux heures de cours sur les sitcoms à parler d’HIMYM, Friends, Glee, The Office, Community, New Girl… qui eût cru que ce fût possible ?

    • Laurence dit :

      Je m’incruste un peu ici, mais à quelle université vas-tu? Je veux faire une année à l’étranger l’an prochain et j’ai de la misère à choisir mais ce cours-là m’intéresse un peu beaucoup disons😛

    • MissChanandlerB. dit :

      Je me pose la même question que Laurence. Quel est l’intitulé de ce cours super génial ? Et ta prof doctorante a l’air d’être une personne géniale. Une prof qui fait regarder un épisode de Parks à ses élèves ne peut être que géniale. C’était quel épisode de Parks ? Tu l’avais déjà vu ?

    • Agathe dit :

      C’est un cours d’analyse des genres audiovisuels, dans le cadre d’une licence d’information-communication à Bordeaux (: C’était l’épisode 1 de la saison 2, mais je ne l’avais pas encore vu, ne m’étant pas encore mise à Parks & Rec ! (don’t worry that day will come)

    • MissChanandlerB. dit :

      GAY PINGOUINS ! Excellente introduction à Parks ! Cela ne peut que te donner envie de regarder plus d’épisodes !
      Le TRANSMEDIA ! J’ai un peu connu ça grâce à The Lizzie Bennet Diaries qui est un excellent exemple de transmedia. Ce cours a l’air vraiment cool.

    • MissChanandlerB. dit :

      OUI. J’AI VU CECI HIER SOIR. CETTE VIDÉO EST L’UNE DES MEILLEURES CHOSES AU MONDE. MINDY KALING & B.J NOVAK FOREVER ! ! !
      (les lettres en capitale donnent vraiment l’impression que je hurle.)

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s