A lot of people lacked that gift: knowing when to fuck off.

J’ai plutôt bien commencé mon Reading Challenge 2014. J’ai lu 12 livres pour ce premier mois. Étant une élève appliquée, consciencieuse et organisée, j’ai profité des vacances d’hiver pour lire ma liste de livres pour le second semestre. J’ai d’ailleurs réussi à tous les lire à l’exception d’un qui fait 600 pages. En enlevant les livres de cours, je n’ai plus que 7 livres à présenter. Pas de véritable coup de cœur pour ce début d’année. A vrai dire, j’ai commencé cette année avec des livres très moyens. Donc si vous voulez changer ces statistiques pour l’instant très meh, n’hésitez pas à me proposer des livres qui seront, qui sait,  peut être mes nouveaux coups de cœur. (mon Eleanor & Park de 2014 !)

READING CHALLENGE : JANVIER 2014

tumblr_n0h3eeleAv1qzydh2o1_250

(wow)

Gone Girl by Gillian Flynn (x)

“There’s a difference between really loving someone and loving the idea of her.”

Il s’agit d’un des livres que vous m’avez proposés ! Merci Laurence pour cette excellente proposition. Il est vrai que je le connaissais de nom. Il est aussi vrai que j’avais l’intention de le lire et que je l’avais déjà dans ma bibliothèque. Je l’avais acheté car B.J Novak l’avait recommandé lors de sa lecture à Shakespeare & Co. Vous vous rappelez du jour où j’ai rencontré cet être humain parfait qu’est B.J Novak ? Je ne me lasserai jamais de vous rappeler que j’ai rencontré B.J Novak (ET BEN FELDMAN.)

Ce livre est terriblement addictif. On ne sait jamais qui croire ou si l’on doit croire l’un de ses deux narrateurs qui nous raconte les mêmes événements mais de manière si différente. Gillian Flynn joue beaucoup avec les points de vue. C’est très intéressant. Si intéressant que j’ai utilisé ce livre afin d’illustrer un point lors de mon exposé sur la notion de « Unreliable Narrator. » en classe. Ce livre est fucked up mais de la meilleure manière possible. L’écriture de Gillian Flynn est brillante. J’ai tellement aimé Gone Girl que je compte lire tous les livres de cette auteure. J’ai apparemment découvert que j’aimais beaucoup les thrillers, en particulier quand ils sont fucked up et qu’il joue avec la psychologie des personnages. J’ai hâte de voir l’adaptation de ce livre par David Fincher. Même si j’ai quelques doutes, notamment avec la fin alternative prévue par l’auteure. Je ne sais donc vraiment pas à quoi m’attendre et c’est assez excitant en fait.

tumblr_mwaatsGuvx1qebseoo6_250

(GOOD.)

Better Off Friends by Elizabeth Eulberg (x)

“Silence fell between us. This was a common occurrence whenever we’re alone. When you’re comfortable with someone, you don’t need to always fill the void with noise. I liked it when we would just be.”

Mon second livre d’Elizabeth Eulberg. Mon premier livre de cette auteure était Prom and Prejudice. C’était juste après la fin de LBD, et j’étais en manque. Je voulais lire toutes les adaptations de P&P pour combler ce manque et je pensais qu’une adaptation de P&P au lycée pouvait être mignonne. Je n’étais pas convaincue par l’adaptation mais j’avais apprécié le livre en soi. J’ai donné une seconde chance à Elizabeth Eulberg pour plusieurs raisons :

-Cette couverture est adorable.

-Le garçon s’appelle LEVI !

-J’adore lire des histoires qui s’étendent dans le temps. En particulier quand les deux protagonistes se connaissent depuis qu’ils sont très jeunes. J’adore voir cette évolution d’amis à un peu plus.

Ce livre est une adaptation moderne de When Harry Met Sally qui est un film que j’aime beaucoup (duh.) Les chapitres sont entrecoupés par des interviews des deux protagonistes. C’était donc assez prévisible vu que c’était une adaptation mais ça n’en reste pas moins adorable, drôle et juste fluffy. Tout ce que j’aime ! On suit ces deux personnages de la préadolescence jusqu’à la fin de l’adolescence. On a le droit aux deux points de vue alternés. Et j’admets que dès fois, c’était un peu frustrant. METTEZ VOUS ENSEMBLE. L’autre aime l’un quand celle ci n’est pas disponible. L’un se rend enfin compte de ses sentiments pour l’autre mais c’est trop tard. Bref, un  peu ce que je ressens avec  B.J Novak et Mindy Kaling qui DEVRAIENT totalement se marier et faire des bébés super intelligents et drôles. Ugh.

Why Can’t I Be You by Allie Larkin (x)

« We looked vibrant, wild, happy. The hair and the clothes and the makeup made me feel like someone new, but the happy is what made me unrecognizable.”

Une chick lit recommandée par Rainbow Rowell. Et je lirai n’importe quoi si Rainbow Rowell dit qu’il faut le lire. Je fais entièrement confiance en Rainbow Rowell. Et j’ai bien fait de lui faire confiance. Ce n’était pas une chick lit extraordinaire, mais une chick lit tout à fait sympathique. J’ai passé un très bon moment avec. L’héroïne n’était pas énervante, ce qui semble être une caractéristique de beaucoup de chick lit. Je comprends l’envie de l’héroïne de vouloir être quelqu’un d’autre. Il y a un petit côté HIMYM ou Friends dans ce livre, notamment grâce à la bande d’amis trentenaires proches les uns des autres. La romance n’était pas l’élément principal de cette chick lit, plus quelque chose en background. Ce livre était plus concentré sur une question d’identité et surtout d’amitié. Ce qui ne sont malheureusement pas des thèmes qu’on retrouve souvent dans les chick lit.

A Lot Like Love by Julie James (x)

“It was time to break out the don’t-fuck-with-me face.”

A Lot Like Love est le deuxième livre de la série FBI/Attorney. J’avais déjà lu et beaucoup aimé le premier. C’est d’ailleurs cette série qui m’a redonné confiance en Julie James que je considère vraiment comme une reine en matière de romance. J’ai écouté ce livre en audiobook, et la personne qui lit, Karen White, est juste excellente. Ses inflexions de voix pour les personnages, sa façon de lire les scènes excitantes, elle est parfaite. Si parfaite que j’ai écouté tous les livres de cette série en audiobook. Il est tout à fait possible de lire les livres de cette série en tant que stand alone. Mais c’est tellement mieux de tous les lire, et dans l’ordre. Il y a des personnages qui reviennent pour notre plus grand plaisir. J’adore les crossovers, et avoir des nouvelles d’anciens personnages. Il y avait un de mes tropes préférés dans ce livre : fake couple ! Les romans de Julie James sont très prévisibles car ils sont toujours un peu structurés de la même façon. Ce que j’ai particulièrement aimé ce sont nos deux protagonistes. L’héroïne est toujours une femme intelligente, indépendante, belle, sexy et sûre d’elle. Et le love interest, Nick était à vrai dire un peu comme Nick Miller sauf qu’il sait se comporter en adulte. Il était juste un peu grognon. Non, il était plus similaire à Danny dans The Mindy Project ! Vous voyez le genre.  Ce n’est pas spécialement mon type préféré mais c’est un type que je trouve toujours amusant.

tumblr_mt01kv2RYN1r0e42eo5_250

(MEH.)

About That Night by Julie James (x)

“Because nine years ago, I walked up to the most beautiful girl in the bar, and tonight she’s still the only person I want to talk to.”

Je n’aurais pas dû enchaîner les Julie James. Terrible idée. Les Julie James devraient être lus avec modération. Je crois que j’ai fait une sorte d’overdose. Mais j’avais tellement envie de lire celui là. Il semblait tellement prometteur. Le héros était un personnage secondaire et le frère de l’héroïne du précédent tome. Et il y avait encore un de mes tropes préférés : deux personnes qui ont dans le passé partagé un moment spécial mais qui ne se revoient que des années plus tard dans des circonstances particulières. Je n’ai pas été impressionnée par ce troisième volet dans lequel j’avais pourtant de hautes attentes. C’est toujours sympa de retrouver les personnages des tomes 1 et 2. Trop similaires aux précédents. Pas vraiment excitant. Je n’étais pas particulièrement investie dans ce couple et leur histoire. Il n’y avait pas assez d’enjeu. C’était un peu trop facile. Petite déception de la part de Julie James.

Measuring Up by Nyrae Dawn (x)

“Love should be love. Want should be want. You can love someone with all your heart. They can be your heart, but you have to be able to stand on your own and I couldn’t.”

Je pensais que lire ce livre pouvait m’aider pour mon régime qui n’est pas vraiment un régime. Je veux dire, je continue à manger tout ce que je veux. Mon régime consiste juste à faire du sport cinq fois par semaine et de ne pas grignoter. Et je pense que ça marche. J’ai perdu 8 kilos, mon objectif était de perdre 10 kilos. Mais je suis plutôt satisfaite en ce moment. Je ne sais pas si deux kilos en moins feront une grande différence. Je sais très bien que je vais quand même essayer de les perdre car j’ai tendance à rester fixer sur mon objectif. Et je ne serai pas tranquille tant que je ne l’aurai pas atteint. J’ai lu pas mal de YA/Romance avec pour sujet une héroïne qui tente de perdre du poids. Et celui là était vraiment ordinaire. Très moyen. Je n’ai pas vraiment aimé le love interest. J’essaye de ne jamais juger les livres par leurs couvertures. Mais dans ce cas, la couverture reflète à peu près la qualité du livre.

tumblr_mexrki4y7g1rj168zo1_250

(WTF ?! AWFUL.)

Nerd Girl by Sue Lee (x)

THE WORST ! C’était du sous Fifty Shades of Grey. Déjà que Fifty Shades ne brille pas pour sa qualité, vous pouvez facilement imaginer ce que donne le Fifty Shades of Grey du pauvre. J’ai choisi de lire ce livre car je voulais lire une office romance qui est une de mes choses préférées au monde. Les débuts de Jim/Pam et Ben/Leslie me manquaient et je voulais lire quelque chose de similaire. Ce livre n’avait rien à voir avec ce que je voulais. C’était horrible. Pourquoi ce livre se nomme t-il Nerd girl ? Apparemment le fait d’aimer lire de temps en temps Harry Potter était ce qui la rendait nerdy. UGH. Et elle fait ça genre UNE FOIS pendant tout le livre. Cath de Fangirl est nerdy. Mais, elle, elle n’avait rien de nerdy. Les scènes de sexe sont chiantes et omniprésentes, donc le livre est chiant. Elles sont l’opposé d’excitant. Vous ne pouvez pas savoir à quel point c’est difficile d’écrire une bonne scène de sexe excitante. Le mec était un Christian Grey sans tout le côté fucked up. Parce que Christian Grey est fucked up à un point ridicule. C’est ce qui justifie son comportement de connard. J’arrive pas à croire que j’ai perdu mon temps à lire ce livre alors qu’il y a plein de BONS livres qui n’attendent que d’être lus. ugh. Mais bien sûr, je suis obstinée et je dois toujours terminer ce que je commence. Je me tuerais. Ce livre est une perte de temps.

Livres lus pour les cours (5):

En anglais : The Castle of Otranto by Horace Walpole (x) ; The Aspern Papers by Henry James (x) ; The Waste Land by T.S Eliot (x) ; The Piano Lesson by August Wilson (x); Games at Twilight by Anita Desai (x)

Reading Challenge 2013 : (x)

Lily m’a posé quelques questions concernant mes habitudes de lecture. Et tout comme elle, je pense que ça peut intéresser certains d’entre vous et c’est pour ça que je vais dédier un court paragraphe à ce sujet.  Je n’ai pas spécialement de trucs. C’est rare que j’emprunte des livres car je ne trouve pas les livres que j’ai envie de lire. Ce qui est compréhensible quand vous voyez le genre de livres que je lis. Il est relativement facile de trouver les classiques sur Internet. Notamment dans le cadre du projet Gutenberg. Il est également possible de trouver beaucoup de livres sur Internet quand on sait où chercher. Je ne suis pas vraiment à l’aise avec ça mais je ne suis pas riche et j’ai besoin de lire donc voilà. Et j’achète toujours les livres qui m’ont plu.

Je lis en version papier et électronique. Je vais avoir tendance à lire les gros livres (Comme Infinite Jest, GoT)  en version papier. Ce qui n’est peut être pas logique. Mais je lis plus en version électronique. Je ne pensais pas que j’allais adopter les ebooks aussi facilement et rapidement car je fais partie de ces gens qui sniffent les livres. Je lis des ebooks sur mon portable (Très pratique pour voler quelques instants de lecture par ci par là. En attendant le début d’un cours, dans les transports en commun, dans une salle d’attente) mais aussi sur mon Ipad. En général, je peux lire 4 livres en même temps (un en version papier, un sur mon portable, un sur mon Ipad et un audiobook pour m’aider à trouver le sommeil.)

J’essaye de toujours lire en version originale. J’essaye de ne pas lire qu’en Anglais et c’est pour ça que j’ai au moins toujours un livre en Français. C’est en général des classiques. Je ne lis pas vraiment de romans français contemporains.

Je n’ai pas d’adresses particulières. J’achète mes livres sur Amazon. Je sais, je sais. Je devrais soutenir les petites librairies indépendantes. C’est juste qu’Amazon est tellement pratique pour moi. Voilà, si vous avez d’autres questions à me poser, n’hésitez pas !

 

7 réflexions sur “A lot of people lacked that gift: knowing when to fuck off.

  1. Laurence dit :

    Je te comprends tellement! Pendant la pause d’hiver et pendant les premiers mois de la session, j’ai eu tellement de temps pour lire et rattraper tous les livres que je voulais lire. Arrive fin février et mars et soudainement je ne trouves plus le temps de lire du tout😦

    Et moi aussi, étant une « sniffeuse » de livre, je me suis étonné d’adopter aussi vite les livres électroniques. J’avais auparavant clamée pendant des années que jamais je ne les adopterais. Ça ne remplaçera jamais un vrai livre mais c’est vrai que c’est drôlement pratique, surtout quand tu peux les trouver sur internet gratuitement. Mon mini budget d’étudiant adore! (mais tout comme toi, j’achète les livres avec lesquels je tombe en amour!)

    • MissChanandlerB. dit :

      EXACTEMENT ! J’avais peut être 7 livres d’avance pour mon Reading Challenge. Et je n’ai pas du tout trouver le temps de lire au mois de mars. C’est horrible. Je n’ai lu qu’un livre. Et je n’ai plus du tout de livres d’avance à présent. J’ai hâte que le semestre se termine pour que je puisse enfin reprendre mon rythme de lecture.
      PAREIL ! Je ne comprenais pas les livres électroniques. Je me disais que l’objet physique était tellement essentiel. Dès fois, je culpabilise un peu de lire de cette façon. Surtout avec des auteurs pas très connus. Mais bon…

You give away nice like it doesn't cost you anything.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s